Formule 1
12 mars
-
15 mars
Prochain événement dans
51 jours
C
GP de Bahreïn
19 mars
-
22 mars
Prochain événement dans
58 jours
02 avr.
-
05 avr.
Prochain événement dans
72 jours
16 avr.
-
19 avr.
Prochain événement dans
86 jours
30 avr.
-
03 mai
Prochain événement dans
100 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
Prochain événement dans
107 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
Prochain événement dans
121 jours
C
GP d'Azerbaïdjan
04 juin
-
07 juin
Prochain événement dans
135 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
Prochain événement dans
142 jours
25 juin
-
28 juin
Prochain événement dans
156 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
Prochain événement dans
163 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
Prochain événement dans
177 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
Prochain événement dans
191 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
Prochain événement dans
219 jours
03 sept.
-
06 sept.
Prochain événement dans
226 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
Prochain événement dans
240 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
Prochain événement dans
247 jours
08 oct.
-
11 oct.
Prochain événement dans
261 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
Prochain événement dans
275 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
282 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
Prochain événement dans
296 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
Prochain événement dans
310 jours

Moins d'essais privés ? Kvyat et Albon sont contre

partages
commentaires
Moins d'essais privés ? Kvyat et Albon sont contre
Par :
14 août 2019 à 11:10

Daniil Kvyat et Alexander Albon expriment leur désaccord flagrant face à la réduction proposée des essais privés en Formule 1.

La réduction des coûts et le maintien d'un calendrier qui n'épuise pas les troupes sont des priorités alors que la Formule 1 considère son avenir, d'autant que 22 Grands Prix pourraient être au programme de la saison 2020. Les essais de pré-saison n'ont pourtant jamais été aussi courts, actuellement limités à deux semaines de quatre journées, mais pourraient être réduits à deux périodes de trois jours ou à une semaine de cinq journées.

Lire aussi :

Un tel projet est toutefois loin d'enthousiasmer Daniil Kvyat, conscient qu'il faudra alors passer davantage de temps sur le simulateur ; c'est une activité qu'il n'apprécie pas, bien qu'elle ait constitué sa principale tâche lors de sa saison de pilote de développement Ferrari en 2018 !

"Je ne suis pas du tout d'accord, à vrai dire, car nous avons déjà trop peu d'essais", souligne l'actuel pilote Toro Rosso. "Nous devrions piloter pour de vrai plus souvent, plutôt que sur le simulateur. Je suis en désaccord avec ça à 100%. Ce que nous faisons actuellement, c'est le minimum du point de vue du pilote. Piloter dans un simulateur ne m'enchante pas, je préfère faire beaucoup plus de journées d'essais et voyager encore plus."

"Ce n'est pas ce que devrait être la Formule 1. Nous devrions piloter. C'est le seul sport où nous nous entraînons si peu en dehors des week-ends de course. Je ne dis pas forcément qu'il en faut autant que par le passé avec les essais illimités, mais je pense qu'il n'en faut pas moins que maintenant."

Aux huit jours d'essais hivernaux s'ajoutent quatre journées de tests en cours de saison, dont au moins deux sont réservées aux rookies (deux départs en Grand Prix ou moins). Pour Kvyat, l'idéal serait d'avoir 16 à 20 journées d'essais sur l'ensemble de l'année. "Mais le nombre de courses va augmenter l'an prochain, donc ça n'est pas forcément compatible", reconnaît le Russe. "Peut-être qu'il faudrait réduire le temps passé sur le simulateur, par exemple. Je ne sais pas. En tout cas, en tant que pilote, je préfère largement piloter la vraie voiture sur un vrai circuit plutôt que travailler sur le simulateur. C'est clair !"

Alexander Albon, quant à lui, pense à l'impact qu'une telle décision pourrait avoir pour les débutants. Le nouveau pilote Red Bull est bien placé pour en parler : il n'avait jamais pris le volant d'une Formule 1 avant cette année, et a dû se contenter de quatre journées d'essais de pré-saison avant de sauter dans le grand bain à Melbourne. Un chiffre qui pourrait donc être réduit à trois jours à l'avenir, si deux coéquipiers doivent s'en partager six au lieu de huit.

"Je pense que c'est une mauvaise idée, à vrai dire", indique Albon. "Je sais que nous avons la réduction des coûts et tout ça, mais il faut aussi respecter les rookies, à mon avis. Je comprends plus ou moins les raisons de coûts, en fin de compte, mais les grosses équipes, quand elles ne testent pas, elles investissent l'argent dans les logiciels, etc, elles dépensent forcément l'argent ailleurs pour développer des simulations d'essais. Je comprends donc plus ou moins la raison, mais je ne souhaiterais à personne d'être rookie et de faire si peu d'essais."

Propos recueillis par Oleg Karpov

Article suivant
Sainz doute que McLaren puisse creuser l'écart sur ses rivaux

Article précédent

Sainz doute que McLaren puisse creuser l'écart sur ses rivaux

Article suivant

Räikkönen tire le bilan du début de saison d'Alfa Romeo

Räikkönen tire le bilan du début de saison d'Alfa Romeo
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Daniil Kvyat Boutique , Alexander Albon
Équipes Toro Rosso Boutique
Auteur Benjamin Vinel