Formule 1 GP d'Italie

Le jaune Ferrari, un hommage réussi pour la marque Puma à Monza

Les pilotes Ferrari Charles Leclerc et Carlos Sainz ont participé au GP d'Italie dans une combinaison arborant la couleur jaune "Giallo Modena", dans le cadre d'une opération célébrant les 75 ans de Ferrari et menée par l'équipementier PUMA.

image001

Charles Leclerc et Carlos Sainz ne sont pas passés inaperçus jeudi dernier en Italie, lorsqu'ils ont déambulé dans le paddock de Monza affublés d'un t-shirt jaune faisant partie d'une collection spéciale disponible pour les fans sur les boutiques en ligne de la marque Puma et de Ferrari.

Les deux hommes ont également revêtu une combinaison jaune durant le week-end, alors que la Ferrari F1-75 s'est elle aussi parée de jaune au niveau du capot moteur, des extrémités de l'aileron arrière, mais aussi un halo jaune et noir.  

Une livrée unique pour l'équipe et ses pilotes, qui l'ont appréciée : "J'aime bien. C'est un peu étrange de porter du jaune sur moi avec le logo Ferrari, mais c'est cool, pour cette course c'est très bien", a déclaré Leclerc. "C'est une couleur spéciale pour ce week-end afin de célébrer les 75 ans de l'existence de la marque Ferrari, et c'est une bonne chose. Comme toujours, la semaine de Monza est folle et très chargée pour nous, mais c'est toujours une sensation incroyable."

La teinte du jaune utilisée, nommée "Giallo Modena", a toujours été présente sur l'écusson Ferrari et trouve ses racines dans les armoiries de la ville de Modène, où la Scuderia Ferrari (la branche chargée de l'engagement en compétition du constructeur italien, lancé pour sa part en 1947) a été fondée en 1929.

Ferrari avait déjà fait rouler une F1 toute jaune par le passé, lors du GP de Belgique 1961, en hommage aux couleurs nationales en compétition du Belge Olivier Gendebien et de l'importateur ayant pris en charge les coûts de la voiture. Le jaune a par la suite commencé à être régulièrement présent sur les Ferrari engagées en F1 à la charnière des années 1960 et 1970, notamment sur la 312 F1-68 arborant deux bandes sur les côtés, ainsi que dans les années 1980 où les mécaniciens et les ingénieurs de l'équipe portaient des polos et des chemises de cette couleur.

Des ronds jaunes ont également été utilisés dans les années 1990 afin de différencier les deux voitures, alors que Michael Schumacher a affiché sur son casque un cheval cabré lors de cette même période. On notera enfin que la couleur a été utilisée sur le logo de l'équipe pour fêter son 1000e GP, il y a tout juste deux ans lors du GP de Toscane. 

Cette édition spéciale constitue le dernier chapitre en date d'une relation longue et prospère entre l'équipementier PUMA et Ferrari, entamée en 2004 et qui a débouché sur de multiples victoires et titres dans la catégorie reine du sport automobile. Cette édition s'est d'ailleurs rapidement retrouvée en rupture de stock, alors que les deux entités ont récemment collaboré sur un petit nombre de chaussures Scuderia Ferrari Speedcat Pro Replica.

Pour en savoir plus : https://eu.puma.com/de/en/sports/motorsport/scuderia-ferrari

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Capito : De Vries n'a "rien d'autre à faire" pour convaincre Williams
Article suivant Zhou replace (enfin) Alfa Romeo dans les points

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France