Gasly s'est qualifié sans l'évolution de la Toro Rosso

Contrairement à ce qui était prévu, Pierre Gasly ne bénéficiait pas de l'évolution de la Toro Rosso STR13 pour les qualifications du Grand Prix des États-Unis.

Gasly s'est qualifié sans l'évolution de la Toro Rosso
Brendon Hartley, Scuderia Toro Rosso STR13 et Pierre Gasly, Scuderia Toro Rosso STR13
Pierre Gasly, Scuderia Toro Rosso STR13, quitte la voie des stands
Pierre Gasly, Toro Rosso STR13
Pierre Gasly, Scuderia Toro Rosso STR13
Pierre Gasly, Scuderia Toro Rosso STR13
Pierre Gasly, Toro Rosso STR13 en piste et à l'écran
Pierre Gasly, Scuderia Toro Rosso
Brendon Hartley, Scuderia Toro Rosso
Brendon Hartley, Scuderia Toro Rosso

Toro Rosso a apporté un package aéro amélioré sur le Circuit des Amériques avec un nouvel aileron avant et un fond plat révisé, mais une seule version était disponible, en l'occurrence pour Pierre Gasly. Or, en raison des pluies qui se sont abattues sur Austin lors des essais libres du vendredi, la Scuderia n'a eu que peu de temps pour régler la monoplace au mieux et a préféré revenir à la valeur sûre qu'était l'ancienne spécification pour le Français.

"Au final, nous l'avons enlevée après les EL3, donc j'avais un package similaire à celui de Brendon", commente Gasly. "Nous n'avons pas eu beaucoup de temps pour comprendre comment en tirer le meilleur. Je pense que nous avions besoin de plus de roulage, d'analyser un peu plus, afin d'obtenir le gain attendu. Nous avons donc décidé de revenir à un package similaire à l'ancien pour ce week-end. À Mexico, nous espérons faire plus d'essais, si c'est sec."

Lire aussi :

Même sans les évolutions, Toro Rosso s'est montré très compétitif lors de la première partie des qualifications, avant de faire l'impasse sur le reste de la séance en raison de pénalités moteur. En Q1, Gasly a obtenu le septième chrono, quatre dixièmes devant son coéquipier Brendon Hartley, 15e, et à un dixième seulement des Red Bull. Selon lui, c'est là une nouvelle preuve des progrès de l'unité de puissance Honda.

"Comme à Suzuka, nous avons montré un bon niveau de performance avec la nouvelle spécification [moteur]", poursuit le Français. "Je trouve ça très positif. La nouvelle spécification fonctionne bien. Je ne veux pas m'enflammer, mais [Honda] a clairement fait un bon pas en avant par rapport à Renault. Nous restons derrière Mercedes et Ferrari, bien sûr, mais ils essaient de rattraper leur retard, et le travail qu'ils font actuellement porte ses fruits."

Quant à savoir ce qu'il aurait pu accomplir en participant à l'intégralité des qualifications, "c'est toujours difficile à dire, j'aurais probablement pu être trois ou quatre dixièmes plus rapide que mon chrono de Q1. Vu l'amélioration de la piste, je pense que nous avions le rythme pour nous battre vers la septième place... C'est difficile à dire, mais je pense que nous aurions été dans la bataille, comme en Q1."

Lire aussi :

De son côté, Brendon Hartley a surtout été remarqué lorsque l'un des appendices aérodynamiques de son Halo s'est envolé. "J'ai juste senti quelque chose percuter ma tête", relate-t-il. "Je ne savais pas ce que c'était, en fait. Je leur ai dit à la radio que quelque chose avait heurté mon casque afin qu'ils vérifient la voiture, mais c'était l'ailette supérieure du Halo. Pas de catastrophe, mais évidemment, les éléments ne sont pas censés se détacher de la voiture. À 300 km/h, c'est une petite surprise, mais rien de majeur."

Propos recueillis par Scott Mitchell

partages
commentaires
Mercedes très prudent quant aux chances d'Ocon chez Williams
Article précédent

Mercedes très prudent quant aux chances d'Ocon chez Williams

Article suivant

Ricciardo avait été averti d'éviter le vibreur heurté par Verstappen

Ricciardo avait été averti d'éviter le vibreur heurté par Verstappen
Charger les commentaires
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021
Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell... Prime

Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell...

La saison 2021 est certainement l'une des plus intenses qu'ait connues Lewis Hamilton au fil de sa longue et victorieuse carrière en Formule 1. Le septuple Champion du monde s'est confié à quatre médias au Grand Prix du Qatar, dont Motorsport.com, sur de nombreux sujets tels que cette bataille à couteaux tirés avec Max Verstappen, une Mercedes W12 qui lui donne du fil à retordre et son futur coéquipier George Russell…

Formule 1
24 nov. 2021
Les notes du Grand Prix du Qatar 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Qatar 2021

Après le Grand Prix du Qatar, vingtième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
22 nov. 2021
Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle Prime

Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle

Un an avant le début de la Coupe du monde de football 2022, le Qatar organise le premier de ses onze nouveaux Grands Prix de Formule 1. Une exposition médiatique rêvée pour le pays, qui est vivement critiqué sur les questions relatives aux droits de l'homme.

Formule 1
21 nov. 2021
Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda Prime

Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda

Max Verstappen trouve les pénalités moteur "illogiques", toutefois elles sont en vigueur depuis désormais quatre saisons et ont en grande partie été façonnées par les difficultés rencontrées par Honda au moment de son retour en F1. Retour sur l'évolution récente des sanctions concernant les unités de puissance.

Formule 1
20 nov. 2021
L'influence croissante de la F1 au Moyen-Orient Prime

L'influence croissante de la F1 au Moyen-Orient

L'expansion de la Formule 1 vers de nouveaux territoires n'a pas forcément été accueillie positivement, mais le Moyen-Orient et l'Afrique représentent de nouvelles régions importantes pour le sport automobile. Et les bienfaits commencent déjà à se faire ressentir.

Formule 1
19 nov. 2021
Pourquoi le moteur neuf de Lewis Hamilton a changé la donne Prime

Pourquoi le moteur neuf de Lewis Hamilton a changé la donne

La nouvelle unité de puissance installée dans la W12 de Lewis Hamilton au Grand Prix de São Paulo a aidé le Britannique à décrocher une victoire mémorable.

Formule 1
18 nov. 2021