Hamilton "parfaitement à la limite" pour signer sa 79e pole

partages
commentaires
Hamilton
Par : Fabien Gaillard
15 sept. 2018 à 14:37

Lewis Hamilton s'est offert sur le circuit de Marina Bay la 79e pole position de sa carrière, au terme d'un tour qu'il considère comme l'un des meilleurs de sa carrière.

"Épique" fut le mot employé par Peter Bonnington juste après le premier tour du Britannique à la radio, alors même qu'il restait à chacun des pilotes une tentative. Comme si l'ingénieur de course du #44 avait eu un pressentiment, celui que cette marque ne serait pas surpassée. Et c'est effectivement ce qui s'est passé ensuite, personne ne parvenant à descendre sous les trois dixièmes d'écart.

Une certaine émotion s'est emparée de Hamilton au moment où cette pole position a été scellée, sur une piste exigeante physiquement et mentalement. "Wow. C'était dur, ces qualifications ! Ce tour était magique. Je ne sais pas d'où il sort, mais il était parfait."

Lire aussi :

"Bien sûr, un grand merci à toute l'équipe, tout le monde travaille extrêmement dur pour trouver les derniers dixièmes et j'ai réussi ce tour-là. J'ai essayé d'attaquer un peu plus dans mon deuxième. Je suis submergé par l'émotion, j'ai le cœur qui bat fort ! Franchement, je ne pense pas qu'il y ait eu un moment dans ce tour où je suis sorti large ou quoi que ce soit, il était parfaitement à la limite. C'est l'un des meilleurs tours dont je me souvienne."

Plus tard, en conférence de presse, il a ajouté : "Ce circuit est épique. Il est tellement difficile, sûrement le plus dur de l'année pour nous, avec plus de virages qu'à Monaco. Cela se présente très bien pour nous. Tout le monde a commencé en hypertendres, nous en tendres [en EL1], il y a un énorme écart entre les deux. J'étais nerveux pour les qualifications, j'étais à une demi-seconde et je me disais que je n'allais jamais pouvoir trouver cette demi-seconde. Nous avons fait la Q1 en ultra et avons ensuite atteint la Q3."

"99,5% du temps on n'arrive pas à faire un tour vraiment parfait, mais là, je n'ai pas eu le moindre patinage, rien, j'en ai véritablement tiré le meilleur. Au tour suivant, j'ai freiné 50 cm trop tard et la limite était dépassée. Je suis vraiment reconnaissant envers l'équipe, qui a travaillé extrêmement dur pour trouver les derniers dixièmes. Nous savions que Ferrari et Red Bull allaient être durs à battre. C'est exceptionnel que nous soyons en pole dans ces circonstances."

Lire aussi :

Du côté de Toto Wolff, le directeur exécutif de Mercedes, cette pole position est une bonne surprise mais aussi la preuve d'un travail qui a payé du côté de Brackley. "Quel feu d'artifice ! Je ne suis pas en mesure d'expliquer ce qui s'est passé dans ce tour. Il est quelqu'un d'exceptionnel, un pilote d'exceptionnel. C'est surréaliste", a-t-il déclaré à Sky Sports.

"[Ferrari] étaient performants ces dernières années. Ce qui me réjouit, c'est que nous avons trouvé la clé pour les réglages, grâce à nos employés au Royaume-Uni. Il y a plusieurs choses que nous avons comprises après Spa, où notre voiture n'était pas performante à La Source."

Prochain article Formule 1
Vettel et Ferrari ont perdu une bataille...

Article précédent

Vettel et Ferrari ont perdu une bataille...

Article suivant

Bottas ne comprend pas d'où vient l'écart avec Hamilton

Bottas ne comprend pas d'où vient l'écart avec Hamilton
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Singapour
Catégorie Qualifications
Pilotes Lewis Hamilton Boutique
Équipes Mercedes Boutique
Auteur Fabien Gaillard
Type d'article Réactions