Hartley, après avoir accusé Toro Rosso de désinformation : "No comment"

La polémique lancée par Brendon Hartley au sujet du Grand Prix des États-Unis semble créer un certain malaise chez Toro Rosso.

Hartley, après avoir accusé Toro Rosso de désinformation : "No comment"

Sur le Circuit des Amériques, après une course où Brendon Hartley avait battu Pierre Gasly de 26 secondes, le communiqué de presse habituellement envoyé par Toro Rosso après chaque séance faisait état de dégâts sur la monoplace du Français.

"Nous avons percuté des débris après le chaotique premier tour et cela a un peu endommagé le fond plat [...] il y a eu une énorme perte d'adhérence pour le reste de la course", indiquait Gasly dans ce communiqué, appuyé par le directeur d'équipe Franz Tost : "Pierre a tiré tout droit au virage 5 au premier tour pour éviter une collision avec les voitures accidentées devant lui, et le fond plat a malheureusement été endommagé. Par conséquent, sa voiture a perdu de l'appui et était très instable au freinage."

Lire aussi :

Brendon Hartley, dont la position chez Toro Rosso est fragilisée, est clairement convaincu que ces informations sont erronées. Ce vendredi, à l'issue des essais libres, il déclarait au passage d'un commentaire sur ses performances : "Malgré ce qu'affirment les communiqués de presse, il n'y avait aucun problème sur l'autre voiture en course."

C'est donc logiquement qu'il a été demandé au Néo-Zélandais s'il maintenait cette affirmation ou s'il avait de nouvelles informations à ce sujet : "Sans commentaire." Face à l'insistance des journalistes, il a ajouté : "Je ne suis pas autorisé à faire de commentaire à ce sujet."

Brendon Hartley, Toro Rosso.
Brendon Hartley, Scuderia Toro Rosso

Gasly réaffirme les dégâts sur son fond plat

Pierre Gasly a également été interrogé sur ces fameux dégâts, mais les faits qu'il relate correspondent toujours à la version officielle.

"Au premier tour, quand j'ai vu l'accident avec [Lance] Stroll et [Fernando] Alonso, j'ai dû l'éviter, j'ai coupé au virage 4, je crois", se souvient Gasly. "Il y avait un gros trou à cet endroit et j'ai décollé haut, c'était le premier impact. Après, quand Charles [Leclerc] est parti en tête-à-queue avec [Romain] Grosjean, il y avait un énorme morceau de carbone que tout le monde a évité devant moi, et je l'ai pris en plein dans le fond plat. Après ça, l'équilibre était beaucoup plus survireur, cela a eu un impact sur la dégradation des pneus, sur la performance en course en général."

Interrogé au sujet de la relation qu'il entretient avec son coéquipier, le Normand répond : "Il a beaucoup de pression, donc en ce moment, il semble voir les choses de façon un peu différente par rapport au début de saison."

Quant aux commentaires de Hartley sur les dégâts d'Austin : "Il dit beaucoup de choses en ce moment, je n'ai pas besoin de faire de commentaire."

Propos recueillis par Edd Straw

Pierre Gasly, Scuderia Toro Rosso
partages
commentaires
Ocon satisfait malgré des qualifications paradoxales

Article précédent

Ocon satisfait malgré des qualifications paradoxales

Article suivant

Mexico veut fêter dignement Hamilton en cas de titre

Mexico veut fêter dignement Hamilton en cas de titre
Charger les commentaires
Pourquoi la F1 doit abolir le point du meilleur tour Prime

Pourquoi la F1 doit abolir le point du meilleur tour

Ce concept est imparfait depuis que la Formule 1 l'a réadopté en 2019, et chaque semaine qui passe tend à montrer qu'accorder un point pour le meilleur tour en course est une mauvaise idée.

Bottas, dans le piège et sur un fil Prime

Bottas, dans le piège et sur un fil

Le Grand Prix de France n'est qu'une preuve de plus du rôle à la fois central que pourrait occuper mais aussi des problèmes que risque de poser (et de se poser) Valtteri Bottas chez Mercedes.

Formule 1
22 juin 2021
Les notes du Grand Prix de France 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de France 2021

Après le Grand Prix de France, septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
21 juin 2021
Qu'est-ce qui empêche les Américains de courir en F1 ? Prime

Qu'est-ce qui empêche les Américains de courir en F1 ?

Lors des 25 dernières années, deux Américains seulement ont couru en Formule 1, sans marquer le moindre point. Qu'est-ce qui explique ce manque de succès dans la catégorie reine du sport automobile ?

Formule 1
20 juin 2021
Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1 Prime

Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1

Deux dixièmes places lors des dernières courses ont permis à Alfa Romeo de se hisser en tête de la lutte parmi les écuries de fond de peloton, mais à plus long terme, l'équipe basée en Suisse a des ambitions bien plus grandes. Avec les nouvelles règles de 2022 qui devraient équilibrer les choses, le patron de l'écurie, Frédéric Vasseur, a de bonnes raisons d'être optimiste, comme il l'a expliqué à Motorsport.com dans une interview exclusive.

Formule 1
19 juin 2021
Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc Prime

Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc

Ferrari a impressionné en signant la pole position à Monaco et à Bakou. Voici comment la Scuderia a redressé la barre après une saison 2020 difficile.

Formule 1
18 juin 2021
Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1 Prime

Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1

Les victoires tant attendues des anciens pilotes de Formule 1 Marcus Ericsson et Kevin Magnussen le week-end dernier, respectivement en IndyCar et en IMSA, ont rappelé à la F1 ce qui lui manque. Mais avec les nouvelles règles visant à équilibrer le plateau, l'optimisme renaît quant à la possibilité pour davantage de pilotes de lutter pour des succès autrefois inespérés.

Formule 1
17 juin 2021
Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites Prime

Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites

Les conclusions de Pirelli sur les défaillances des pneus à Bakou n'ont pas complètement rejeté la faute sur les équipes, mais la fermeté de la réponse de la FIA laisse peu de place au doute.

Formule 1
16 juin 2021