Kubica : Les problèmes de Williams ne dépendent pas que de Lowe

Robert Kubica estime que les difficultés rencontrées par Williams actuellement ne sont pas imputables uniquement à l'ancien directeur de l'équipe, Paddy Lowe, et qu'ils ne sont pas récents.

Kubica : Les problèmes de Williams ne dépendent pas que de Lowe

Williams occupe pour la deuxième année consécutive le rôle de lanterne rouge en Formule 1, ce qui pousse de nombreux observateurs à engager la responsabilité de Lowe dans cette situation. Arrivé dans l'équipe début 2017, l'ex-directeur technique de l'équipe a été en poste durant ce qui est la pire période de Williams, et a quitté le navire après les essais hivernaux, à l'aube d'une saison qui s'annonce comme la plus difficile de l'Histoire de l'équipe.

Lire aussi :

"Chacun a ses réponses, mais au final ce n'est pas le problème d'un seul homme", analyse Kubica. "Malheureusement, c'est normalement la personne en haut de la hiérarchie qui en paie le prix. Mais il est question d'un plus grand groupe et d'un plus grand nombre de personnes."

"Je pense que les problèmes que vous pouvez voir ne remontent pas au mois derniers, c'est quelque chose qui a grandi [au fil du temps]. Nous avons été dans une situation qui n'était pas très bonne l'année dernière, mais honnêtement, c'est encore plus difficile que ça l'était l'an dernier. L'an dernier, nous pensions que ça ne pouvait pas être pire."

Selon Robert Kubica, Lowe a pu avoir une influence sur l'évolution de l'équipe et a certainement ses responsabilités dans les erreurs de développement ayant mené au retard de l'équipe. Mais le pilote pense que Lowe n'a pas pu provoquer seul cette descente aux enfers, de la même manière que Patrick Head, de retour en tant que consultant dans l'équipe, ne pourra pas faire de miracles.

"C'est un sport complexe qui demande beaucoup de travail de groupe", assure le Polonais. "Ce n'est jamais un seul homme qui peut faire rater ou faire réussir cela. Par exemple, si l'on s'était battus pour les meilleures positions l'année dernière, votre question aurait été : 'Comment Paddy fait pour que cela fonctionne à la perfection ?'."

"Mais ce n'est jamais [le travail] d'une personne. Bien sûr, une seule personne peut avoir de l'influence, c'est en cela que je pense que Patrick peut nous aider dans notre situation actuelle, et des individualités peuvent faire la différence. À la fin, il y a beaucoup de personnes impliquées pour faire fonctionner l'équipe et permettre qu'elle soit couronnée de succès ou non." 

Lire aussi :

Cependant, Kubica espère que le retour de Head au sein de l'équipe qu'il a co-fondée permettra à celle-ci de régler ses problèmes les plus profonds : "Le travail qu'il peut faire et les bonnes choses qu'il peut apporter à l'équipe passent outre le travail qu'il peut faire avec moi. Nous ne nous connaissons pas, mais j'ai un grand respect pour ce qu'il a fait dans le passé et pour ce qu'il a accompli dans sa carrière."

"Il a joué un rôle important chez Williams, il a été un facteur énorme pour l'Histoire de l'équipe. Cela ne peut qu'apporter du positif dans l'équipe. Mais ce n'est toujours pas un sport individuel. Il peut certainement aider l'équipe avec son expérience et son caractère, et c'est un compétiteur, donc c'est une chose dont peut bénéficier l'équipe."

partages
commentaires
Racing Point utilisera bientôt la soufflerie Mercedes
Article précédent

Racing Point utilisera bientôt la soufflerie Mercedes

Article suivant

Ferrari va lancer la "1re étape" de son développement à Bakou

Ferrari va lancer la "1re étape" de son développement à Bakou
Charger les commentaires
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021
Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell... Prime

Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell...

La saison 2021 est certainement l'une des plus intenses qu'ait connues Lewis Hamilton au fil de sa longue et victorieuse carrière en Formule 1. Le septuple Champion du monde s'est confié à quatre médias au Grand Prix du Qatar, dont Motorsport.com, sur de nombreux sujets tels que cette bataille à couteaux tirés avec Max Verstappen, une Mercedes W12 qui lui donne du fil à retordre et son futur coéquipier George Russell…

Formule 1
24 nov. 2021
Les notes du Grand Prix du Qatar 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Qatar 2021

Après le Grand Prix du Qatar, vingtième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
22 nov. 2021
Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle Prime

Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle

Un an avant le début de la Coupe du monde de football 2022, le Qatar organise le premier de ses onze nouveaux Grands Prix de Formule 1. Une exposition médiatique rêvée pour le pays, qui est vivement critiqué sur les questions relatives aux droits de l'homme.

Formule 1
21 nov. 2021
Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda Prime

Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda

Max Verstappen trouve les pénalités moteur "illogiques", toutefois elles sont en vigueur depuis désormais quatre saisons et ont en grande partie été façonnées par les difficultés rencontrées par Honda au moment de son retour en F1. Retour sur l'évolution récente des sanctions concernant les unités de puissance.

Formule 1
20 nov. 2021
L'influence croissante de la F1 au Moyen-Orient Prime

L'influence croissante de la F1 au Moyen-Orient

L'expansion de la Formule 1 vers de nouveaux territoires n'a pas forcément été accueillie positivement, mais le Moyen-Orient et l'Afrique représentent de nouvelles régions importantes pour le sport automobile. Et les bienfaits commencent déjà à se faire ressentir.

Formule 1
19 nov. 2021
Pourquoi le moteur neuf de Lewis Hamilton a changé la donne Prime

Pourquoi le moteur neuf de Lewis Hamilton a changé la donne

La nouvelle unité de puissance installée dans la W12 de Lewis Hamilton au Grand Prix de São Paulo a aidé le Britannique à décrocher une victoire mémorable.

Formule 1
18 nov. 2021