Marko juge Kvyat plus talentueux que Gasly et Hartley

partages
commentaires
Marko juge Kvyat plus talentueux que Gasly et Hartley
Par : Fabien Gaillard
16 déc. 2017 à 08:02

Responsable de la filière Red Bull, Helmut Marko est revenu sur l'éviction de Daniil Kvyat en cours de saison 2017, expliquant au passage que le Russe avait un grand talent naturel mais n'a pas su l'exploiter.

La voiture accidentée de Daniil Kvyat Scuderia Toro Rosso STR12
Daniil Kvyat, Scuderia Toro Rosso et Brendon Hartley, Scuderia Toro Rosso
Daniil Kvyat, Scuderia Toro Rosso STR12
Daniil Kvyat, Scuderia Toro Rosso STR12
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing, Max Verstappen, Red Bull, Esteban Ocon, Force India, Felipe Massa, Williams, Daniil Kvyat, Scuderia Toro Rosso, sur la grille pour la parade des pilotes
Daniil Kvyat, Scuderia Toro Rosso lors de la parade des pilotes
Stoffel Vandoorne, McLaren MCL32, Daniil Kvyat, Scuderia Toro Rosso STR12
Daniil Kvyat, Scuderia Toro Rosso STR12

La lente descente aux enfers professionnelle de Kvyat a débuté l'an passé, après le Grand Prix de Russie. Rétrogradé chez Toro Rosso après un incident lors du départ de sa course à domicile mais surtout suite au constat de performances trop éloignées de celles de Daniel Ricciardo, le pilote au numéro 26 a par la suite connu une période très compliquée à Faenza, sur les plans psychologique et sportif, dont il a semblé émerger en fin de saison 2016, avant une première partie d'exercice 2017 moyenne, loin du total de points rapportés par Carlos Sainz.

Il a finalement perdu son statut de titulaire après un accident lors du GP de Singapour et a disputé sa dernière course avec Toro Rosso à Austin dans le rôle de remplaçant de Pierre Gasly, parti disputé la finale de la Super Formula.

Cependant, pour Helmut Marko, le Russe avait les moyens de durer. Ainsi, quand la question lui est posée de savoir si ce dernier était plus talentueux que les pilotes qui seront titulaires en 2018 chez Toro Rosso, Gasly et Brendon Hartley, le conseiller Red Bull répond à Motorsport.com : "Oui, je suis complètement d'accord."

"Malheureusement, il l'a juste montré lors de sa première année avec Toro Rosso et lors de sa première année avec Red Bull Racing. Après cela, sa performance a drastiquement diminué. Il avait des problèmes de freins et de pneus que Ricciardo n'avait pas."

"Pour faire court : quelque chose lui est arrivé sur le plan mental. Il a perdu sa vitesse et son aisance. Nous ne savons pas [ce qui s'est passé]. Nous avons essayé beaucoup de choses, mais sa vitesse ne revenait pas. Malheureusement, nous n'avons aucune idée de ce qui s'est passé."

"Il y a aussi eu trop d'accidents au départ des courses, et il n'y a pas très bien réagi non plus. Il s'est réfugié dans sa coquille et n'a pas voulu que quiconque lui dise quoi faire. C'est triste parce que je me souviens du GP3 à Monza et Spa, où il a complètement surclassé la concurrence."

"Chez Toro Rosso, il y a aussi eu une course où il est parti dernier et a remonté le peloton [Monza 2014, ndlr]. Il attaquait Räikkönen quand ses freins ont lâché. Il a fait quelques courses sensationnelles."

Daniil Kvyat demeure en lice pour le baquet Williams, faisant selon nos informations office de plan de secours si jamais Sergey Sirotkin n'était finalement pas retenu.

Propos recueillis par Sven Haidinger

Prochain article Formule 1
Hartley s'est "effondré" avec Red Bull en 2010

Article précédent

Hartley s'est "effondré" avec Red Bull en 2010

Article suivant

Lowe : La limite de 3 moteurs "aide les petites équipes"

Lowe : La limite de 3 moteurs "aide les petites équipes"
Charger les commentaires