Norris : McLaren est "loin du compte" à Mexico

Les premiers essais du Grand Prix de Mexico ne sont pas de très bon augure pour une écurie McLaren en difficulté.

Norris : McLaren est "loin du compte" à Mexico

La course à la troisième place du championnat des constructeurs pourrait-elle tourner à l'avantage de Ferrari ce week-end au Grand Prix de Mexico ? Au vu des premiers essais, on ne peut clairement pas l'exclure. Tandis que la Scuderia a placé ses monoplaces dans le top 8 des deux séances ce vendredi, les McLaren se sont retrouvées hors du top 10, Lando Norris accusant près de sept dixièmes de retard sur Carlos Sainz à l'issue de cette journée. L'Anglais peine à trouver le positif et craint que ce déficit soit difficilement rattrapable.

"Ce n'est pas une super journée pour nous", a déploré Norris. "Nous avons eu beaucoup de difficultés en EL1, nous n'avions pas du tout le rythme, mais ça s'avère vraiment un peu plus difficile que ce à quoi nous nous attendions en venant ici. Notre rythme est loin du compte que ce soit avec peu ou beaucoup de carburant, alors nous avons vraiment du travail à faire pour effectuer des améliorations, mais j'ai bon espoir que nous y arrivions. Nous avons de bonnes voies à suivre grâce aux essais d'aujourd'hui, alors il faut que j'espère le meilleur."

"Vu tout le temps que nous avons à trouver, j'espère que ce n'est pas juste une petite chose que nous pouvons trouver, j'espère que nous pouvons trouver quelque chose d'un peu plus gros, mais ce n'est pas facile de trouver beaucoup de temps au tour. Je fais confiance à mes gars pour travailler dur ce soir et nous allons essayer de trouver quelque chose."

La journée était d'autant plus compliquée pour un Daniel Ricciardo qui n'a pu effectuer que sept tours en EL2, de surcroît en pneus durs, ensuite victime d'un problème de boîte de vitesses. "Nous n'avons pas pu ressortir, ou du moins ça n'en valait pas le risque", a expliqué l'Australien. "J'ai donc fait quelques tours en durs et c'était tout. Il faudra donc tout rassembler demain, mais il nous reste la séance matinale pour maîtriser ça."

Ricciardo fait toutefois preuve de son optimiste habituel pour la suite du week-end : "Ce n'est vraiment pas encore perdu. Nous avons évidemment un peu plus de travail à faire, mais [un bon week-end] n'est vraiment pas hors de portée. Nous avons du rythme à trouver, mais je crois que le long relais de Lando cet après-midi avait l'air meilleur, alors nous allons essayer d'analyser ça et de voir ce que nous pouvons apprendre."

Lire aussi :

partages
commentaires
Les craintes de Mercedes sur le moteur de Hamilton s'atténuent
Article précédent

Les craintes de Mercedes sur le moteur de Hamilton s'atténuent

Article suivant

Pourquoi Mercedes est satisfait malgré l'écart avec Verstappen

Pourquoi Mercedes est satisfait malgré l'écart avec Verstappen
Charger les commentaires
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021
Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ? Prime

Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ?

Retour en détail sur les essais des nouveaux pneus Pirelli avec Mario Isola, chef du projet F1 de la marque italienne.

Formule 1
20 déc. 2021
L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1 Prime

L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1

Initialement controversé en raison de son effet sur l'esthétique et le poids des Formule 1, le Halo a gagné en reconnaissance depuis son introduction en 2018. Pat Symonds se penche sur la création d'un sauveur de vies.

Formule 1
18 déc. 2021