Leclerc prêt à attaquer en qualifications malgré sa pénalité

À Sao Paulo, vendredi, Charles Leclerc a avant tout essayé de ressentir le comportement de sa Ferrari sur piste humide et d'anticiper la manière dont évolueront les conditions tout au long de ce week-end de GP du Brésil, dont il prendra le départ avec dix places de pénalité sur la grille.

Leclerc prêt à attaquer en qualifications malgré sa pénalité

Il est indispensable pour vous de disposer ici d'une auto pouvant dépasser…

Oui, c'est clairement l'objectif. Aujourd'hui [vendredi], il était un peu difficile de dépasser, et je ne sais pas à quoi m'attendre pour la course car normalement c'est assez facile de le faire ici. Le rythme est là. C'est bon qualitativement parlant, mais il nous faut encore travailler un peu.

Allez-vous tout de même tenter d'aller chercher la pole position en Q3 en dépit de votre pénalité de dix places sur la grille ?

Je vais clairement essayer. Je vais pousser l'auto autant que possible. On ne sait évidemment pas avec certitude si je peux être dans le top 10, mais je vais dans tous les cas donner mon maximum.

Dans quel domaine avez-vous le plus besoin de trouver des choses actuellement, alors que la piste devait sécher durant le reste du week-end ?

Je pense que le rythme de course est quelque chose sur quoi nous devons travailler : nous devons le comprendre [samedi], et il fera encore plus chaud dimanche. Il nous faut donc essayer d'anticiper cela autant que possible.

Lire aussi :

Cette journée de vendredi a été chargée, n'est-ce-pas ? Est-ce que le fait qu'il ait fallu se lancer directement sur une piste humide a apporté une dose de fun ?

Oui, j'ai poussé pour sortir aussi vite que possible car l'an dernier, je n'avais pas disposé de beaucoup d'opportunités de piloter sur piste humide. Cette année non plus, et je voulais donc juste prendre la piste et m'exercer autant que possible.

La Ferrari est de nouveau très rapide en bout de ligne droite…

C'est bien, mais on verra [en qualifications]. Mais nous sommes contents que ce soit comme cela.

Que retirez-vous de la journée de vendredi ?

Ce fut une journée positive, d'une manière générale, même si les conditions ont été assez piégeuses. C'était la même chose pour tout le monde et nous semblons pour le moment performants, donc c'est bien. Maintenant, j'ai hâte de pouvoir anticiper l'évolution de la piste : ce sera important.

À quel point la journée de dimanche sera-t-elle différente ?

On apprend toujours quelque chose. Il est certain que les températures seront assez différentes, donc comme je l'ai dit, il nous faut anticiper les choses avec les réglages de l'auto et essayer d'être aussi solides que possible dimanche, quand ça compte.

partages
commentaires
Hamilton : Mercedes a 2 GP "cadeaux" pour préparer 2020
Article précédent

Hamilton : Mercedes a 2 GP "cadeaux" pour préparer 2020

Article suivant

Les performances de McLaren enjolivées par les qualifs

Les performances de McLaren enjolivées par les qualifs
Charger les commentaires
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Formule 1
4 déc. 2021
Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021