Horner : Nous ne voyons pas le "vrai" Vettel en 2020

Pour son ancien directeur chez Red Bull, ce n'est pas le "vrai" Sebastian Vettel que l'on peut voir lors de cette saison 2020 très difficile jusqu'ici pour l'Allemand.

Horner : Nous ne voyons pas le "vrai" Vettel en 2020

Pour Christian Horner, les difficultés actuelles de Sebastian Vettel sont liées à son environnement au sein de l'écurie Ferrari. Le contrat du quadruple Champion du monde n'a pas été renouvelé par la Scuderia au-delà de 2020. Au volant d'une monoplace très compliquée à piloter et relativement peu performante, l'Allemand semble bien loin de son niveau et de ses plus belles saisons.

Lire aussi :

Quand Motorsport.com lui a demandé si les difficultés de son ancien pilote, qui a remporté ses quatre couronnes mondiales entre 2010 et 2013 chez Red Bull, venaient d'un manque d'adaptation aux voitures post-diffuseurs soufflés, Horner a déclaré : "Pas vraiment. Je veux dire : Sebastian a connu les ravitaillements en essence, l'absence de ravitaillement, les diffuseurs soufflés, le f-duct, sans f-duct, DRS, sans DRS... Il a piloté tout un éventail de voitures différentes au fil des années."

"Et, bien entendu, ce qu'il a accompli durant ces années avec Red Bull a été assez spécial. Je crois qu'il est le troisième pilote avec le plus de victoires dans l'Histoire de la discipline. Et il a accompli des choses incroyables, avec beaucoup de records qui vont tenir longtemps. Pour une raison quelconque, les choses ne fonctionnent pas pour lui en ce moment. Je pense que tout pilote doit être heureux dans son environnement, et on peut voir qu'il a un poids énorme sur les épaules."

"Et cela a une incidence sur n'importe quel sportif, sur n'importe quel athlète. Je ne pense donc pas que nous voyions le vrai Sebastian Vettel en ce moment. Il a manifestement du mal avec le matériel qu'il a en ce moment. Mais vous ne pouvez pas lui enlever ce qu'il a accompli jusqu'à présent dans sa carrière."

Vettel assure de son côté qu'il n'a pas tiré un trait sur 2020 et qu'il compte bien terminer son aventure Ferrari sur une bonne note en dépit des problèmes sportifs et en interne. "L'année n'est pas finie. Je pense donc qu'en tant qu'équipe, nous essayons évidemment de progresser, et individuellement, nous essayons de tirer le meilleur parti de la situation."

"C'est comme ça, ce n'est pas facile, mais comme je l'ai dit, nous essayons d'en tirer le meilleur parti. Je fais confiance aux personnes qui m'entourent, aux gars dans le garage. Il y a beaucoup de gens, je l'ai déjà dit, qui ont tant donné au fil des ans. C'est juste une marque de respect de redonner tout ce que j'ai eu en retour, indépendamment du nombre de courses qu'il me reste à faire pour l'équipe."

"Donc je pense que je ne vois pas les choses de cette façon pour être honnête, je ne regarde pas les points négatifs ou les mauvaises choses. Je pense d'abord à ne pas compter les courses, je prends les courses les unes après les autres, et j'essaie de faire mon travail, de faire de mon mieux pour aller de l'avant. Je suis toujours optimiste, et je préfère voir les opportunités plutôt que les difficultés."

"Indépendamment de ce qui se passera l'année prochaine et les années suivantes, j'essaie de profiter du temps qu'il me reste avec les gars avec lesquels j'ai passé tant de temps ces dernières années."

partages
commentaires

Voir aussi :

GP de Belgique F1 - Programme TV et guide d'avant-course

Article précédent

GP de Belgique F1 - Programme TV et guide d'avant-course

Article suivant

Hamilton estime que Red Bull a l'avantage à Spa

Hamilton estime que Red Bull a l'avantage à Spa
Charger les commentaires
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021
Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson Prime

Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson

Le Grand Prix d'Italie, à Monza, résonne aussi comme un rappel dramatique de l'accident qui fut fatal à Ronnie Peterson. C'était le 11 septembre 1978, il y a 43 ans.

Formule 1
11 sept. 2021
Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro Prime

Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro

La saison 2021 de la Formule 1 a posé des défis sans précédent aux équipes, car l'impact de la pandémie de COVID-19 les a empêchées de produire des voitures entièrement nouvelles.

Formule 1
10 sept. 2021