McLaren a conçu la MCL35 pour gommer les faiblesses de 2019

Avec sa MCL35, l'écurie de Woking a clairement cherché à se baser sur la monoplace de l'année passée tout en se mettant en quête de nouveaux concepts pour la faire progresser.

McLaren a conçu la MCL35 pour gommer les faiblesses de 2019

C'est avec cette philosophie que McLaren aborde une année de stabilité réglementaire qui ne permettra pas de créer de grosses différences. Le sachant, et pour ne pas prendre de risques inutiles, l'équipe britannique a principalement cherché à tirer positivement les leçons des faiblesses que pouvait présenter le modèle 2019, qui lui avait tout de même permis de terminer quatrième du championnat constructeurs. Ainsi, la version 2020 a aussi été l'occasion d'introduire des nouveautés qui n'avaient pas pu l'être l'an passé pour des raisons évidentes.

Lire aussi :

"De nouveaux concepts ont été étudiés parallèlement à ce que nous avions appris de la MCL34 au fil de l'année dernière", explique le directeur technique James Key. "La carrosserie suit une tendance que nous constatons de plus en plus, avec des pontons très étroits. C'est un exercice de packaging. Il faut prévoir assez tôt ce genre de choses, car cela implique l'installation du moteur."

"Nous avons réalisé un exercice similaire avec la boîte de vitesses, pour cadrer avec cette philosophie. Il y a eu énormément de travail sur la suspension arrière également, donc du cockpit jusqu'à l'arrière, il y a une approche très différente de ce que nous avons fait auparavant. C'est vraiment là que se trouvait le côté conceptuel des choses. Il y a également énormément de choses autour de l'avant, que nous ne pouvions faire qu'avec la nouvelle voiture, et nous les avons introduites. Ce sont les nouveautés, mais ceci étant dit tout est basé ou presque autour de ce que nous avons appris l'an dernier." 

"Le concept de la MCL34 est vraiment le père d'une grande partie de celui de la voiture. Nous avons essayé d'aller de l'avant à partir de ce que nous avons appris l'an dernier. Elle a été conçue comme si nous développions l'autre voiture, c'était un processus. Nous avions le sentiment qu'il y avait des opportunités que nous ne pouvions pas réaliser sur la MCL34 avec la géométrie que nous avions."

Des faiblesses observées chez McLaren... et chez les autres

McLaren MCL35

Dans la droite ligne du discours de ses patrons, celui qui a rejoint McLaren il y a encore moins d'un an après avoir longtemps œuvré chez Toro Rosso rappelle que l'équipe est ambitieuse mais garde surtout les pieds sur terre. Avec cette MCL35, l'idée directrice est de conforter des acquis mais pas d'aller plus vite que la musique.

"Il faut avoir des objectifs pour travailler, car il faut en quelque sorte savoir où l'on doit se situer", précise James Key. "L'un d'entre eux est de parvenir aux avant-postes, mais c'est un pas énorme par rapport à là où nous nous situons actuellement. Le faire en un an serait vraiment super, mais c'est une étape majeure."

"Certains objectifs étaient établis sur la base de ce que nous avons appris l'année dernière, sur là où nous avons trouvé des faiblesses que nous voulions vraiment corriger. Et nous avons pu voir que certaines de ces faiblesses étaient assez similaires à celles rencontrées par les équipes contre qui nous nous battons. Nous avons donc étudié de près ces domaines et nous avons progressé. Je pense que l'objectif à moyen terme est de maintenir notre position et, je l'espère, réduire un peu l'écart pour s'appuyer là-dessus. Si nous pouvons être à cette place, je crois que nous atteindrons l'objectif réaliste que nous nous sommes fixé."

La McLaren MCL35 en vidéo et à 360°

partages
commentaires
Photos - Les casques de Carlos Sainz et Lando Norris

Article précédent

Photos - Les casques de Carlos Sainz et Lando Norris

Article suivant

Coronavirus : le Vietnam n'est pas encore un "problème potentiel"

Coronavirus : le Vietnam n'est pas encore un "problème potentiel"
Charger les commentaires
Un calendrier de 23 Grands Prix en péril Prime

Un calendrier de 23 Grands Prix en péril

Après l’annonce de l’annulation du Grand Prix de Singapour à cause des restrictions sanitaires en vigueur, la Formule 1 cherche des alternatives pour conserver un calendrier de 23 courses. Mais ce projet audacieux est-il voué à l’échec ?

Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré Prime

Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré

Jean Alesi a immédiatement marqué la Formule 1 lors de ses débuts avec Tyrrell, mais sa décision de rejoindre Ferrari plutôt que Williams en 1991 était une erreur de jugement, dans une saison au cours de laquelle les luttes politiques internes ont miné le développement de la monoplace...

Formule 1
11 juin 2021
Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego Prime

Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego

Les pilotes ont tendance à être égoïste, mais pas Riccardo Patrese. Retour sur la carrière d'un véritable gentleman.

Formule 1
9 juin 2021
Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021

Après le Grand Prix d'Azerbaïdjan, sixième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
7 juin 2021
Comment Honda a transformé son moteur en rival de Mercedes Prime

Comment Honda a transformé son moteur en rival de Mercedes

Pour la première fois de l'ère turbo hybride, Red Bull mène les deux championnats après sa victoire au Grand Prix de Monaco.

Formule 1
5 juin 2021
Comment Amazon aide à façonner le futur de la F1 Prime

Comment Amazon aide à façonner le futur de la F1

Le partenariat entre la Formule 1 et Amazon Web Services se traduit par de nombreux graphiques servant à approfondir la compréhension des Grands Prix. Mais la discipline cherche également à améliorer le spectacle proposé en piste aux spectateurs.

Formule 1
2 juin 2021
Pourquoi la survie du GP de Monaco n'est pas menacée Prime

Pourquoi la survie du GP de Monaco n'est pas menacée

Les avis sont divisés sur la place du Grand Prix de Monaco au sein du calendrier de la Formule 1. Néanmoins, l'épreuve continue d'offrir un défi unique pour les pilotes et les équipes.

Formule 1
1 juin 2021
Pourquoi les qualifications freinent la progression de Pérez Prime

Pourquoi les qualifications freinent la progression de Pérez

À Monaco, Sergio Pérez a réalisé sa meilleure course depuis qu'il a rejoint Red Bull en s'élançant de la neuvième place sur la grille pour atteindre la quatrième position sous le drapeau à damier.

Formule 1
31 mai 2021