Formule 1
12 mars
-
15 mars
EL1 dans
17 jours
C
GP de Bahreïn
19 mars
-
22 mars
EL1 dans
24 jours
02 avr.
-
05 avr.
EL1 dans
38 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
EL1 dans
73 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
EL1 dans
86 jours
04 juin
-
07 juin
EL1 dans
101 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
EL1 dans
108 jours
25 juin
-
28 juin
EL1 dans
122 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
129 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
143 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
157 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
185 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
192 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
206 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
213 jours
08 oct.
-
11 oct.
EL1 dans
227 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
EL1 dans
241 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
248 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
262 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
276 jours

L'expérience de 2019 va aider Norris à aborder une F1 "complexe"

partages
commentaires
L'expérience de 2019 va aider Norris à aborder une F1 "complexe"
Par :
15 févr. 2020 à 10:30

Débutant en 2019, Lando Norris est heureux de pouvoir se reposer sur son expérience pour sa seconde saison en F1, après avoir découvert à quel point celle-ci était complexe.

En 2019, Lando Norris était l'un des trois débutants de l'année en Formule 1, et le Britannique a effectué une première saison convaincante en dépit d'une pression importante et de nombreuses choses à apprendre. De ce fait, dans un contexte qu'il connaît désormais mieux, il espère progresser en 2020 et débuter la saison plus sereinement, alors qu'il ne savait pas trop à quoi s'attendre il y a tout juste un an.

"J'ai vraiment hâte de revenir dans la voiture, surtout cette année", explique Norris sur le site officiel de la F1. "J'étais [impatient] l'an dernier, mais j'étais bien plus nerveux à ce moment-là en 2019, avec toutes les nouvelles choses que je devais gérer : les règles, les informations, les stratégies, la manière de travailler, vraiment tout. Tandis que maintenant, je connais la plupart de ces choses. Je me sens plus détendu et pas trop nerveux. Au lieu de me demander si je suis prêt pour la première course, cette fois, je sais que je le suis, et c'est pour ça que je suis impatient."

Lire aussi :

"La Formule 1 est un sport tellement complexe. Il y a énormément de facteurs qui jouent sur la performance et bien que vous puissiez les étudier, vous ne pouvez pas clairement les comprendre tant que vous ne les avez pas vécus. Par exemple, la gestion des pneus, savoir quand attaquer et quand ne pas le faire, et comment répondre à une stratégie qui change vite. Il faut penser à long-terme en course et ça devient plus facile avec l'expérience."

Il s'attend également à des progrès en piste, avec une voiture plus adaptée à lui et son équipier, Carlos Sainz. En effet, les deux hommes ont activement aidé leur écurie à concevoir la nouvelle monoplace, contrairement à sa devancière : "C'est la première année où je participe à la création de la voiture. La MCL34 a été dessinée en 2018 et bien que j'ai piloté lors de plusieurs séances cette année-là, je n'avais rien apporté directement à [la monoplace]. Mais pour 2020, une grande partie de la MCL35 a été influencée par ce que Carlos et moi avons demandé."

Vidéo sur le même sujet

Article suivant
Horner et Verstappen louent les progrès de Honda pour 2020

Article précédent

Horner et Verstappen louent les progrès de Honda pour 2020

Article suivant

Wolff : La domination Mercedes n'a pas fait perdre de fans à la F1

Wolff : La domination Mercedes n'a pas fait perdre de fans à la F1
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Lando Norris
Équipes McLaren Boutique
Auteur Emmanuel Touzot