Le GP d'Australie 2019 décalé, Alonso privé de WEC ou de F1 ?

La saison de Formule 1 devrait débuter une semaine plus tôt l'an prochain, puisque les organisateurs du Grand Prix d'Australie ont confirmé l'organisation de l'épreuve à la mi-mars.

Le GP d'Australie 2019 décalé, Alonso privé de WEC ou de F1 ?

Ces trois dernières années, le Grand Prix d'Australie a toujours eu lieu à la fin du mois de mars, en ouverture de la saison de Formule 1. Les promoteurs ont toutefois opté pour une date fixée une semaine plus tôt en 2019, soit le week-end du 17 mars, sous réserve de ratification par le Conseil Mondial du Sport Automobile de la FIA.

Le choix de cette date permettrait un meilleur agencement des événements à Melbourne, dans un mois de mars particulièrement chargé puisque s'y déroulent le Moomba Festival ainsi que le lancement de la saison d'Australian Football League. C'est d'ailleurs le coup d'envoi de ce championnat qui constituerait la première motivation des organisateurs dans le changement de date, pour éviter que le Grand Prix tombe le même week-end.

Un tel changement de date pour le Grand Prix F1 n'est toutefois pas anodin, puisqu'il entraînerait un clash avec la manche de FIA WEC à Sebring. Dans le cadre de la Super Saison 2018-2019, le Championnat du monde d'Endurance fera son retour en Floride pour une épreuve de 1000 miles en préambule des célèbres 12 Heures de Sebring.

Ce conflit de date pourrait être particulièrement problématique pour Fernando Alonso, qui est justement engagé en WEC avec Toyota. À l'heure actuelle, nul ne sait si l'Espagnol sera toujours en F1 avec McLaren l'année prochaine.

Ironie du sort, on se souvient que les organisateurs du WEC avaient décalé la manche des 6 Heures de Fuji, en octobre prochain, pour qu'elle ne tombe pas le même week-end que le Grand Prix des États-Unis et qu'Alonso puisse ainsi prendre part à toutes les manches pour disputer le titre mondial. 

Les vainqueurs, l'équipage #8 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050 : Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima, Fernando Alonso

De leur côté, les organisateurs du Grand Prix d'Australie espèrent que le changement de date annoncé dès à présent permettra à des spectateurs d'organiser leur venue en mars 2019 sur le tracé de l'Albert Park. 

"Annoncer la date du Grand Prix d'Australie de Formule 1 2019 plus de huit mois avant l'organisation de l'événement est une fantastique nouvelle, et nous espérons que ça encouragera les visiteurs du pays mais aussi les plus éloignés à planifier une visite de longue date à Melbourne et dans l'État de Victoria", se réjouit Andrew Westacott, PDG de l'Australian Grand Prix Corporation.

"Nous sommes immensément fiers des quatre jours de spectacle proposés à Melbourne, et honorés de donner le coup d'envoi de l'un des championnats du monde les plus prestigieux. Il y a le début de la saison F1, notre superstar australienne Daniel Ricciardo, une manche du championnat Supercars, et tellement de choses à voir en dehors de la piste : ce sera un événement à ne pas manquer en 2019."

Lors de l'édition 2018 du Grand Prix d'Australie, les organisateurs ont annoncé une affluence de 295'000 spectateurs. 

partages
commentaires
GP d'Autriche : ce qu'ont dit les pilotes
Article précédent

GP d'Autriche : ce qu'ont dit les pilotes

Article suivant

Pirelli ne s'attendait pas à un tel cloquage des pneus

Pirelli ne s'attendait pas à un tel cloquage des pneus
Charger les commentaires
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021