Hamilton souhaite que la F1 retourne en Afrique du Sud

S'il estime que les États-Unis méritent d'accueillir plusieurs Grands Prix de F1, Lewis Hamilton rappelle son attachement au retour de la discipline en Afrique.

Hamilton souhaite que la F1 retourne en Afrique du Sud

Alors que le calendrier F1 connaît une croissance importante ces dernières années et devrait afficher un total record de 23 Grands Prix en 2022, le continent africain reste le grand absent de ce tour du monde qui a tendance à surreprésenter certaines régions comme le Moyen-Orient ou encore les États-Unis, qui comptera à nouveaux deux épreuves dès l'an prochain. Et un troisième Grand Prix au pays de l'Oncle Sam est déjà envisagé, alors même que Miami n'a pas encore vu un seul tour de roue.

Interrogé en conférence de presse à Austin sur la possibilité de voir trois courses aux États-Unis, Lewis Hamilton a d'abord voulu réaffirmer son attachement, déjà affiché en 2015 et plus récemment, à ce que la Formule 1 retrouve l'Afrique du Sud : "L'endroit qui me tient vraiment à cœur et qui est le plus important pour moi, c'est d'avoir une course en Afrique du Sud. Je pense qu'il y a un grand enthousiasme là-bas et je pense que ce serait formidable de pouvoir souligner à quel point la mère patrie est belle."

Puis, revenant sur le sujet de l'Amérique du Nord : "Le GP des États-Unis est fantastique et c'est un pays tellement grand, avoir une seule course ici n'est pas suffisant pour vraiment être en mesure de profiter de la culture sportive ici, de capter les fans et de les faire voyager avec nous. Je pense qu'il faut en avoir au moins deux, mais il y a tellement de grandes villes où organiser un Grand Prix. S'ils en organisent un, Miami sera incroyable, tout comme Austin, et je ne sais pas où aurait lieu le suivant, mais je n'y suis pas opposé. Je pense que c'est assez cool d'avoir ce genre de continent ou de mini-championnat sur ces continents, je pense que ce n'est pas une mauvaise chose pour le sport."

L'enthousiasme pour la F1 aux États-Unis semble plus fort que jamais sur ces 15 dernières années. Une tendance favorisée par le regain de popularité lié au succès de la série Drive to Survive proposée par Netflix. Hamilton a en tout cas pu constater un vif intérêt ces derniers temps. "Je pense que nous savions déjà depuis le début qu'il y avait un énorme potentiel ici. Ma première course aux États-Unis était en 2007, mais j'avais déjà assisté à une course de NASCAR, j'ai vu comment c'était, j'ai assisté à un match de NFL, de NBA, ils sont fous de sport ici. Il n'y a jamais assez de sport, ils en veulent toujours plus, plus de spectacle."

"Les progrès que j'ai vus au cours de ces années ont été énormes. Je reçois une grande quantité d'e-mails et de messages de personnes que je connais depuis des années aux États-Unis, mais qui n'ont jamais su ce que je faisais, [et] sont maintenant accros et impatientes de venir. Je pense que beaucoup d'entre eux viennent ce week-end, donc je crois que c'est une bonne chose et c'est génial de voir une telle attention."

Lire aussi :

partages
commentaires
Jacques Villeneuve vainqueur pour la première fois en NASCAR !
Article précédent

Jacques Villeneuve vainqueur pour la première fois en NASCAR !

Article suivant

Anthony Davidson annonce sa retraite

Anthony Davidson annonce sa retraite
Charger les commentaires
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021