Horner et Verstappen louent les progrès de Honda pour 2020

Après une première saison de collaboration durant laquelle les objectifs espérés ont été atteints, avec trois succès, Red Bull et Honda abordent sereinement leur seconde saison ensemble.

Horner et Verstappen louent les progrès de Honda pour 2020

Au début de la saison 2019, l'une des grandes inconnues en termes de hiérarchie était le niveau de performance réel de Red Bull, et surtout de son nouveau motoriste Honda. Le constructeur japonais avait effectué une année de travail avec Toro Rosso mais les performances et la fiabilité du V6 hybride conçu à Sakura semblaient encore nettement en deçà des propositions des trois autres motoristes. Finalement, le développement intensif effectué en 2018 a payé, avec un podium pour Max Verstappen dès le Grand Prix d'Australie et trois victoires durant la saison. Christian Horner, le directeur de Red Bull, confirme que le développement moteur se poursuit et que les signaux sont au vert pour une nouvelle saison de progrès en 2020.

Lire aussi :

"Ils semblent assez satisfaits", a déclaré Horner à Motorsport.com. "Le moteur a fait des progrès constants au fil de l'année dernière. Le tout dernier moteur est l'étape suivante dans cette évolution. Ils ont fait beaucoup de kilomètres sur les bancs d'essai. Nous travaillons très étroitement avec eux sur l'intégration du moteur dans le châssis. Ils partagent la motivation et le désir de compétitivité, et celui de progresser après les trois victoires obtenues l'an dernier, et de tout ce qui allait avec. Ils sont focalisés sur cette étape suivante. Le retour qu'ils ont accompli a été phénoménal, quand vous tenez compte d'où ils étaient il y a cinq ans et d'où ils sont maintenant. C'est très impressionnant."

La confiance affichée dans le clan Red Bull semblait parfois verser dans l'optimisme aveuglé, puisque Helmut Marko avait notamment un objectif de cinq succès pour la première saison du duo Red Bull-Honda, mais Verstappen assure que cette confiance n'était pas feinte. Malgré les trois années de difficulté pour Honda avec McLaren entre 2015 et 2017, le manufacturier semblait enfin avoir trouvé une méthode efficace pour rattraper son retard, et cela a été confirmé grâce à une saison solide en 2019, avec également deux podiums pour Toro Rosso. 

Lire aussi :

"J'étais vraiment impatient de commencer à travailler avec eux, et je n'ai pas été déçu. Ça me plait vraiment", assure Verstappen. "Ils sont très concentrés et je pense que les étapes franchies au fil de la saison étaient très positives. Bien sûr, un pilote veut toujours davantage, mais c'est pareil de leur côté, ils veulent toujours plus. Et je pense qu'en fin d'année [2019], ils étaient très compétitifs. Je crois que nous étions proches de Mercedes, comme on a pu le voir par exemple au Brésil avec la course entre Pierre [Gasly] et Lewis [Hamilton]. Face à Ferrari, je ne sais pas. Je pense qu'ils sont encore un peu en avance, mais Honda a fait des progrès durant l'hiver. Nous verrons ce qu'ont fait les autres, car ils progresseront aussi, et j'espère que nous aurons fait mieux qu'eux."

Propos recueillis par Jon Noble  

partages
commentaires
Photos - Les casques 2020 de Gasly et Kvyat

Article précédent

Photos - Les casques 2020 de Gasly et Kvyat

Article suivant

L'expérience de 2019 va aider Norris à aborder une F1 "complexe"

L'expérience de 2019 va aider Norris à aborder une F1 "complexe"
Charger les commentaires
Bottas, dans le piège et sur un fil Prime

Bottas, dans le piège et sur un fil

Le Grand Prix de France n'est qu'une preuve de plus du rôle à la fois central que pourrait occuper mais aussi des problèmes que risque de poser (et de se poser) Valtteri Bottas chez Mercedes.

Les notes du Grand Prix de France 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de France 2021

Après le Grand Prix de France, septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
21 juin 2021
Qu'est-ce qui empêche les Américains de courir en F1 ? Prime

Qu'est-ce qui empêche les Américains de courir en F1 ?

Lors des 25 dernières années, deux Américains seulement ont couru en Formule 1, sans marquer le moindre point. Qu'est-ce qui explique ce manque de succès dans la catégorie reine du sport automobile ?

Formule 1
20 juin 2021
Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1 Prime

Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1

Deux dixièmes places lors des dernières courses ont permis à Alfa Romeo de se hisser en tête de la lutte parmi les écuries de fond de peloton, mais à plus long terme, l'équipe basée en Suisse a des ambitions bien plus grandes. Avec les nouvelles règles de 2022 qui devraient équilibrer les choses, le patron de l'écurie, Frédéric Vasseur, a de bonnes raisons d'être optimiste, comme il l'a expliqué à Motorsport.com dans une interview exclusive.

Formule 1
19 juin 2021
Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc Prime

Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc

Ferrari a impressionné en signant la pole position à Monaco et à Bakou. Voici comment la Scuderia a redressé la barre après une saison 2020 difficile.

Formule 1
18 juin 2021
Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1 Prime

Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1

Les victoires tant attendues des anciens pilotes de Formule 1 Marcus Ericsson et Kevin Magnussen le week-end dernier, respectivement en IndyCar et en IMSA, ont rappelé à la F1 ce qui lui manque. Mais avec les nouvelles règles visant à équilibrer le plateau, l'optimisme renaît quant à la possibilité pour davantage de pilotes de lutter pour des succès autrefois inespérés.

Formule 1
17 juin 2021
Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites Prime

Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites

Les conclusions de Pirelli sur les défaillances des pneus à Bakou n'ont pas complètement rejeté la faute sur les équipes, mais la fermeté de la réponse de la FIA laisse peu de place au doute.

Formule 1
16 juin 2021
L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1 Prime

L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1

Le travail en soufflerie constitue le fondement du développement aérodynamique d’une Formule 1. Cependant, les progrès de la recherche virtuelle annoncent la disparition de cet outil coûteux et compliqué.

Formule 1
15 juin 2021