Hülkenberg - Rejoindre un top team n'est pas une obsession

partages
commentaires
Hülkenberg - Rejoindre un top team n'est pas une obsession
Par : Benjamin Vinel
8 janv. 2016 à 14:26

Voilà bien des années que Nico Hülkenberg se distingue en milieu de plateau sans que les portes des équipes de pointe ne s'ouvrent à lui.

Nico Hulkenberg, Sahara Force India
Nico Hulkenberg, Sahara Force India
Nico Hulkenberg, Sahara Force India
Nico Hulkenberg, Sahara Force India F1
Nico Hulkenberg, Sahara Force India F1 VJM08
Nico Hulkenberg, Sahara Force India F1 VJM08

Par le passé, la rumeur l'évoquait tantôt chez Ferrari, tantôt chez McLaren, mais Nico Hülkenberg n'a connu que les places d'honneur avec Williams, Sauber et Force India. Pourtant vainqueur des 24 Heures du Mans 2015, le pilote allemand attend toujours son premier podium en Formule 1.

C'est loin de l'inquiéter pour autant : Hülkenberg est serein pour son avenir, loin de s'inquiéter de ce qu'il devrait faire pour enfin parvenir à rejoindre une équipe de pointe.

"Vous continuez à penser tellement aux top teams pour moi!", s'exclame-t-il pour Motorsport.com. "Je ne suis pas si préoccupé. Je suis ici, je prends du plaisir avec ce que je fais, je veux faire du mieux que je peux, je veux battre mon coéquipier, faire de grandes choses ; ensuite cela arrivera éventuellement, ou pas."

"Bien sûr, je veux être à l’avant et gagner des courses, mais j’ai appris après toutes ces années que je ne peux pas forcer le destin. Cela arrivera ou cela n’arrivera pas. C’est quelque chose que je ne contrôle pas à 100%, qui n’est pas en mon pouvoir. Alors je ne suis pas trop préoccupé par ça. Je suis juste ici et je prends du plaisir avec ce que je fais. Je veux faire du grand travail pour moi-même et pour l’équipe, et c’est comme ça!"

On pourrait penser que les liens étroits entre Force India et Mercedes sont un atout pour Hülkenberg, surtout dans un contexte où Toto Wolff a adressé une mise en garde à l'encontre des pilotes des Flèches d'Argent. Le Champion GP2 2009 n'y pense pas pour autant.

"Je crois que pour le moment tout est bien trop dans la spéculation," relativise-t-il. "On peut aimer dire que l’on se positionne stratégiquement, mais en regardant le futur à court terme, cela ne va pas changer grand-chose, et je suis évidemment engagé pour les deux ans à venir."

Propos recueillis par Adam Cooper.

Prochain article Formule 1
Tyler Alexander, ses souvenirs de McLaren

Article précédent

Tyler Alexander, ses souvenirs de McLaren

Article suivant

Newey - Le moteur standard garantirait du suspense

Newey - Le moteur standard garantirait du suspense

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Nico Hülkenberg
Équipes Force India
Auteur Benjamin Vinel
Type d'article Actualités