Hamilton estime que Red Bull a l'avantage à Spa

Lewis Hamilton estime que les Red Bull sont "un peu plus rapides" que les Mercedes jusqu'à présent sur le circuit de Spa, où se déroule ce week-end le Grand Prix de Belgique.

Hamilton estime que Red Bull a l'avantage à Spa

Tout juste devancé par son coéquipier Valtteri Bottas lors de la première séance d'essais libres vendredi matin, Lewis Hamilton n'a pas pu faire mieux que le troisième temps lors du roulage de l'après-midi. La situation n'a rien de franchement inquiétant, néanmoins le sextuple Champion du monde observe avec une grande méfiance la Red Bull de Max Verstappen, auteur du meilleur chrono avec une marge d'à peine un dixième. Avant de débuter la deuxième journée du Grand Prix de Belgique, Hamilton a acquis la conviction que le Néerlandais avait l'avantage sur les deux Mercedes et qu'il restait du travail pour inverser cette tendance.

"C'est très serré entre nous", estime Lewis Hamilton. "Je pense que les Red Bull sont juste un peu plus rapides pour le moment. Mais même Racing Point, je crois qu'ils sont avec nous. Et il y a aussi Daniel Ricciardo qui est très proche. Ça rend les choses passionnantes. Nous avons du travail à faire, c'est certain, pour essayer de faire un peu plus avec la voiture. Mais ça ne va pas mal du tout."

Lire aussi :

S'il constate une petite longueur d'avance pour Red Bull Racing, Hamilton ne s'alarme donc pas à l'issue de ce vendredi, estimant par ailleurs qu'il est logique de voir la grille se resserrer au fil de la saison, et de voir le phénomène être exacerbé sur un circuit comme celui de Spa-Francorchamps.

"Je pense juste que d'une course à l'autre, c'est différent pour la voiture", fait-il remarquer. "À chaque Grand Prix où nous nous rendons, parfois nous sommes devant, parfois quelques places derrière. Comme je m'y attendais pour ce week-end, qui n'est que la septième course, le peloton va se resserrer encore et encore car toutes les F1 progressent. Ce week-end, cela montre simplement que nous sommes proches avec tout le monde. Nous devons comprendre pourquoi : est-ce qu'ils ont franchi un cap ou est-ce que nous avons régressé ? Ou bien est-ce simplement dû au niveau d'appui aérodynamique sur ce circuit ? Qui sait ? Nous allons travailler là-dessus. Mais je suis enthousiaste avant une course intéressante, c'est certain"

Top 5 des EL2

P. Pilote Temps Écart
1 Netherlands Max Verstappen 1'43.744  
2 Australia Daniel Ricciardo 1'43.792 0.048
3 United Kingdom Lewis Hamilton 1'43.840 0.096
4 Thailand Alexander Albon 1'44.134 0.390
5 Mexico Sergio Pérez 1'44.137 0.393

De l'autre côté du garage Mercedes, Valtteri Bottas dresse un constat similaire sur le resserrement des écarts. Le Finlandais a lutté avec du sous-virage tout au long de la journée de vendredi et n'a pris que le sixième temps de la deuxième séance d'essais libres.

"Ça semble très serré", confirme-t-il. "Habituellement le vendredi nous voyons les autres peut-être plus performants [que nous] par rapport au samedi. Mais ça paraît plus serré que ce que nous avons vu auparavant. Je crois que ça va rendre les choses passionnantes, et je suis sûr que nous pouvons énormément progresser. Mais cela dépend des autres."

partages
commentaires
Horner : Nous ne voyons pas le "vrai" Vettel en 2020

Article précédent

Horner : Nous ne voyons pas le "vrai" Vettel en 2020

Article suivant

Une Renault "dangereusement trop rapide" pour McLaren à Spa

Une Renault "dangereusement trop rapide" pour McLaren à Spa
Charger les commentaires
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021
Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson Prime

Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson

Le Grand Prix d'Italie, à Monza, résonne aussi comme un rappel dramatique de l'accident qui fut fatal à Ronnie Peterson. C'était le 11 septembre 1978, il y a 43 ans.

Formule 1
11 sept. 2021
Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro Prime

Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro

La saison 2021 de la Formule 1 a posé des défis sans précédent aux équipes, car l'impact de la pandémie de COVID-19 les a empêchées de produire des voitures entièrement nouvelles.

Formule 1
10 sept. 2021