Hamilton n'a pas aimé les robots porteurs de trophée

Vainqueur du GP de Styrie, Lewis Hamilton a jugé la remise des trophées adaptée aux règles anti-Covid "vraiment bizarre" voire exagérée.

Hamilton n'a pas aimé les robots porteurs de trophée

Vainqueur du Grand Prix de Styrie dimanche dernier, Lewis Hamilton a participé pour la première fois à la nouvelle cérémonie du podium. Celle-ci est bouleversée depuis le début de la saison en raison de la crise du coronavirus et de la stricte application des gestes barrières. Contrairement au Grand Prix d'Autriche, les organisateurs ont tenté d'apporter un peu plus de festivité à l'événement, et l'ensemble donnait le sentiment d'être moins sobre qu'une semaine plus tôt.

Ainsi a-t-on découvert des robots radiocommandés chargés d'apporter les trophées aux pilotes… Une drôle d'expérience, qui n'a pas manqué de faire le tour des réseaux sociaux, mais qui a laissé Hamilton perplexe. Le sextuple Champion du monde a également regretté le vide inévitable ressenti en l'absence de public, la course se déroulant à huis clos. "J'ai trouvé ça bizarre", admet le Britannique. "Ça semblait vraiment bizarre. J'aurais préféré qu'ils me le lancent simplement, ou quelque chose comme ça. Sincèrement, c'est vraiment un moment bizarre."

Lire aussi :

"Quand on est dans la zone de travail, tout paraît normal", poursuit-il. "Quand on pilote, particulièrement sur ce circuit, il y a une assez grande distance avec les tribunes et les fans, donc ce n'est pas facile de les voir, notamment dans la portion intérieure. Dans la ligne droite des stands, on peut. Ça m'a vraiment frappé, quand je suis sorti [de la voiture], de ne pas avoir d'ambiance. Les fans nous manquent. Cela montre à quel point ils font la différence. Ce moment m'a vraiment, vraiment manqué."

"C'est habituellement quelque chose que l'on partage avec tous ceux qui nous suivent et ceux qui ne nous suivent pas, et nous ne l'avons pas vécu. Les boîtes qui arrivent avec le trophée, c'est juste bizarre. Ça va certainement un peu trop loin à mon avis, sachant que tout le monde ici a été testé et porte des gants, ce genre de choses.

La perception du pilote Mercedes n'est toutefois pas partagée par son coéquipier Valtteri Bottas, deuxième du Grand Prix. "Je trouve que c'est plutôt cool", confie le Finlandais. "Je les avais déjà vus en F2 ou F3, j'avais vu qu'il fallait aller chercher les trophées sur des robots. C'est un podium standard, ça vous arrive dans les mains, c'est plutôt cool."

partages
commentaires
Red Bull bluffé par la vitesse de pointe de Mercedes
Article précédent

Red Bull bluffé par la vitesse de pointe de Mercedes

Article suivant

Lundgaard ne s'attendait pas à avoir le baquet Renault

Lundgaard ne s'attendait pas à avoir le baquet Renault
Charger les commentaires
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021