Mercedes explique l'absence de Mazepin au test d'Abu Dhabi

Toto Wolff a expliqué que l'absence de Nikita Mazepin aux tests de jeunes pilotes d'Abu Dhabi avec Mercedes n'a "rien à voir" avec ses actes des derniers jours.

Mercedes explique l'absence de Mazepin au test d'Abu Dhabi

Au cours des deux dernières années, Nikita Mazepin a profité d'un important programme de roulage en essais privés avec Mercedes, afin de l'aider dans son processus d'accès à la F1. Il débutera en discipline reine l'an prochain, avec Haas, après avoir terminé cinquième du championnat F2.

Cependant, le Russe a surtout fait parler de lui ces derniers jours par le biais d'une vidéo temporairement publiée sur Instagram dans laquelle il touche la poitrine d'une femme. Sa future écurie a réagi à la polémique suscitée en ne cautionnant pas les actions de Mazepin et en qualifiant la publication de cette vidéo d'"odieuse". Le pilote a également publié un message d'excuse sur ses propres réseaux sociaux.

Lire aussi :

Alors que Mazepin était pressenti pour faire partie du line-up de pilotes engagés par Mercedes pour les tests d'Abu Dhabi mardi prochain, ce sont finalement aux pilotes de FE Nyck de Vries et Stoffel Vandoorne que la tâche a été confiée. Toto Wolff, le directeur exécutif de l'Étoile, assure que la controverse liée à la vidéo n'est pas à l'origine d'un changement de plan de dernière minute.

"Nous avons eu un programme d'essais intensif avec [Mazepin] tout au long de l'année avec une monoplace vieille de deux ans", a déclaré Wolff sur Sky Sports. "Mais pour le test des jeunes pilotes, nous avons décidé de la composition de l'équipe ces derniers jours, et c'est une bonne chose de donner cette opportunité à Stoffel et Nyck."

"Ils sont nos pilotes d'usine en Formule E, ils ont fait un travail super solide. Et comme Stoffel n'était pas dans la voiture la semaine dernière [George Russell lui ayant été préféré pour remplacer Lewis Hamilton], il était logique de les mettre tous les deux dans une voiture."

"Ça n'a rien à voir avec [les actes de Mazepin]", a-t-il ensuite ajouté. "Le plus important est d'apprendre des choses de ce roulage."

Mazepin était apparu en public au volant d'une Mercedes lors des essais d'après Grand Prix d'Espagne en 2019. De Vries va lui connaître son premier test en F1 ce mardi alors que Vandoorne va en prendre le volant pour la première fois depuis sa dernière course avec McLaren en 2018.

partages
commentaires

Voir aussi :

Hamilton n'est pas revenu pour prouver quoi que ce soit
Article précédent

Hamilton n'est pas revenu pour prouver quoi que ce soit

Article suivant

Räikkönen : "Rien d'effrayant" dans l'incendie de son Alfa Romeo

Räikkönen : "Rien d'effrayant" dans l'incendie de son Alfa Romeo
Charger les commentaires
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021
Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ? Prime

Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ?

Retour en détail sur les essais des nouveaux pneus Pirelli avec Mario Isola, chef du projet F1 de la marque italienne.

Formule 1
20 déc. 2021
L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1 Prime

L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1

Initialement controversé en raison de son effet sur l'esthétique et le poids des Formule 1, le Halo a gagné en reconnaissance depuis son introduction en 2018. Pat Symonds se penche sur la création d'un sauveur de vies.

Formule 1
18 déc. 2021