Hamilton : Mercedes ne peut plus "bluffer" face à Ferrari

Lewis Hamilton a déclaré que Mercedes ne pouvait pas continuer de "bluffer" face à Ferrari dans la lutte pour le titre en 2018 et il croit que les courses à venir vont être "vraiment révélatrices" dans sa bataille contre Sebastian Vettel.

Hamilton : Mercedes ne peut plus "bluffer" face à Ferrari

Hamilton possède une avance de 17 points sur Vettel après la victoire de l'Allemand lors du Grand Prix de Belgique le week-end dernier, Ferrari bénéficiant d'une performance supérieure lors d'une épreuve où les deux constructeurs ont apporté des améliorations moteur.

Hamilton a déclaré que la performance de la Scuderia était assurément une préoccupation, Mercedes et lui n'étant devant aux classements qu'après avoir capitalisé sur le "malheur" de Vettel avant la trêve. "Ils ont le dessus sur nous depuis un certain temps. Le balancier s'est un peu déplacé."

Lire aussi :

"Je dirais que, lors des deux dernières courses en particulier, nous avons fait un meilleur travail. Les cartes que nous avons eues en main, nous avons mieux joué avec – même s'ils avaient une meilleure voiture."

"On a presque suivi leur bluff. Mais il n'y a qu'un certain nombre de fois où vous pouvez le faire. Si vous continuez à jouer un jeu de cartes et que vous bluffez, il n'y a qu'un certain nombre de fois où vous pouvez le faire avant que l'adversaire ne s'en rende compte."

Pour Hamilton, la défaite en Belgique aurait été "plus douloureuse" s'il n'avait pas eu une bonne marge de points pour absorber une partie de l'impact de la victoire de Vettel. "La série de courses à venir sera vraiment révélatrice. Les deux ou trois prochaines courses montreront vraiment s'ils vont continuer à maintenir ce haut niveau de performance."

Le Britannique a déclaré en sus que la puissance de Ferrari "est évidemment bien meilleure que l'année dernière et qu'ils nous ont dépassés au départ" et qu'il "ne pouvait pas égaler" le rythme de Vettel à Spa.

Il estime que Mercedes devrait être en meilleure forme en Italie car l'avantage de Ferrari se situe au niveau de l'accélération, avec de bonnes performances dans les zones de traction qui contribuent à une plus grande vitesse de pointe en ligne droite, et que seule la première chicane offre cela à Monza.

Lire aussi :

Cependant, si la Ferrari reste la voiture à battre, Hamilton affirme qu'il ne tirera pas de motivation supplémentaire du fait de se battre avec un rival disposant d'un meilleur package, et qu'il doit accepter d'être limité lors de certaines courses. "Je ne peux aller qu'à un certain niveau, je ne peux pas toujours faire des miracles. Il y aura des moments comme aujourd'hui où ça ne marchera pas. On peut encore les battre sur certaines courses, mais je ne sais juste pas lesquelles."

La pluie a donné un coup de pouce à Hamilton au cours des trois dernières épreuves, lui permettant de faire la différence tout en empêchant Ferrari de tirer le meilleur parti de sa forme. Une averse à mi-course en Allemagne a permis à Hamilton d'y remporter une victoire improbable, tandis que les ondées du samedi en Hongrie et en Belgique lui ont donné l'occasion de s'emparer de la pole position alors que Ferrari était favori. "La pluie crée des opportunités, mais nous ne pouvons pas seulement compter sur elle. Nous devons améliorer nos performances afin de pouvoir maximiser les courses sur le sec."

partages
commentaires
La F1 s'éloigne pour Ticktum

Article précédent

La F1 s'éloigne pour Ticktum

Article suivant

La F1 va rehausser l'aileron arrière en 2019 pour des raisons de visibilité

La F1 va rehausser l'aileron arrière en 2019 pour des raisons de visibilité
Charger les commentaires
Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021