Réactions
Formule 1 GP de Hongrie

Hamilton : "On est loin de pouvoir battre Red Bull en course"

Après sa pole position d'hier, la course de Lewis Hamilton est un constat d'échec : Mercedes a encore beaucoup de chemin à parcourir.

Lewis Hamilton, Mercedes F1 W14

La pole position arrachée par Lewis Hamilton ce samedi au Hungaroring aura été un rayon de soleil bienvenu dans la saison 2023 de Mercedes, mais vite obscurci par une prestation bien moins convaincante en course.

Lire aussi :

Un envol légèrement manqué a eu de lourdes conséquences, puisque de fil en aiguille, Hamilton s'est vu doublé par Max Verstappen, Oscar Piastri et Lando Norris dans les premiers virages. Le rythme n'était de toute façon pas là, bien que l'Anglais ait aisément repris l'avantage sur un Piastri en proie à une forte usure pneumatique dans le dernier relais. Même Sergio Pérez, neuvième sur la grille, est parvenu à s'emparer du podium ; Hamilton est revenu sur les talons de la Red Bull dans les ultimes boucles grâce à des gommes plus fraîches, mais rien n'y a fait.

"L'envol initial n'était pas le pire que j'aie connu", analyse Hamilton auprès de Sky Sports F1. "Mais il n'était manifestement pas aussi bon que celui de Max. J'ai eu un peu de patinage, puis Max était à l'intérieur, il m'a tassé vers l'extérieur et je me suis fait avoir par les deux McLaren. Alors ce n'était vraiment pas un super départ, ça rappelait un peu 2015 quand j'avais perdu la tête."

"Par la suite, je n'étais simplement pas assez rapide pour tenir le rythme des autres. L'équilibre de la voiture était abominable dans le premier relais, je passais d'un sous-virage à un survirage soudain en raison de l'équilibre en virage, et je ne pouvais simplement pas tenir leur rythme. Peu à peu, au fil des deux relais suivants, la voiture a commencé à être plus conduisible, et le dernier relais était bien meilleur, vu le rythme que nous avions à la fin."

Lewis Hamilton, Mercedes F1 W14

Lewis Hamilton (Mercedes)

Hamilton estime que la troisième place aurait été à sa portée avec un meilleur départ, mais pas mieux. Cette prestation n'est de toute façon pas une surprise, puisque les ingénieurs Mercedes lui avaient annoncé ce matin un déficit d'une seconde et demie au tour sur Red Bull. La pole position obtenue samedi continue toutefois de donner du baume au cœur à Hamilton et à ses collègues ; encore faut-il faire fructifier ce coup de fouet à leur motivation sur le long terme.

"Je vais tirer le positif d'hier : c'était une performance exceptionnelle de l'équipe pour nous hisser là, c'était vraiment stupéfiant que nous battions tout le monde en qualifications", se délecte le septuple Champion du monde. "Cela montre que c'était un tour incroyable, malgré le fait que nous n'ayons pas la meilleure voiture. Nous avons du pain sur la planche, on dirait que nous sommes loin de pouvoir battre la Red Bull en course, et maintenant nous sommes derrière les McLaren, mais il faut juste continuer à travailler dur."

"La voiture n'est pas beaucoup plus rapide [qu'avant] – ce week-end elle était plus rapide et personne ne sait pourquoi. Nous avons généralement un plus gros aileron que d'autres comme la Red Bull par exemple, mais leur plancher semble produire plus d'appui, alors nous avons du pain sur la planche. Je suis comme un disque rayé, il faut juste que je continue à dire aux gars 'il faut que vous alliez dans cette direction'. J'adorerais [que l'on y parvienne] cette année ou au moins sur la voiture de l'an prochain."

En attendant, Mercedes conforte sa deuxième place au championnat des constructeurs, et Hamilton continue de réduire l'écart sur la troisième place occupée par Fernando Alonso côté pilotes : il n'est plus qu'à six longueurs.

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Arrêt manqué, pénalité, radio brouillée : Leclerc pas à la fête
Article suivant La FIA réagit aux rumeurs "infondées" de dépassement budgétaire

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France