Formule 1
03 juil.
Événement terminé
10 juil.
Événement terminé
17 juil.
Événement terminé
07 août
Course dans
15 Heures
:
31 Minutes
:
34 Secondes
04 sept.
EL1 dans
26 jours
11 sept.
Prochain événement dans
33 jours
25 sept.
EL1 dans
47 jours
C
GP de l'Eifel
09 oct.
Prochain événement dans
61 jours
23 oct.
Prochain événement dans
75 jours
31 oct.
Prochain événement dans
83 jours

Hamilton - Cinq secondes plus vite en 2017, ça ne changera rien

partages
commentaires
Hamilton - Cinq secondes plus vite en 2017, ça ne changera rien
Par :
29 mars 2016 à 17:00

Le triple Champion du monde Lewis Hamilton s’est de nouveau exprimé sur les changements réglementaires prévus pour la saison prochaine, assurant qu’ils n’auraient aucun impact sur le spectacle.

Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 Team pendant la parade des pilotes
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 Team W07
Sebastian Vettel, Ferrari et Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 Team se serrent la main dans le parc fermé
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 Team W07
Le vainqueur Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 Team, et le deuxième Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 Team dans le parc fermé
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 Team W07
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 Team W07
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 Team W07

Habituellement peu impliqué dans les affaires du paddock en dehors de ce qui le concerne directement, Lewis Hamilton est depuis plusieurs semaines amené à donner son avis sur le fonctionnement de la discipline mais aussi sur les changements qui sont effectués.

Celui qui n'est pas membre du GPDA estime que les pilotes ne sont pas forcément ceux qui doivent fournir des idées aux instances en premier lieu. Pour autant, il n’hésite pas à donner son propre avis sur la question du règlement, avec deux orientations principales pour favoriser les dépassements.

"Il y a eu beaucoup de discussions concernant les règles, et si les pilotes devaient être plus impliqués dans la prise de décision. Ce n’est pas notre métier d’arriver avec des idées et nous avons tous des opinions différentes de toute façon. Mais personnellement, je pense que nous avons besoin de plus d’adhérence mécanique et moins de sillage aéro qui vient de l’arrière des voitures afin d’être proche et de doubler."

En 2017, normalement, les Formule 1 seront quatre à cinq secondes plus rapides qu’aujourd’hui, grâce à la mise en œuvre attendue d’un plan pour augmenter l’appui aérodynamique et ainsi augmenter la vitesse de passage en courbe. Une situation qui va contre les désirs du Britannique et qui, selon lui, ne va pas avoir d’impact significatif sur le spectacle : "Donnez-nous cinq secondes de mieux sur les temps au tour et rien ne changera, nous irons juste plus vite. Je parle en tant que personne qui aime ce sport et qui aime la course. Je n’ai pas toutes les réponses, mais je sais que les changements que nous faisons ne vont pas produire une meilleure course."

Une lutte passionnante avec Ferrari

Concernant la prochaine étape du calendrier, à Bahreïn, Hamilton se réjouit de voir que la lutte sera plus serrée cette saison : "Je suis excité à l'idée d’avoir plus de courses comme Melbourne. Il va y avoir des week-ends où nous serons quelques secondes devant les Ferrari, des courses où ça sera roue contre roue et des courses où ils pourraient être devant. Nous ne savons pas vraiment, et c’est passionnant."

Après avoir remporté les deux derniers Grands Prix de Bahreïn, à la suite d'une lutte acharnée contre son équipier Nico Rosberg en 2014 et sous la pression de Kimi Räikkönen en 2015, le Champion du monde en titre s'avance avec confiance dans le royaume arabe, courant après une 44e victoire en F1 qui lui échappe depuis quatre Grands Prix.

"J’ai une bonne sensation concernant mon rythme. J’étais devant tout le week-end jusqu’au départ [en Australie], donc je suis confiant avant Bahreïn. Ça a été une piste spectaculaire lors des deux dernières saisons, donc la même chose serait super !"

Senna - Le GPDA a raison, la F1 est malade

Article précédent

Senna - Le GPDA a raison, la F1 est malade

Article suivant

Le siège d’Alonso s'est fissuré dans l’accident de Melbourne

Le siège d’Alonso s'est fissuré dans l’accident de Melbourne
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Lewis Hamilton Boutique
Auteur Fabien Gaillard