Formule 1
14 août
Événement terminé
28 août
Événement terminé
04 sept.
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
25 sept.
Événement terminé
23 oct.
Prochain événement dans
23 jours
31 oct.
Prochain événement dans
31 jours
13 nov.
Prochain événement dans
44 jours
04 déc.
Prochain événement dans
65 jours
C
GP d'Abu Dhabi
11 déc.
EL1 dans
72 jours

Hamilton : Des pneus comme des "ballons" avec les nouvelles pressions

partages
commentaires
Hamilton : Des pneus comme des "ballons" avec les nouvelles pressions
Par :

Lewis Hamilton suspecte que les pressions pneumatiques augmentées aient joué un rôle dans les problèmes de cloquage qui ont touché Mercedes pendant le Grand Prix du 70e Anniversaire.

Max Verstappen a remporté le Grand Prix du 70e Anniversaire de Formule 1 à Silverstone en profitant d'une stratégie pneumatique optimale mais également d'importants problèmes de blistering pour les Mercedes. Lewis Hamilton, second de la course, a expliqué ne pas s'attendre à ce que les choses soient à ce point compliquées en matière de gestion des gommes.

Le sextuple Champion du monde soupçonne que les pressions pneumatiques augmentées par Pirelli avant la course, dans la foulée des défaillances rencontrées la semaine passée, soient en partie responsables de cette situation. Quand il lui est demandé pourquoi Mercedes serait particulièrement touché par ces changements, il a répondu : "Je ne sais pas pour le moment, mais je suis sûr que l'équipe va travailler aussi dur que possible, parce que nous n'avions pas ça auparavant."

Lire aussi :

"J'imagine que le plus probable est évidemment que Pirelli a eu du mal avec les problèmes de pneus la semaine passée. Donc d'un week-end à l'autre, ils ont augmenté les pressions de plus en plus. Ce sont des ballons maintenant, ce sont les pressions les plus élevées que nous ayons jamais eues sur une piste comme celle-là. Je ne serais pas surpris si c'était un problème pour nous. Mais je ne sais pas si quelqu'un d'autre a souffert de cloques comme nous, donc c'est quelque chose que nous allons examiner."

Le Britannique se réjouissait toutefois d'avoir pu récupérer la seconde position après une course difficile où il a parfois eu l'impression de piloter sur une moitié de pneu. "C'était assurément inattendu d'avoir un blistering aussi important que ce que nous avons connu. Mais je suis vraiment reconnaissant d'avoir progressé et d'avoir réussi à tracer ma route en course. Je pense qu'à la toute fin, j'avais de nouveau du blistering mais j'ai attaqué vraiment fort pour rattraper les gars."

"Ce second relais, je gérais comme vous ne pourriez pas imaginer. Je gérais du mieux de mes capacités mais ça n'a pas fait la moindre différence par rapport à ce cloquage. En fin de compte, je pilotais juste avec la moitié d'un pneu, en gros. Si vous regardiez dans les rétros, une moitié était dégarnie et l'autre côté ça allait, donc il a tenu. Mais évidemment, j'étais nerveux, craignant que ça explose ou autre."

Voir aussi :

Charles Leclerc, quatrième : "C'est comme une victoire"

Article précédent

Charles Leclerc, quatrième : "C'est comme une victoire"

Article suivant

Les notes du Grand Prix du 70e Anniversaire

Les notes du Grand Prix du 70e Anniversaire
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP du 70e Anniversaire
Catégorie Course
Pilotes Lewis Hamilton
Équipes Mercedes
Auteur Fabien Gaillard