Kvyat - Les F1 2017 sont "des animaux différents"

partages
commentaires
Kvyat - Les F1 2017 sont
Par : Fabien Gaillard
1 mars 2017 à 13:45

Après sa première journée au volant de la STR12 lors de ces essais hivernaux, Daniil Kvyat a décrit une bonne session de roulage même s'il sait qu'il y a encore beaucoup de travail à faire et de performance à attendre.

Daniil Kvyat, Toro Rosso STR12
Daniil Kvyat, Scuderia Toro Rosso STR12
Daniil Kvyat, Toro Roso STR12
Daniil Kvyat, Toro Rosso STR12
Daniil Kvyat, Toro Rosso STR12
Daniil Kvyat, Scuderia Toro Rosso STR12
Daniil Kvyat, Toro Roso STR12
Daniil Kvyat, Toro Roso STR12
Daniil Kvyat, Scuderia Toro Rosso STR12
Daniil Kvyat, Toro Rosso STR12

La saison 2017 sera cruciale pour le Russe qui ne part pas forcément favori, d'ores et déjà et vu l'histoire du programme Red Bull en F1, pour la conservation de son baquet en 2018.

Et tout a commencé à Barcelone, ce mardi 28 février, avec ses premiers tours de roues au volant de la STR12 pour une journée de roulage et d'emmagasinage de données. "C’était une assez bonne journée. Évidemment, beaucoup [de choses] à découvrir, parfois nous avons coché certaines cases, pas toutes. Donc il y a encore beaucoup à découvrir."

"Des progrès vont être faits dans la façon de changer rapidement les choses et d'aller en piste pour faire plus de tours. Nous avons besoin de commencer à faire plus de tours. Je pense que sur les deux premiers jours, nous avons fait une bonne quantité de travail."

La journée n'a toutefois pas été parfaite et les 68 tours bouclés par Kvyat auraient pu être plus importants, sans des problèmes qui ont coûté deux heures de roulage. Il ne s'en formalise pas. "Ce sont des tests normaux. Vous avez, il s’agissait juste de vérifications de contrôle du côté technique. Les gars voulaient juste tout vérifier deux fois avant d’aller en piste, donc après la pause nous avons fait quelques tours, mais globalement c’est assez positif."

Les progrès de Renault attendus sur la performance

Au sujet du moteur Renault, qui équipe la Toro Rosso cette saison, il se montre plutôt satisfait même s'il ne cache pas qu'il sera attendu au tournant quand la vitesse sera au centre des essais. "Jusqu’ici, ce n’est pas trop mal, ce n’est pas facile de comparer pour le moment, je pense que tout le monde utilise des réglages un peu différents au niveau moteur."

"Je ne sais pas exactement où les autres se situent, donc… Ça a l’air OK, il fonctionne, c’est bien pour l’instant, mais bientôt nous nous concentrerons évidemment sur la performance et c’est là que nous devons voir des progrès de la part de Renault."

Quant au châssis, il le décrit comme "une plateforme aéro solide" : "Vous pouvez vraiment jeter la voiture dans les virages, plus que l’année dernière, et [c'est] vraiment une voiture puissante, c’est un animal différent, donc c’est une différente voiture dans les virages à haute vitesse."

Enfin, malgré des températures un peu basses en piste et des pneus plus durs que par le passé, peu de choses sont à signaler sur ce front. "Il fait un peu froid, c’est classique ici à Barcelone, pour la mise en température, donc il est normal, je pense, qu’il faille trouver la bonne approche pour la chauffe des pneus. Mais au final, ils fonctionnent bien."

Article suivant
La FIA force Renault à modifier son aileron arrière

Article précédent

La FIA force Renault à modifier son aileron arrière

Article suivant

Haas - Viser les points à Melbourne est réaliste

Haas - Viser les points à Melbourne est réaliste
Charger les commentaires