Leclerc : "La 5e place dépasse toutes nos attentes"

Charles Leclerc se réjouit d'avoir réalisé une séance de qualifications sans erreur au Mugello, où il a accroché la cinquième place sur la grille du Grand Prix de Toscane.

Leclerc : "La 5e place dépasse toutes nos attentes"

Après deux week-ends désastreux à Spa puis Monza, Ferrari retrouve un peu le sourire. Certes, en affichant plus d'une seconde de retard sur le poleman, Charles Leclerc est loin du niveau auquel aspirait la Scuderia il y a encore quelques mois. Néanmoins, la cinquième place décrochée sur la grille du Grand Prix de Toscane fait office de soulagement, tout en étant peut-être flatteuse par rapport au véritable niveau de performance de la SF1000. Le pilote monégasque ne s'en cache pas mais accueille ce résultat avec plaisir, pour cette course à domicile qui, sur le Mugello, constitue la 1000e du Cheval cabré en F1.

Lire aussi :

"Je suis très content, très content de mon tour globalement", se réjouit Leclerc. "Je n'ai pas fait un pas de travers, et la cinquième place dépasse certainement toutes nos attentes. Je suis donc très, très content. Monza et Spa ont été extrêmement difficiles pour toute l'équipe. J'avais énormément de difficultés à piloter la voiture avec ces réglages à faible appui, c'était très difficile au niveau de l'équilibre, mais ici nous sommes parvenus à trouver le bon équilibre, et les sensations étaient très bonnes dans la voiture."

"Nous manquons globalement de performance pour pouvoir nous battre avec les gars à l'avant, mais l'équilibre était très bon aujourd'hui. Cela m'a donné confiance, et j'ai pu faire de mon mieux dans ce tour de qualifications. Mais c'était délicat, car pour le premier tour en Q3 j'avais des pneus usés ; passer de gommes usées à des neuves était délicat, mais nous avons finalement concrétisé."

La belle performance de Leclerc en qualifications donnera du baume au cœur aux quelques centaines de tifosi présents dans les tribunes clairsemées du Mugello. Elle ne masque toutefois pas les nombreuses faiblesses encore visibles sur la monoplace rouge. Éliminé dès la Q2 et 14e sur la grille, Sebastian Vettel pourrait en témoigner... Leclerc, lui, demeure prudent avant d'aborder les 59 tours de course dimanche. 

"Il y a une bonne opportunité, mais en même temps, si l'on regarde le rythme de course des autres écuries vendredi, il y a beaucoup de voitures qui étaient plus compétitives que nous", prévient-il. "Ce sera donc difficile de les maintenir derrière, mais c'est mon travail dans la voiture et je vais tout donner."

partages
commentaires
Hamilton surgit en qualifs et sape le moral de Bottas

Article précédent

Hamilton surgit en qualifs et sape le moral de Bottas

Article suivant

Gasly pointe les "erreurs" qui l'ont éliminé dès la Q1

Gasly pointe les "erreurs" qui l'ont éliminé dès la Q1
Charger les commentaires
Bottas, dans le piège et sur un fil Prime

Bottas, dans le piège et sur un fil

Le Grand Prix de France n'est qu'une preuve de plus du rôle à la fois central que pourrait occuper mais aussi des problèmes que risque de poser (et de se poser) Valtteri Bottas chez Mercedes.

Les notes du Grand Prix de France 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de France 2021

Après le Grand Prix de France, septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
21 juin 2021
Qu'est-ce qui empêche les Américains de courir en F1 ? Prime

Qu'est-ce qui empêche les Américains de courir en F1 ?

Lors des 25 dernières années, deux Américains seulement ont couru en Formule 1, sans marquer le moindre point. Qu'est-ce qui explique ce manque de succès dans la catégorie reine du sport automobile ?

Formule 1
20 juin 2021
Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1 Prime

Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1

Deux dixièmes places lors des dernières courses ont permis à Alfa Romeo de se hisser en tête de la lutte parmi les écuries de fond de peloton, mais à plus long terme, l'équipe basée en Suisse a des ambitions bien plus grandes. Avec les nouvelles règles de 2022 qui devraient équilibrer les choses, le patron de l'écurie, Frédéric Vasseur, a de bonnes raisons d'être optimiste, comme il l'a expliqué à Motorsport.com dans une interview exclusive.

Formule 1
19 juin 2021
Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc Prime

Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc

Ferrari a impressionné en signant la pole position à Monaco et à Bakou. Voici comment la Scuderia a redressé la barre après une saison 2020 difficile.

Formule 1
18 juin 2021
Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1 Prime

Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1

Les victoires tant attendues des anciens pilotes de Formule 1 Marcus Ericsson et Kevin Magnussen le week-end dernier, respectivement en IndyCar et en IMSA, ont rappelé à la F1 ce qui lui manque. Mais avec les nouvelles règles visant à équilibrer le plateau, l'optimisme renaît quant à la possibilité pour davantage de pilotes de lutter pour des succès autrefois inespérés.

Formule 1
17 juin 2021
Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites Prime

Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites

Les conclusions de Pirelli sur les défaillances des pneus à Bakou n'ont pas complètement rejeté la faute sur les équipes, mais la fermeté de la réponse de la FIA laisse peu de place au doute.

Formule 1
16 juin 2021
L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1 Prime

L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1

Le travail en soufflerie constitue le fondement du développement aérodynamique d’une Formule 1. Cependant, les progrès de la recherche virtuelle annoncent la disparition de cet outil coûteux et compliqué.

Formule 1
15 juin 2021