Hamilton pénalisé sur la grille du GP d'Autriche !

Lewis Hamilton a été pénalisé de trois places sur la grille de départ du Grand Prix d'Autriche.

Hamilton pénalisé sur la grille du GP d'Autriche !

À quelques minutes du départ du Grand Prix d'Autriche, les commissaires sportifs ont à nouveau dû se saisir de l'incident survenu samedi en qualifications avec Lewis Hamilton. Le pilote Mercedes avait signé son meilleur chrono de Q3 en améliorant malgré la présence d'un drapeau jaune, consécutif à la sortie de piste devant lui de son coéquipier Valtteri Bottas. C'est ce qui lui vaudra de partir sur la cinquième place de la grille de départ, après avoir été pénalisé de trois places. Cette sanction profite à Max Verstappen, désormais deuxième, Lando Norris (3e) et Alexander Albon (4e).

Lire aussi :

Samedi soir, les commissaires ont estimé que le sextuple Champion du monde avait des circonstances atténuantes, s'appuyant sur des images démontrant que des diodes vertes étaient allumées en même temps que les jaunes. Innocenté, Hamilton pensait avoir conservé sa deuxième place sur la grille de départ, jusqu'à ce que Red Bull Racing porte réclamation ce dimanche midi. L'écurie autrichienne l'a fait à la lumière de nouvelles images en sa possession et dans la volonté d'obtenir de la régularité dans les décisions. Christian Horner a en effet rappelé la pole position retirée à Verstappen au Mexique l'an dernier suite au non-respect d'un drapeau jaune. 

"Naturellement, une nouvelle preuve a émergé avec un angle de caméra différent, donc nous leur demandons juste de l'examiner", expliquait ce midi le directeur de Red Bull au micro de Movistar. "Surtout si l'on considère ce qui s'est passé avec Max l'an dernier à Mexico. Plus que tout, nous voulons juste de la constance, sinon qu'allons-nous faire la prochaine fois qu'il y a un drapeau jaune ?"

La preuve apportée a visiblement convaincu les commissaires sportifs de revoir leur décision et d'infliger une pénalité de trois places à Hamilton, conformément au barème appliqué pour ce genre d'infraction. 

"Les commissaires admettent que la vidéo embarquée de la voiture #44 représente un nouvel élément significatif qui n'était pas en leur possession lors de l'audience de samedi, et ils ont donc revu la situation", peut-on lire dans la décision de ce dimanche. "Les commissaires ont entendu le pilote de la voiture #44 (Lewis Hamilton) et le représentant de l'équipe, ils ont étudié la nouvelle preuve vidéo et les preuves télémétriques. La nouvelle vidéo montre clairement qu'un signal lumineux jaune clignote sur la gauche de la piste au virage 5. Un signal lumineux vert clignotait à la fin du secteur 9. Prenant ces faits en compte, les commissaires déterminent que la décision est modifiée et que la pénalité s'applique."

partages
commentaires
Hamilton à nouveau sous enquête après une réclamation de Red Bull
Article précédent

Hamilton à nouveau sous enquête après une réclamation de Red Bull

Article suivant

LIVE - Suivez le GP d'Autriche en direct

LIVE - Suivez le GP d'Autriche en direct
Charger les commentaires
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Formule 1
4 déc. 2021
Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021