Hamilton ne peut que "faire preuve d'empathie" avec Vettel

Lewis Hamilton a affiché un soutien non dissimulé à Sebastian Vettel, qui vit une période délicate dans sa fin d'aventure en F1 avec Ferrari.

Hamilton ne peut que "faire preuve d'empathie" avec Vettel
Charger le lecteur audio

L'une des grandes incertitudes persistantes depuis le printemps est de savoir si Sebastian Vettel sera toujours en Formule 1 l'an prochain, et si oui pour se lancer dans quel défi ? Les options sont réduites pour le quadruple Champion du monde et se limitent vraisemblablement à tenter l'aventure chez Aston Martin ou à convaincre Red Bull de l'accueillir à nouveau. Contre sa volonté de départ, Vettel ne sera pas conservé par Ferrari à l'issue de son contrat et sera remplacé en 2021 par Carlos Sainz, tandis que la fin de cette collaboration tourne pour le moment au vinaigre compte tenu du niveau de performance très décevant de la SF1000 cette année.

Lire aussi :

Réitérant son respect pour celui qu'il a parfois affronté ces dernières années lors de luttes pour le titre mondial, Lewis Hamilton espère voir l'Allemand sortir par le haut de cette situation difficile, saluant notamment son investissement sans faille et son professionnalisme chez Ferrari.

"J'ai fait des commentaires par le passé, mais j'ai vu la course difficile qu'il a eue auparavant [à Silverstone], et tout ce que je peux faire est d'essayer de faire preuve d'empathie par rapport à la situation dans laquelle il est, essayer de comprendre", confie Hamilton. "Ça ne peut jamais être quelque chose d'agréable de s'entendre dire par une équipe qu'elle ne veut pas continuer avec vous, surtout quand vous avez rejoint cette équipe, que vous lui avez tout donné, que vous y avez mis tout votre cœur."

"Mais je pense que les efforts qu'il fait et la manière dont il continue à aider l'équipe montrent tout simplement le grand caractère qu'il a ainsi que son investissement en compétition. J'espère qu'il en sortira vraiment quelque chose de positif pour qu'il puisse aller de l'avant."

La non-prolongation de contrat de Vettel chez Ferrari a été annoncée avant même le début de la saison de F1, précipitant le recrutement futur de Sainz mais aussi le passage l'an prochain de Daniel Ricciardo de Renault à McLaren. Depuis, le Losange a confirmé le retour de Fernando Alonso, ayant écarté une éventuelle candidature de Vettel ou Bottas. Le quadruple Champion du monde affirme vouloir prendre le temps de faire le bon choix, n'écartant pas l'hypothèse d'une année sabbatique avant un retour en 2022 lors de l'introduction de la nouvelle réglementation technique.

partages
commentaires
Stratégie : Mercedes a pris une "mauvaise décision" pour Bottas
Article précédent

Stratégie : Mercedes a pris une "mauvaise décision" pour Bottas

Article suivant

2020, l'année de tous les records pour Lewis Hamilton ?

2020, l'année de tous les records pour Lewis Hamilton ?
Charger les commentaires
Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique Prime

Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique

Mike Elliott a pris le poste de directeur technique chez Mercedes il y a moins d'un an, apportant sa propre approche sans révolution.

Formule 1
26 janv. 2022
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021