Selon Haas, les troisièmes voitures "fausseraient" la F1

partages
commentaires
Selon Haas, les troisièmes voitures
Jonathan Noble
Par : Jonathan Noble
27 sept. 2018 à 10:15

Le directeur de Haas, Günther Steiner, croit que le passage à une troisième voiture par équipe en Formule 1 risquerait de "fausser" le championnat et d'être un motif de confusion pour les fans.

Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-18
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-18, au stand
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-18
Sergio Perez, Racing Point Force India VJM11, devant Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-18, et Fernando Alonso, McLaren MCL33
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-18

Les discussions concernant la possibilité d'autoriser les équipes à faire courir une voiture supplémentaire sont intervenues après que Mercedes a affirmé qu'il s'agissait de la meilleure solution pour aider de jeunes pilotes comme Esteban Ocon à rester sur la grille.

Mais, bien que le directeur exécutif de la firme à l'étoile soit grandement en faveur de l'idée, d'autres responsables d'écuries sont plus sceptiques et Steiner en particulier pense qu'il ne s'agirait pas d'une bonne chose pour la F1.

Lire aussi :

"Je ne suis pas d'accord avec une troisième voiture parce que ça pourrait brouiller l'image générale. Il serait très difficile de comprendre pour les fans et les nouveaux spectateurs qu'une voiture pourrait parfois rouler. Ça fausserait le championnat, à mon avis. Je pense que nous devrions nous réunir et trouver une meilleure idée."

Steiner affirme que la seule façon pour Haas d'envisager l'exploitation d'une troisième voiture serait si quelqu'un était prêt à financer le projet. "Pour l'instant, nous n'avons aucun intérêt à faire courir une troisième voiture. Si quelqu'un se présente et paie, oui, on peut l'envisager. En attendant, on ne réfléchit pas à une troisième voiture pour nous."

L'une des grandes préoccupations des petites équipes en ce qui concerne les troisièmes voitures est que les top teams puisse bloquer encore plus de positions à l'avant, ne laissant que peu d'occasions d'inscrire des points. Actuellement, l'écart entre les trois meilleures structures et le reste du peloton est important, et Steiner pense qu'il ne sera pas réduit tant qu'il n'y aura pas un changement radical des règles liées aux dépenses.

Interrogé sur la façon dont ce fossé pourrait être comblé, Steiner a répondu : "L'écart peut être comblé avec un budget capé. Quoi que nous concevions, ça ne comblera pas l'écart. Quel que soit le design que vous proposez, des gens avec plus de ressources et plus d'argent peuvent simplement faire plus de travail, et à la fin, plus c'est mieux. Cela ne resserrera par la hiérarchie."

Prochain article Formule 1
Uralkali attaque les administrateurs de Force India en justice

Article précédent

Uralkali attaque les administrateurs de Force India en justice

Article suivant

Williams est mon seul espoir, admet Ocon

Williams est mon seul espoir, admet Ocon
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Haas F1 Team
Auteur Jonathan Noble
Type d'article Actualités