Haas devrait être "le meilleur des autres"

La saison 2019 s'est avérée décevante par rapport aux attentes de l'écurie Haas, ce dont elle est complètement responsable, de l'aveu même de son directeur Günther Steiner.

Haas devrait être "le meilleur des autres"

Haas F1 Team n'a marqué que 28 points cette saison, le pire score de son Histoire, et va conclure l'année à la neuvième place du championnat des constructeurs, résultat là aussi inédit – à moins d'une course invraisemblable qui verrait Romain Grosjean et Kevin Magnussen monter sur le podium à Abu Dhabi.

Le potentiel était pourtant présent : au Grand Prix d'Australie, la VF-19 était nettement plus rapide que ses rivales en milieu de tableau, mais les évolutions apportées en cours de saison se sont avérées contre-productives. Résultat : Haas n'a marqué que 12 points sur les 14 dernières courses, dont dix unités lors du chaotique Grand Prix d'Allemagne disputé sous la pluie.

"Nous aurions pu être bien placés", commente Günther Steiner. "Mais si nous n'avons pas réagi aux problèmes comme il le fallait et de manière adéquate quand nous aurions dû le faire, c'est notre faute à nous et à personne d'autre. Il nous faut donc en tirer des leçons et ne plus connaître cela. J'en suis bien conscient, et j'espère que l'an prochain nous pourrons commencer aussi bien que cette année, mais ensuite continuer à développer."

Guenther Steiner, Team Principal, Haas F1

Il se trouve que huit mois après le début de la saison, avec une monoplace proche de la spécification Melbourne, les deux Haas étaient en Q3 au Grand Prix du Brésil, ce qui témoigne de ce qui aurait pu être possible avec un développement plus efficace – même si selon Steiner, c'est le dimanche que le bât blesse : "Je pense que ce n'est pas une demi-seconde [au tour], c'est plutôt la stabilité [de la voiture] en course. C'est ce qui nous manquait, et cela vient avec davantage d'appui. Si nous avions une demi-seconde, nous serions ce que nous étions à Melbourne : les meilleurs des autres."

Lire aussi :

Depuis les débuts de Haas en Formule 1, les équipes rivales Force India, Williams, Toro Rosso et McLaren sont parvenues à s'inviter sur le podium, ces dernières au récent Grand Prix du Brésil, ce qui crée forcément une pointe d'envie chez Steiner. "Je pense qu'il est bon pour la F1 de les voir sur le podium, mais bien sûr, c'est frustrant : cela devrait être nous, pas eux", déplore l'Italien.

"Je ne suis pas en colère contre eux. Ils ont eu l'opportunité et l'ont saisie, contrairement à nous. C'est notre faute à nous et à personne d'autre. On ne peut pas le leur reprocher, car ils ont fait du meilleur travail. Nous devons nous regarder en face au lieu de regarder les autres et ce qu'ils ont fait. Il nous faut faire aussi bien qu'eux, mais nous ne pouvons pas dire qu'ils ne méritent pas leurs résultats. Ils ont fait ce qu'il fallait. Au début, ils n'étaient pas aussi bons que nous, et ils nous ont doublés. Ce que nous avons fait n'était pas ce qu'il fallait faire. Il nous faut être terriblement honnêtes avec nous-mêmes."

Propos recueillis par Jonathan Noble

partages
commentaires
C'était un 26 novembre : Bernie et l'idée des médailles
Article précédent

C'était un 26 novembre : Bernie et l'idée des médailles

Article suivant

Kubica estime avoir fait taire les sceptiques sur son handicap

Kubica estime avoir fait taire les sceptiques sur son handicap
Charger les commentaires
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021