Formule 1
03 juil.
Événement terminé
10 juil.
Événement terminé
17 juil.
Événement terminé
14 août
Course dans
21 Heures
:
56 Minutes
:
00 Secondes
04 sept.
EL1 dans
19 jours
11 sept.
Prochain événement dans
26 jours
25 sept.
EL1 dans
40 jours
C
GP de l'Eifel
09 oct.
Prochain événement dans
54 jours
23 oct.
Prochain événement dans
68 jours
31 oct.
Prochain événement dans
76 jours

Leclerc et Ferrari chercheront la performance "plus tard"

partages
commentaires
Leclerc et Ferrari chercheront la performance "plus tard"
Par :
19 févr. 2020 à 19:44

Charles Leclerc a été le premier à prendre le volant de la Ferrari SF1000 lors des essais hivernaux de Barcelone. En phase d'apprentissage avec la monoplace, le Monégasque n'a pas cherché la performance.

La première journée des essais hivernaux de Barcelone a été basée sur un travail de fond pour Ferrari, qui n'a pas voulu envoyer les mêmes signaux que l'an dernier en allant chercher immédiatement la performance. Charles Leclerc a pris le volant alors que Sebastian Vettel devait initialement rouler, et le Monégasque n'a pas encore d'idée précise du potentiel niveau de performance de sa monoplace.

"C'est difficile d'en parler pour le moment car nous ne nous sommes pas concentrés sur la performance, mais plus sur la volonté de connaître au mieux la voiture, avant de travailler sur la performance", explique Leclerc. "Pour l'instant, c'est difficile à dire, il y a eu beaucoup de travail, mais il ne peut y avoir qu'une évolution. Je ne peux rien vous dire de plus car nous n'avons pas attaqué."

"Bien sûr, je pense qu'on a changé notre approche par rapport à l'an dernier. Les essais avaient été bons mais la première course ne l'était pas. Nous avons appris plusieurs choses, et cette année, on se concentre davantage sur nous-mêmes, en essayant d'apprendre autant que possible durant ces premiers jours, et on cherchera la performance plus tard, en voyant si ça paye."

Lire aussi :

Il admet cependant que les ingénieurs de chez Ferrari ont été mieux informés que lui sur les capacités de la monoplace grace à de nombreuses données récoltées, même si l'objectif n'était pas orienté sur la performance. De son côté, il a profité des 132 tours parcourus au volant de la SF1000 pour essayer de s'en approprier le comportement au maximum.

"La première journée apprend davantage aux ingénieurs qu'à moi, car comme je l'ai dit, il s'agit de corréler les chiffres enregistrés à l'usine avec ceux observés en piste, donc de notre côté, on n'apprend pas grand-chose. Mais on pilote une nouvelle voiture, et j'essaie toujours de la pousser à la limite. On ne l'a pas fait aujourd'hui, mais j'ai essayé de pousser ma connaissance de la monoplace. Plus on fera de tours avec, plus j'arriverai confiant à Melbourne, et j'ai beaucoup appris à son volant grâce aux tests effectués aujourd'hui."

La mise en place de cette première journée a été facilitée par les conditions météorologiques clémentes qui ont baigné le circuit de Barcelone : "C'était surprenant ce matin. Je m'attendais à une matinée comme l'an dernier, où nous avions mis du temps à faire des chronos, car nous avions des difficultés à mettre les pneus en température. Cette année, il semble que tout le monde était un peu mieux préparé que l'an dernier. C'était surprenant ce matin, mais l'après-midi était en revanche plutôt classique."

La Mercedes "a l'air rapide", et ce n'est que le début

Article précédent

La Mercedes "a l'air rapide", et ce n'est que le début

Article suivant

Racing Point a pris "un gros risque" en imitant Mercedes

Racing Point a pris "un gros risque" en imitant Mercedes
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement Essais de Barcelone I
Catégorie Mercredi
Lieu Circuit de Barcelona-Catalunya
Pilotes Charles Leclerc
Équipes Scuderia Ferrari
Auteur Emmanuel Touzot