Grosjean aimerait continuer avec Haas, surtout si la F1 change

Romain Grosjean a déclaré qu'il souhaiterait poursuivre sa carrière avec Haas dont il est un artisan majeur de la progression depuis l'arrivée de l'écurie sur la grille F1 en 2016.

Grosjean aimerait continuer avec Haas, surtout si la F1 change

Le Français est au sein de l'équipe de Kannapolis depuis ses débuts, en 2016. Il se dit fier d'avoir pu aider la structure à grandir, lui qui a fait le choix de quitter le giron d'Enstone qui était alors en pleine incertitude quant à son rachat par Renault.

"Ce n'est pas seulement moi, ce sont beaucoup de personnes impliquées, mais oui, je suis là depuis le premier jour, et j'ai aidé à faire venir certaines personnes", affirme Grosjean en référence au fait que son arrivée a donné encore plus de corps au projet.

Lire aussi :

"Gene [Haas] est là et il veut être performant [en F1], et il aime ça, donc les gens voient ça et ils [se disent] 'OK, c'est une super aventure', de la même façon que je le vois. On peut rejoindre une toute nouvelle équipe ou une équipe jeune actuellement et créer, faire plus que ce que l'on ferait au sein d'une grosse écurie, où tout est en place. Bien sûr, on pourrait apporter un peu [dans un team établi], mais ici chacune des pièces apportées au puzzle est plus grande, parce que le puzzle est plus récent."

Un temps menacé, au terme d'une première moitié d'année 2018 compliquée par un manque de résultats et plusieurs erreurs évitables, Grosjean a finalement assuré son avenir en 2019 aux côtés de Kevin Magnussen. Il reconnaît espérer que sa relation avec Haas se prolonge au-delà de cette année de contrat supplémentaire, surtout si la structure maintient sa progression au sein d'une Formule 1 qui pourrait radicalement changer.

"Je pense avoir encore de nombreuses années devant moi. Je ne sais pas si je vais finir [ma carrière] chez Haas ou pas. Bien sûr, nous avons un contrat et puis il faut que l'on parle de l'avenir, mais c'est une équipe que j'aime et j'ai vraiment le sentiment d'en faire partie, donc j'aimerais être ici."

"Bien sûr, j'aimerais gagner des courses, et j'espère que la Formule 1 va faire des changements pour 2021, afin qu'il n'y ait pas que Mercedes, Ferrari et parfois Red Bull qui gagnent, et dans ce cas, je serais très, très heureux de rester ici."

partages
commentaires
Mick Schumacher serait proche d’un contrat avec Ferrari
Article précédent

Mick Schumacher serait proche d’un contrat avec Ferrari

Article suivant

Schumacher a défini "comment doit être un pilote de F1"

Schumacher a défini "comment doit être un pilote de F1"
Charger les commentaires
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021
Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ? Prime

Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ?

Retour en détail sur les essais des nouveaux pneus Pirelli avec Mario Isola, chef du projet F1 de la marque italienne.

Formule 1
20 déc. 2021
L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1 Prime

L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1

Initialement controversé en raison de son effet sur l'esthétique et le poids des Formule 1, le Halo a gagné en reconnaissance depuis son introduction en 2018. Pat Symonds se penche sur la création d'un sauveur de vies.

Formule 1
18 déc. 2021