Lewis Hamilton, un "super espion" à l'œil de lynx

Un ancien ingénieur de Lewis Hamilton a raconté qu'outre ses qualités en piste, le Britannique avait l’œil pour déceler des améliorations possibles chez la concurrence.

Lewis Hamilton, un "super espion" à l'œil de lynx

À quel point l’œil des pilotes peut-il compter en dehors des Formule 1 ? C'est souvent la question qu'observateurs et fans se posent, notamment dans la situation relativement commune où l'un d'entre eux est aperçu en train de regarder de près la monoplace d'une structure concurrente. Étant les seuls représentants des écuries autorisés dans le parc fermé après les séances cruciales, ils ont une vue imprenable sur des solutions d'habitude cachées dans les garages ou sur la grille de départ.

Sebastian Vettel est bien entendu connu pour être particulièrement curieux, mais il n'est pas rare de voir quasiment tous les pilotes se prêter au jeu de l'observation attentive en profitant de leur position privilégiée. Même s'il est évidemment difficile de s'en rendre compte et de comprendre à quel point cela peut être exploité, un ancien ingénieur Mercedes a offert un aperçu de ce qui était possible.

Lire aussi :

Philipp Brändle est un aérodynamicien qui a travaillé au sein de l'équipe allemande jusqu'à il y a très peu de temps, en particulier sur la monoplace de Lewis Hamilton jusqu'à la fin 2019. Consultant pour la chaîne de télévision autrichienne détenue par Red Bull, ServusTV, il est revenu sur un épisode qu'il juge particulièrement révélateur de l'attention aux détails du septuple Champion du monde.

"Lewis est un super espion. Il regarde tout de très près. Par exemple, il y avait une situation avant la salle du podium où ils étaient en train de boire. Il a remarqué qu'une autre combinaison de course avait moins de câbles. L'idée était que l'on pouvait gagner du poids. Parce que vraiment chaque détail compte en Formule 1."

"Donc il nous a remonté que l'autre équipe avait un système de câblage plus court, une prise plus petite. En fait, tout ce que vous pouvez faire pour gagner un seul gramme est important. Et il s'intéresse à ce genre de détails. Et c'est ce que nous avons mis en œuvre", explique le technicien autrichien.

Une anecdote qui rappelle celle évoquée par Hamilton lui-même au moment de son arrivée chez Mercedes où il avait incité l'écurie à retirer des éléments du volant pour un gain de poids.

Également consultant pour ServusTV, Nico Hülkenberg confirme l'importance des apports des pilotes. "Vous recueillez des informations. Vous regardez comment c'est fait sur la voiture et ensuite vous transmettez cela à vos ingénieurs. Et bien sûr, vous espérez qu'ils pourront en faire quelque chose et rendre votre voiture plus rapide."

Avec Christian Nimmervoll

partages
commentaires
Verstappen aurait fait mieux que Gasly en qualifs, selon Marko

Article précédent

Verstappen aurait fait mieux que Gasly en qualifs, selon Marko

Article suivant

Honda se demande si sa performance moteur était optimale à Bahreïn

Honda se demande si sa performance moteur était optimale à Bahreïn
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Lewis Hamilton
Équipes Mercedes
Auteur Fabien Gaillard
À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie Prime

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie

Mercedes a pris l'ascendant sur Red Bull lors des essais libres à Imola vendredi, mais les performances restent très serrées. L'écurie Championne du monde ne prend rien pour acquis, et les données difficilement lisibles confirment que cette méfiance est légitime.

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc Prime

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc

La Scuderia Ferrari a débarqué à Imola après une bonne performance lors de la manche d’ouverture à Bahreïn. Mais pour Charles Leclerc, il reste encore du travail pour que Ferrari retrouve la place qu'elle mérite.

Formule 1
16 avr. 2021
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Formule 1
15 avr. 2021
Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021
AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ? Prime

AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ?

Serait-il possible qu'AlphaTauri soit la grande surprise de la saison 2021 de Formule 1 ? Ce qui a été montré lors du Grand Prix de Bahreïn le suggère clairement.

Formule 1
13 avr. 2021
Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage Prime

Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage

Remémorons-nous quelques souvenirs marquants de Stirling Moss, légende du sport automobile, qui nous a quittés l'an dernier à l'âge de 90 ans.

Formule 1
12 avr. 2021
Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins Prime

Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins

Aston Martin peut-elle se sortir du trou dans lequel la réglementation aérodynamique de 2021 l'a envoyée ? Cette question, l'écurie britannique ne peut pas encore y répondre. En revanche, les récentes performances de Mercedes offrent un signe d'encouragement.

Formule 1
11 avr. 2021