Hamilton ne comprend pas les difficultés de Mercedes à Bakou

À l'issue d'une journée catastrophique pour Mercedes à Bakou, Lewis Hamilton est perplexe.

Hamilton ne comprend pas les difficultés de Mercedes à Bakou

On a rarement vu Mercedes autant en difficulté que lors des essais libres de ce Grand Prix d'Azerbaïdjan. Lewis Hamilton et Valtteri Bottas ont conclu ce vendredi avec les 11e et 16e chronos du jour, avec une et deux secondes de déficit sur les Red Bull respectivement, et le Britannique n'a pas caché son inquiétude pendant les EL2 à la radio : "Je ne sais pas vraiment où se trouve tout ce temps [en trop]." 

Lire aussi :

Et pour l'instant, il n'y a pas d'explication. "Franchement, ma journée a été vraiment bonne, globalement", commente Hamilton. "C'est propre, j'ai fait tous les tours dont nous avions besoin, il n'y a pas vraiment eu d'erreur – je crois avoir fait un blocage de roue en EL1. Mais en général, j'ai le sentiment de bien piloter, et la voiture avait l'air meilleure en EL1, dans cette séance je pense qu'on ne pouvait pas trouver davantage de temps." Le pilote Mercedes était pourtant seulement septième de la hiérarchie ce matin. "Nous avons clairement un gros déficit et je pense que tout le monde va se gratter la tête en étudiant les données pour essayer de comprendre comment nous pouvons progresser. Les longs relais étaient meilleurs, mais bon."

Forcément, le bilan des EL2 n'est pas merveilleux. "Dans cette séance, la sensation n'était pas bonne, de manière générale. J'attaquais, j'étais à la limite, mais la voiture est limitée, il y a des zones où je devrais être plus rapide mais il n'y a simplement pas assez d'adhérence. Nous allons trouver la solution. Il n'est pas facile d'être hors du top 10 ici alors que nous avons été rapides ailleurs. Bref, je ne sais pas vraiment pourquoi nous sommes là où nous sommes."

Les difficultés entrevues à Monaco semblent donc se confirmer sur un autre circuit urbain, celui de Bakou n'ayant toutefois pas grand-chose en commun avec le précédent, et lorsqu'il lui est demandé si les leçons tirées en Principauté permettent de faire un pas en avant ici, Hamilton répond avec prudence : "Je pense que c'est impossible à dire pour l'instant. Niveau rythme, nous n'avons pas du tout progressé, aujourd'hui on dirait même que nous avons plutôt régressé, mais je ne sais pas vraiment, nous allons attendre de voir."

partages
commentaires
Horner : Si j'étais Mercedes, "je la fermerais" sur les ailerons flexibles
Article précédent

Horner : Si j'étais Mercedes, "je la fermerais" sur les ailerons flexibles

Article suivant

Leader à Bakou, Pérez "comprend enfin mieux" la Red Bull

Leader à Bakou, Pérez "comprend enfin mieux" la Red Bull
Charger les commentaires
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021
Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ? Prime

Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ?

Retour en détail sur les essais des nouveaux pneus Pirelli avec Mario Isola, chef du projet F1 de la marque italienne.

Formule 1
20 déc. 2021
L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1 Prime

L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1

Initialement controversé en raison de son effet sur l'esthétique et le poids des Formule 1, le Halo a gagné en reconnaissance depuis son introduction en 2018. Pat Symonds se penche sur la création d'un sauveur de vies.

Formule 1
18 déc. 2021