Leclerc sait que Ferrari pourrait devoir rattraper Mercedes et Red Bull

Prendre la bonne direction dès le début : un enjeu crucial pour les équipes en cas de saison compactée avec peu de temps de développement.

Les dirigeants de la F1 ne savent toujours pas quand la première course de la saison pourra avoir lieu en raison de la pandémie de COVID-19, mais espèrent que la saison pourra débuter en juillet ou en août si les restrictions de voyages sont levées. L'absence d'événements d'ici-là signifie que les pilotes pourraient devoir s'éloigner jusqu'à cinq mois de la piste et travailler en étroite collaboration avec leurs équipes, avant d'être envoyés dans ce qui pourrait être une campagne intensive. Charles Leclerc, lui, pense qu'il sera difficile pour les pilotes de revenir dans la "bulle" mentale dont ils ont besoin pour donner le meilleur d'eux-mêmes lorsque les courses reprendront.

S'adressant à certains médias depuis son appartement de Monaco, dont Motorsport.com, sur l'ampleur du défi qu'il faudrait relever pour revenir au niveau de concentration nécessaire, le pilote Ferrari a admis que la tâche n'aura rien d'évident. "Ça va être difficile", estime-t-il. "Cet état d'esprit permettant de trouver exactement la bulle dans laquelle vous devez être juste avant de monter dans la voiture est quelque chose que vous améliorez à chaque fois, donc lorsque vous ne le faites plus pendant longtemps il est difficile de revenir à cet état. Alors oui, ça va être difficile."

"À la maison, j'essaie de m'entraîner toutes les semaines pour me mettre dans cette zone, même si ce n'est pas comme lorsque l'on monte dans la voiture : c'est très probablement juste pour faire cuire des pâtes après ça !" ajoute-t-il avec malice. "Mais oui, je pense qu'il est important qu'à chaque fois que je m'entraîne, j'essaie d'être aussi concentré que je le serais dans la voiture, pour que je reste au point là-dessus."

Lire aussi :

Ferrari en retard ?

Il a pu sembler lors des tests d'intersaison que Ferrari évoluait derrière Mercedes et Red Bull Racing ; une conclusion à laquelle nombreux, y compris au sein même de la Scuderia, croient. Lucide sur la situation, Leclerc sait que son équipe italienne serait dans une situation particulièrement délicate si elle devait rattraper son retard sur une saison écourtée, débutée avec un léger handicap de performance.

"Nous avons eu quelques difficultés pendant les essais", admet-il. "Il nous faut donc rattraper notre retard et je ne sais pas si nous en serons capables ou non. Mais l'année dernière, nous avons connu une bonne progression tout au long de l'année. Je pense que nous devons continuer à travailler comme l'année dernière, et je suis presque sûr que les résultats viendront. Mais ce sera une saison difficile pour tout le monde, car dès qu'elle commencera, elle ne s'arrêtera pas. Et nous n'aurons pas de pauses pour développer la voiture plus que les autres."

Il faudra donc immédiatement partir du bon pied, et, pour une fois, les équipes les plus dotées financièrement ou techniquement ne disposeront peut-être pas de la même capacité à se démarquer des autres que d'habitude. "Je pense donc que le travail en piste sera extrêmement important. Il va être très important d'être concentré et prêt dès la première course, et de donner le bon feedback à l'équipe en tant que pilote ; d'essayer d'aider l'équipe à prendre la bonne direction dès le début."

Propos recueillis par Jon Noble

partages
commentaires
Il y a 19 ans : le sort s'acharne sur Mika Häkkinen

Article précédent

Il y a 19 ans : le sort s'acharne sur Mika Häkkinen

Article suivant

La soufflerie et le simulateur McLaren vont devoir attendre

La soufflerie et le simulateur McLaren vont devoir attendre
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Charles Leclerc
Équipes Ferrari
Auteur Guillaume Navarro
Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1" Prime

Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1"

Lors d'une table ronde en petit comité en marge du Grand Prix du Portugal, Fernando Alonso a évoqué son retour en Formule 1, l'avenir de la catégorie reine et son évolution depuis ses débuts en 2001, entre autres. Entretien.

Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1 Prime

Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1

La semaine dernière, Zak Brown, PDG de McLaren, a écrit une lettre ouverte dans laquelle il expose en détail ses idées sur la direction que prend la Formule 1.

Les subtiles évolutions qui maintiennent Red Bull dans le coup Prime

Les subtiles évolutions qui maintiennent Red Bull dans le coup

Au Portugal, Red Bull n’a pas été à la hauteur de Mercedes. Pourtant, le résultat du Grand Prix ne reflète pas le potentiel de l’écurie. Avec de nouvelles évolutions apportées, Red Bull affiche de belles promesses pour le reste d’une saison qui s’annonce bien plus indécise que les précédentes.

Formule 1
4 mai 2021
Les notes du Grand Prix du Portugal 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Portugal 2021

Lewis Hamilton s'est imposé pour la deuxième fois de la saison 2021. Après le Grand Prix du Portugal, troisième manche du championnat, voici les notes attribuées aux pilotes.

Formule 1
3 mai 2021
Les données qui laissent Red Bull et Mercedes dans le doute à Portimão Prime

Les données qui laissent Red Bull et Mercedes dans le doute à Portimão

Lewis Hamilton a terminé en tête de la cruciale séance d'EL2 ce vendredi au Portugal, mais l'équipe Mercedes n'est pas certaine d'avoir l'avantage sur Red Bull. Les températures fraîches et le vent, combinés à la surface glissante du circuit de l'Algarve, offrent aux pilotes des conditions difficiles en termes de réglages et de chauffe des gommes, et tout reste à jouer.

Formule 1
1 mai 2021
Les problèmes que la F1 devra affronter avec ses Qualifications Sprint Prime

Les problèmes que la F1 devra affronter avec ses Qualifications Sprint

Annoncées en début de semaine, les Qualifications Sprint, qui seront organisées lors de trois Grands Prix en 2021, ont reçu un accueil mitigé, entre excitation et scepticisme. Mais avant de savoir quel camp aura raison, la Formule 1 doit établir ses critères de réussite pour justifier la mise en place de ce format de manière plus permanente.

Formule 1
29 avr. 2021
Le crash à un million d'euros qui met Mercedes dans l'embarras Prime

Le crash à un million d'euros qui met Mercedes dans l'embarras

Après un GP d'Émilie-Romagne en demi-teinte pour Mercedes, la principale frustration de Toto Wolff, directeur d'équipe, concerne l'accident de Valtteri Bottas et George Russell.

Formule 1
25 avr. 2021
Imola, un test "brutal" pour les pilotes ayant changé d'écurie Prime

Imola, un test "brutal" pour les pilotes ayant changé d'écurie

Cet hiver a vu de nombreux pilotes changer d'écurie. Avec un deuxième Grand Prix organisé sur le circuit piégeur d'Imola, ces pilotes sont revenus sur leur courbe d'apprentissage et le temps nécessaire pour s'adapter à leurs nouvelles montures.

Formule 1
21 avr. 2021