Martin Whitmarsh fait son retour en F1 avec Aston Martin

Aston Martin annonce un nouveau recrutement de premier plan en la personne de Martin Whitmarsh.

Martin Whitmarsh fait son retour en F1 avec Aston Martin

Aston Martin poursuit le développement de son écurie de Formule 1 avec un nouveau recrutement d'envergure. C'est Martin Whitmarsh qui rejoindra le constructeur britannique le 1er octobre prochain, ayant travaillé pour McLaren de 1989 à 2014 et ayant notamment été à la tête de l'écurie de mars 2009 à janvier 2014. Depuis lors, il est notamment devenu président de BAR Technologies, entreprise qui recherche plus d'efficience énergétique pour les produits marins.

Lire aussi :

Whitmarsh est ainsi nommé PDG d'une nouvelle structure globale du groupe, Aston Martin Performance Technologies, au sein de laquelle se trouvera Aston Martin F1 Team. "Martin jouira de responsabilités de leadership et m'aidera et me soutiendra pour établir la nouvelle direction stratégique d'Aston Martin Performance Technologies et de ses filiales, notamment l'objectif crucial de transformer Aston Martin F1 Team en une organisation victorieuse du Championnat du monde de Formule 1 d'ici quatre ou cinq ans et en une entreprise d'une valeur d'un milliard de livres sterling dans un laps de temps similaire", déclare Lawrence Stroll, président exécutif d'Aston Martin.

"Martin a connu une longue carrière réussie au premier plan dans les secteurs des sports mécaniques, de l'automobile, de l'aérospatial, de la mer et des énergies renouvelables. De plus, il a un palmarès de vainqueur en Formule 1. Il est donc la personne idéale pour travailler avec moi-même ainsi qu'avec notre équipe de direction pour mener et inspirer notre personnel vers le succès futur, en piste et en dehors."

Sebastian Vettel, Aston Martin AMR21

Whitmarsh, qui ne manque pas de saluer le "sens des affaires" et "l'ambition manifestement inépuisable" de Stroll, est pour sa part ravi de rejoindre une écurie qui a fréquemment démontré un certain potentiel malgré des moyens financiers auparavant plus faibles.

"J'ai toujours eu du respect pour 'Team Silverstone', si je peux l'appeler ainsi, qui a souvent joué dans la cour des grands dans ses diverses incarnations précédentes, et qui a désormais sa place dans cette même cour où l'équipe peut avoir un impact plus fort que jamais", affirme Whitmarsh. "Lawrence veut qu'Aston Martin F1 Team remporte des titres mondiaux de Formule 1, purement et simplement, et je ne l'aurais pas rejoint dans cette entreprise à moins d'être parfaitement convaincu que cet objectif est entièrement atteignable."

"Je sais ce qu'il faut pour gagner en Formule 1 et, inspiré par le leadership de Lawrence et soutenu par les compétences, la passion et la détermination du personnel, je compte faire tout ce qui est en mon pouvoir afin d'assurer que notre équipe devienne, comme Lawrence en est convaincu, l'écurie victorieuse qu'elle devrait être."

Quant au directeur et PDG d'Aston Martin F1 Team, Otmar Szafnauer se félicite de cette nouvelle : "L'arrivée de Martin me permettra de consacrer 100% de mon énergie à mener Aston Martin F1 Team à la victoire."

partages
commentaires
Alonso : Il faut des voitures plus égales en F1

Article précédent

Alonso : Il faut des voitures plus égales en F1

Article suivant

Shwartzman admet ne pas avoir les résultats pour mériter la F1

Shwartzman admet ne pas avoir les résultats pour mériter la F1
Charger les commentaires
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021
Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1 Prime

Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1

La promesse de Liberty Media selon laquelle toute nouvelle course s'ajoutant au calendrier doit apporter une valeur ajoutée aux fans, aux équipes et à la Formule 1 en général a été remise en question par de multiples facteurs, découlant tous de la pandémie de COVID-19. Mais avec un œil sur le bilan comptable, la F1 va-t-elle à l'encontre de ses promesses avec ses récents projets ?

Formule 1
8 oct. 2021
Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances Prime

Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances

Les dernières courses ont été difficiles pour Sergio Pérez. Le pilote Red Bull n'a récolté que 16 points depuis le Grand Prix de Grande-Bretagne en juillet, et les chances de l'équipe de remporter le championnat des constructeurs ont été compromises. Pourtant, le Mexicain reste optimiste et pense qu'il a tous les outils nécessaires pour améliorer ses performances.

Formule 1
5 oct. 2021
Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient Prime

Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient

L'annonce de l'arrivée du Qatar en Formule 1 et de sa présence sur le long terme a montré que le Moyen-Orient avait un grand rôle à jouer dans l'avenir du championnat.

Formule 1
4 oct. 2021