Formule 1
12 mars
-
15 mars
Prochain événement dans
51 jours
C
GP de Bahreïn
19 mars
-
22 mars
Prochain événement dans
58 jours
02 avr.
-
05 avr.
Prochain événement dans
72 jours
16 avr.
-
19 avr.
Prochain événement dans
86 jours
30 avr.
-
03 mai
Prochain événement dans
100 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
Prochain événement dans
107 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
Prochain événement dans
121 jours
C
GP d'Azerbaïdjan
04 juin
-
07 juin
Prochain événement dans
135 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
Prochain événement dans
142 jours
25 juin
-
28 juin
Prochain événement dans
156 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
Prochain événement dans
163 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
Prochain événement dans
177 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
Prochain événement dans
191 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
Prochain événement dans
219 jours
03 sept.
-
06 sept.
Prochain événement dans
226 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
Prochain événement dans
240 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
Prochain événement dans
247 jours
08 oct.
-
11 oct.
Prochain événement dans
261 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
Prochain événement dans
275 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
282 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
Prochain événement dans
296 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
Prochain événement dans
310 jours

Leclerc "n'aurait jamais imaginé" une si bonne saison F1 2019

partages
commentaires
Par :
Co-auteur: Guillaume Navarro
5 nov. 2019 à 12:45

La saison 2019 n'a pas encore touché à sa fin que Charles Leclerc admet déjà qu'il n'aurait jamais imaginé connaître un pareil exercice pour sa première saison passée au sein de la Scuderia Ferrari.

Le pilote monégasque est solidement en course pour s'octroyer la troisième place du Championnat du monde des pilotes face à son équipier Sebastian Vettel et au leader de l'équipe Red Bull, Max Verstappen. Quelle que soit sa position finale, Leclerc peut déjà se réjouir du fait d'avoir signé sept pole positions cette année et collecté deux victoires, dont une au goût forcément très particulier, dans le chaudron de Monza.

Leclerc se réjouit particulièrement de la tournure prise par sa saison, après avoir connu quelques difficultés d'adaptation sur les premiers GP de la saison. "Disons qu'après les quatre ou cinq premières courses, je n'aurais jamais imaginé me retrouvé dans cette position à ce moment de l'année", sourit-il avec modestie. "J'ai donc beaucoup travaillé, particulièrement sur mes qualifications en début de saison. Puis j'ai modifié quelques choses. Cela va beaucoup mieux depuis la France et je suis très satisfait de la saison. Je n'avais aucune attente en termes de résultats, mais je désirais progresser et de ce point de vue-là, je suis très heureux."

Lire aussi :

Interrogé sur la motivation que représente pour lui la troisième place au championnat, qui signifierait par ailleurs qu'il se trouverait devant son équipier et meilleur pilote non-Mercedes et serait convié à la cérémonie de la FIA pour recevoir un trophée en fin d'année, Leclerc estime en tout cas que l'atteinte de cet objectif ne le placerait pas de facto numéro 1 au sein de l'équipe Ferrari.

"Ce n'est clairement pas pour le gala ! Bon, j'adore les cérémonies, mais je ne veux pas être troisième juste pour être au gala, ni pour prendre le leardership. C'est tout simplement parce que le fait d'être troisième du Championnat du monde de Formule 1 serait fou. L'an dernier, je me battais pour la 13e position et n'aurais jamais imaginé que je pourrais me battre pour le podium du championnat cette année. Alors, uniquement pour l'accomplissement personnel, ce serait super et je serais extrêmement heureux si j'y arrivais. Mais c'est principalement pour moi-même. Ça me rendrait juste super heureux."

Article suivant
Vettel a félicité un Hamilton qui "mérite tous ses titres"

Article précédent

Vettel a félicité un Hamilton qui "mérite tous ses titres"

Article suivant

Pneus : Mercedes avec bien moins de tendres que Ferrari au Brésil

Pneus : Mercedes avec bien moins de tendres que Ferrari au Brésil
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP des États-Unis
Pilotes Charles Leclerc
Équipes Ferrari Boutique
Auteur Adam Cooper