Mercedes refuse d'être "sur la défensive" face à Red Bull

Toto Wolff insiste sur la nécessité pour Mercedes d'être agressif dans son approche face à Red Bull, alors que se profile la dernière ligne droite de la lutte pour le titre mondial.

Mercedes refuse d'être "sur la défensive" face à Red Bull

Il semble écrit que le suspense durera jusqu'au bout. Entre Lewis Hamilton et Max Verstappen comme entre Mercedes et Red Bull, chaque week-end de Grand Prix résonne comme un duel. À la fin, il n'en restera qu'un mais pour l'heure, la glorieuse incertitude du sport est loin d'avoir choisi son camp. À Sotchi, lors du Grand Prix de Russie, les Champions du monde en titre ont repris l'avantage, et voici que Lewis Hamilton, auteur de sa 100e victoire en F1, a repris les commandes du championnat. Pour deux petits points !

Du côté de Red Bull, on s'attendait à un week-end difficile sur un tracé pas vraiment fait pour la RB16B, et où les pénalités sur la grille compromettaient les chances. Alors, l'averse salvatrice qui a permis à Max Verstappen de se hisser sur la deuxième marche du podium a été accueillie à bras ouverts, et à quelques points près (qui feront toutefois peut-être une grande différence en fin d'année), on peut presque parler de statu quo pour le moment.

Face à la solidité de l'adversité, Mercedes ne lâche rien et entend faire preuve d'une certaine agressivité dans ses stratégies. C'est ce qu'assume aujourd'hui son directeur, Toto Wolff, bien conscient de l'intensité du duel en cours.

"Dans un sens, nous ne maximisons pas les points marqués, encore aujourd'hui", explique l'Autrichien à l'issue du Grand Prix de Russie. "Je pense que les qualifications ont été décisives. Avec Valtteri en fond de grille, nous savions que c'était difficile, et nous avons terminé premier et cinquième, ce qui est très bien, ça ne fait aucun doute. Et c'est la 100e victoire de Lewis. Mais Max est remonté de manière spectaculaire, et ce n'est pas bon pour le championnat."

"Donc pour résumer, nous devons continuer à être vraiment agressifs dans notre manière d'aborder cette saison, pas sur la défensive, mais juste aller de l'avant afin de marquer de gros points. Car aucun d'entre nous, ni les autres, n'est vraiment bon pour maximiser le nombre de points pour le moment."

Les propos de Toto Wolff sont corroborés par le fait qu'à ce jour, ni Mercedes ni Red Bull n'est parvenu à signer un doublé en 2021, fait d'arme uniquement accompli par McLaren à Monza ! En Russie comme en Italie, les caractéristiques de piste semblaient taillées pour la W12, ce qui ne s'est pas entièrement concrétisé au niveau des résultats.

"J'ai arrêté d'essayer d'anticiper ce qui peut historiquement être un bon Grand Prix pour nous, car tout a beaucoup changé avec la nouvelle réglementation, tout change", assure Toto Wolff. "Nous savions vraiment que Monza et Sotchi seraient mieux pour nous. Et la réalité, c'est que là où nous sommes et avec cet écart de point, je doute que l'une des deux équipes connaisse de grosses variations à la hausse ou à la baisse. Il s'agit vraiment de continuer à faire le meilleur travail possible."

Lire aussi :

partages
commentaires
Ricciardo sur son arrêt raté : "C'est en partie ma faute"

Article précédent

Ricciardo sur son arrêt raté : "C'est en partie ma faute"

Article suivant

Alonso : "Nous aurions dû finir sur le podium"

Alonso : "Nous aurions dû finir sur le podium"
Charger les commentaires
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021
Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1 Prime

Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1

La promesse de Liberty Media selon laquelle toute nouvelle course s'ajoutant au calendrier doit apporter une valeur ajoutée aux fans, aux équipes et à la Formule 1 en général a été remise en question par de multiples facteurs, découlant tous de la pandémie de COVID-19. Mais avec un œil sur le bilan comptable, la F1 va-t-elle à l'encontre de ses promesses avec ses récents projets ?

Formule 1
8 oct. 2021
Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances Prime

Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances

Les dernières courses ont été difficiles pour Sergio Pérez. Le pilote Red Bull n'a récolté que 16 points depuis le Grand Prix de Grande-Bretagne en juillet, et les chances de l'équipe de remporter le championnat des constructeurs ont été compromises. Pourtant, le Mexicain reste optimiste et pense qu'il a tous les outils nécessaires pour améliorer ses performances.

Formule 1
5 oct. 2021
Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient Prime

Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient

L'annonce de l'arrivée du Qatar en Formule 1 et de sa présence sur le long terme a montré que le Moyen-Orient avait un grand rôle à jouer dans l'avenir du championnat.

Formule 1
4 oct. 2021