Mazepin pilotait "à l'aveugle" quand il a failli percuter Hamilton

Nikita Mazepin a déclaré qu'il pilotait "à l'aveugle" lors de certaines phases du Grand Prix de Turquie en raison de la saleté des projections d'eau.

Mazepin pilotait "à l'aveugle" quand il a failli percuter Hamilton

Nikita Mazepin a eu du mal, pendant la course du Grand Prix de Turquie 2021 de F1, à gérer les projections d'eau des voitures, et notamment au début de la phase critique dans laquelle il a dû faire face au retour des leaders et respecter les drapeaux bleus.

Un épisode en particulier a marqué les esprits, au 28e tour, quand le Russe s'est retrouvé sur le chemin de Lewis Hamilton à l'approche du très rapide virage 11. Le pilote Mercedes ressortant mieux de l'enchaînement précédent, il a pensé pouvoir se porter à hauteur de la Haas pour passer à l'intérieur. Toutefois, Mazepin n'a non seulement pas levé le pied mais s'est au contraire rabattu vers la corde du virage.

Si la direction de course s'est penchée sur ce moment, qui aurait pu entrer dans le cadre du non respect des drapeaux bleus, Michael Masi a expliqué qu'il avait été décidé, au vu des conditions, de ne pas agir. Mazepin, qui expliquait après la course qu'il allait présenter ses excuses à Mercedes pour cette situation, a mis en avant l'importance des projections et le manque d'information de la part de son écurie dans cet épisode.

"Tout d'abord, je suis extrêmement désolé pour Lewis", a déclaré celui qui a terminé la course à la 20e place. "Je me suis plaint à l'équipe que je ne voyais rien dans les rétroviseurs, et j'avais vraiment besoin de directives dans mes oreilles pour savoir où étaient les autres voitures, parce que les projections – et la Turquie n'a pas exactement le spray le plus propre qui soit – volent et sèchent [sur la visière], donc je pilotais à l'aveugle.

"Quand vous avez autant de voitures qui vous dépassent et qui vous prennent un tour, non pas une, mais même deux fois, c'est un désastre. Je suis heureux que nous ayons réussi à nous en sortir, mais j'irai voir Lewis et je lui présenterai mes excuses."

Lando Norris confirme que la pulvérisation était pire sur la piste turque que sur d'autres circuits, en raison selon lui de la saleté et des résidus de la surface de la piste qui se mélangent à l'eau pulvérisée. "Lors des tours de mise en grille, en gros, je ne voyais rien. J'étais assez effrayé, en fait, de voir à quel point c'était mauvais. [C'était le cas] même pendant le premier tour, mais je crois que dans le premier tour j'ai réussi à créer un écart et à bien contrôler la situation à partir de là."

Lire aussi :

Avec Alex Kalinauckas et Luke Smith

partages
commentaires
Non vacciné, Van der Merwe devrait manquer les trois derniers GP

Article précédent

Non vacciné, Van der Merwe devrait manquer les trois derniers GP

Article suivant

Pérez : La lutte "intense" avec Hamilton est arrivée "au pire moment"

Pérez : La lutte "intense" avec Hamilton est arrivée "au pire moment"
Charger les commentaires
Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Formule 1
23 oct. 2021
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021