L'expérience de 2019 va aider Norris à aborder une F1 "complexe"

Débutant en 2019, Lando Norris est heureux de pouvoir se reposer sur son expérience pour sa seconde saison en F1, après avoir découvert à quel point celle-ci était complexe.

L'expérience de 2019 va aider Norris à aborder une F1 "complexe"

En 2019, Lando Norris était l'un des trois débutants de l'année en Formule 1, et le Britannique a effectué une première saison convaincante en dépit d'une pression importante et de nombreuses choses à apprendre. De ce fait, dans un contexte qu'il connaît désormais mieux, il espère progresser en 2020 et débuter la saison plus sereinement, alors qu'il ne savait pas trop à quoi s'attendre il y a tout juste un an.

"J'ai vraiment hâte de revenir dans la voiture, surtout cette année", explique Norris sur le site officiel de la F1. "J'étais [impatient] l'an dernier, mais j'étais bien plus nerveux à ce moment-là en 2019, avec toutes les nouvelles choses que je devais gérer : les règles, les informations, les stratégies, la manière de travailler, vraiment tout. Tandis que maintenant, je connais la plupart de ces choses. Je me sens plus détendu et pas trop nerveux. Au lieu de me demander si je suis prêt pour la première course, cette fois, je sais que je le suis, et c'est pour ça que je suis impatient."

Lire aussi :

"La Formule 1 est un sport tellement complexe. Il y a énormément de facteurs qui jouent sur la performance et bien que vous puissiez les étudier, vous ne pouvez pas clairement les comprendre tant que vous ne les avez pas vécus. Par exemple, la gestion des pneus, savoir quand attaquer et quand ne pas le faire, et comment répondre à une stratégie qui change vite. Il faut penser à long-terme en course et ça devient plus facile avec l'expérience."

Il s'attend également à des progrès en piste, avec une voiture plus adaptée à lui et son équipier, Carlos Sainz. En effet, les deux hommes ont activement aidé leur écurie à concevoir la nouvelle monoplace, contrairement à sa devancière : "C'est la première année où je participe à la création de la voiture. La MCL34 a été dessinée en 2018 et bien que j'ai piloté lors de plusieurs séances cette année-là, je n'avais rien apporté directement à [la monoplace]. Mais pour 2020, une grande partie de la MCL35 a été influencée par ce que Carlos et moi avons demandé."

partages
commentaires
Horner et Verstappen louent les progrès de Honda pour 2020

Article précédent

Horner et Verstappen louent les progrès de Honda pour 2020

Article suivant

Wolff : La domination Mercedes n'a pas fait perdre de fans à la F1

Wolff : La domination Mercedes n'a pas fait perdre de fans à la F1
Charger les commentaires
Les notes du Grand Prix de France 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de France 2021

Après le Grand Prix de France, septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Qu'est-ce qui empêche les Américains de courir en F1 ? Prime

Qu'est-ce qui empêche les Américains de courir en F1 ?

Lors des 25 dernières années, deux Américains seulement ont couru en Formule 1, sans marquer le moindre point. Qu'est-ce qui explique ce manque de succès dans la catégorie reine du sport automobile ?

Formule 1
20 juin 2021
Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1 Prime

Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1

Deux dixièmes places lors des dernières courses ont permis à Alfa Romeo de se hisser en tête de la lutte parmi les écuries de fond de peloton, mais à plus long terme, l'équipe basée en Suisse a des ambitions bien plus grandes. Avec les nouvelles règles de 2022 qui devraient équilibrer les choses, le patron de l'écurie, Frédéric Vasseur, a de bonnes raisons d'être optimiste, comme il l'a expliqué à Motorsport.com dans une interview exclusive.

Formule 1
19 juin 2021
Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc Prime

Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc

Ferrari a impressionné en signant la pole position à Monaco et à Bakou. Voici comment la Scuderia a redressé la barre après une saison 2020 difficile.

Formule 1
18 juin 2021
Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1 Prime

Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1

Les victoires tant attendues des anciens pilotes de Formule 1 Marcus Ericsson et Kevin Magnussen le week-end dernier, respectivement en IndyCar et en IMSA, ont rappelé à la F1 ce qui lui manque. Mais avec les nouvelles règles visant à équilibrer le plateau, l'optimisme renaît quant à la possibilité pour davantage de pilotes de lutter pour des succès autrefois inespérés.

Formule 1
17 juin 2021
Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites Prime

Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites

Les conclusions de Pirelli sur les défaillances des pneus à Bakou n'ont pas complètement rejeté la faute sur les équipes, mais la fermeté de la réponse de la FIA laisse peu de place au doute.

Formule 1
16 juin 2021
L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1 Prime

L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1

Le travail en soufflerie constitue le fondement du développement aérodynamique d’une Formule 1. Cependant, les progrès de la recherche virtuelle annoncent la disparition de cet outil coûteux et compliqué.

Formule 1
15 juin 2021
Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull Prime

Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull

Sergio Pérez a passé la majorité de sa carrière à piloter en milieu de peloton, se demandant s'il aurait un jour une chance d'accéder à une équipe de pointe. Red Bull lui a donné cette opportunité, et bien que la vie au sommet soit difficile, le vainqueur de Bakou fait tout ce qu'il faut pour s'entendre avec Max Verstappen.

Formule 1
14 juin 2021