Formule 1
14 août
Événement terminé
28 août
Événement terminé
04 sept.
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
25 sept.
Événement terminé
23 oct.
Prochain événement dans
24 jours
31 oct.
Prochain événement dans
32 jours
13 nov.
Prochain événement dans
45 jours
04 déc.
Prochain événement dans
66 jours
C
GP d'Abu Dhabi
11 déc.
EL1 dans
73 jours

Norris : Les pneus durs ? "C'est de la merde"

partages
commentaires
Norris : Les pneus durs ? "C'est de la merde"
Par :

Le pilote McLaren Lando Norris a qualifié les pneus durs Pirelli apportés au GP d'Espagne de "merde" au sortir des premiers essais libres, lâchant également qu'il aurait "plus d'adhérence sur les pneus pluie".

Le Grand Prix d'Espagne est passé de son habituelle date de début mai au mois d'août en raison de la suspension de la saison 2020 liée à la pandémie de COVID-19. Il s'agit traditionnellement de la période de l'année la plus chaude en Catalogne. Sur un circuit déjà très exigeant à la base, Pirelli a logiquement apporté les pneus les plus durs de sa gamme (C1, C2 et C3).

Après deux GP où les pneus ont été au centre des débats à Silverstone, que ce soit pour des défaillances que pour leur tenue, Lando Norris n'a pas été tendre (pardonnez le jeu de mots) avec le pneu dur pour ce week-end après les deux séances d'essais libres de ce vendredi. "C'est de la merde. Je pense que j'aurais eu plus d'adhérence avec les [pneus] pluie, je ne sais pas pourquoi."

Lire aussi :

Le Britannique a terminé 14e en EL2. "Je pense que c'était pareil pour tout le monde. Chaque fois que quelqu'un était sur les pneus durs, c'était horrible, puis ils passaient sur les pneus mediums ou tendres et progressaient énormément. Je ne pense pas qu'il n'y ait que nous."

"L'équilibre est à peu près correct sur le tendre et le medium, mais dès que vous mettez les durs, c'est terrible, mais c'est comme ça. Je pense que nous devons comprendre ce que nous voulons faire pour notre plan de demain et pour la course, mais ça devrait être un peu plus excitant."

Son de cloche un peu différent du côté de Max Verstappen qui estime que les pneus sont "gérables", même s'il les aurait aimés "un peu plus tendres". "Il fait tellement plus chaud aujourd'hui que ce que l'on a appris lors des tests hivernaux n'est pas tout à fait pertinent. Nous utilisons tous les composés les plus durs. C'est OK, c'est gérable. J'aurais aimé un peu plus tendre, mais c'est comme ça."

Pour autant, le Néerlandais pense-t-il pouvoir reproduire la course qui lui a permis de battre les Mercedes lors du GP du 70e Anniversaire sur la gestion pneumatique ? "Les composés sont si durs que je ne pense pas qu'il faille être aussi extrême [en qualifications] que la deuxième semaine à Silverstone. Mais c'était une journée positive. Surtout sur les longs relais, la voiture était plutôt agréable à piloter, donc c'était important."

Wolff n'a toujours pas décidé de son avenir chez Mercedes

Article précédent

Wolff n'a toujours pas décidé de son avenir chez Mercedes

Article suivant

Vettel comprend mieux sa Ferrari après avoir changé de châssis

Vettel comprend mieux sa Ferrari après avoir changé de châssis
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Espagne
Catégorie EL2
Pilotes Max Verstappen , Lando Norris
Équipes Red Bull Racing , McLaren
Auteur Fabien Gaillard