Force India annonce que la VJM10 a passé tous les crash-tests

Après avoir annoncé il y a quelques jours la date de présentation de sa VJM10, Force India a fait savoir que sa Formule 1 version 2017 avait passé les crash-tests de la FIA.

C’est un rituel habituel de l’intersaison en F1 : les informations ou les déclarations des responsables des écuries pour indiquer que leur châssis a passé avec succès, généralement, les crash-tests obligatoires de la FIA.

Ces tests sont depuis plusieurs années une condition sine qua non de participation aux essais hivernaux. En effet, si une voiture n’a pas à respecter totalement le règlement technique lors des tests d’avant-saison (elle peut par exemple rouler sous le poids minimum), elle doit avoir réussi l’ensemble des tests de la FIA pour s’assurer qu’elle sera pleinement résistante en cas d’accident.

Et pour 2017, la première écurie à indiquer que les crash-tests ont été réalisés avec succès est Force India, par la voix de Otmar Szafnauer, responsable de l’exploitation de la structure indienne.

"Nous avons bien avancé sur la construction de la voiture", explique-t-il ainsi à RACER. "Nous avons passé tous nos tests FIA au premier essai, ce qui est excellent. Tous les crash-tests - le test de l’arceau de sécurité, le test d’intrusion latérale, le test du nez - nous les avons passés, ce qui est super parce que tout est nouveau."

Une annonce d’autant plus intéressante que Force India est dorénavant totalement maître d’une partie centrale de la voiture. "Pour la toute première fois, nous avons laminé et construit la monocoque elle-même en interne, ce qui a vraiment bien fonctionné. Il y a quelques tests qui ont eu lieu au niveau du châssis aussi, et nous les avons tous passés."

"Nous achetions toujours [la monocoque]. Elle était laminée et produite sous la surveillance de Force India concernant le processus de construction, mais ce n’était jamais en interne ; c’est la première année où nous le faisons en interne."

Un signe, pour Szafnauer, de la progression constante de l’écurie fondée par Vijay Mallya. "Maintenant, nous avons nous-mêmes le contrôle, nous pouvons réduire le temps de construction et offrir plus de temps de design et de développement. Donc ça devrait aider - quand même un petit peu - la performance de la voiture. Plus nous pouvons arrêter tard le design de la monocoque et de quelques unes des autres pièces, mieux nous sommes."

Aussi, Force India n’est pas, selon Szafnauer, touché par la question des concepts de suspension qui a fait l’objet d’une demande formelle de la part de Ferrari à la FIA.

La présentation de la VJM10 aura lieu le 22 février prochain, à Silverstone.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Sergio Pérez , Esteban Ocon
Équipes Force India
Type d'article Actualités
Tags crash-tests, fia, otmar szafnauer, réglement, sécurité