Sixième, Ocon salue "l'immense pas en avant" d'Alpine

Esteban Ocon débutera la course du Grand Prix du Portugal depuis la troisième ligne de la grille de départ, le Français s'étant invité dans le top 6 au volant de l'Alpine.

Sixième, Ocon salue "l'immense pas en avant" d'Alpine

Après un début de saison en demi-teinte pour Alpine, les qualifications du Grand Prix du Portugal ont certainement offert à l'écurie française son premier très bon résultat avec la sixième position sur la grille de départ d'Esteban Ocon. En dépit de conditions difficiles à appréhender, le pilote tricolore est parvenu à surfer sur les progrès effectués par Enstone.

"C'était très difficile", a-t-il déclaré après la séance au micro de Sky Sports. "Je veux dire, je ne sais pas si vous pouvez l'entendre, mais il y a beaucoup de vent qui s'est levé, surtout en Q3. J'ai fait mon meilleur temps en Q2, et je pense que c'était bien. Mais en Q3 c'était une autre histoire, mais [il s'agissait] quand même d'un travail phénoménal, de comprendre ce que la voiture va faire. Et, vous savez, en continuant à chercher les petits détails, nous avons fait un immense pas en avant dans cette course et nous devons continuer comme ça."

Lire aussi :

Pour Ocon, il est clair que les prestations globales de Bahreïn et Imola ne reflétaient pas le potentiel de l'A521 et qu'il y a même plus à aller chercher. "Je continue à dire que je ne pense pas que nous avions extrait le maximum du package. Je pense qu'il y avait un peu plus de choses à comprendre de la voiture et nous avons continué à chercher, nous avons continué à apporter des petites choses."

"Aujourd'hui j'ai senti que la voiture fonctionnait extrêmement bien. Et j'ai senti la différence, vous savez, entre vendredi et samedi, donc j'espère que nous pourrons garder ce niveau de performance et comprendre encore un peu plus pour gagner plus."

Interrogé plus précisément sur les conditions difficiles de la séance, Ocon se montre même déçu d'avoir manqué la cinquième position sur la grille pour quelques millièmes. "Je suis presque parti en tête-à-queue dans le premier virage de mon premier tour de Q3, c'était très, très proche, et oui mon premier tour était nulle part, à cause de la différence de conditions. Donc, en débutant le deuxième tour... Vous savez, je n'ai fait qu'un seul tour et j'ai manqué [la cinquième place de] 0"003, c'est décevant, mais nous continuons à pousser."

partages
commentaires
Verstappen frustré par le trafic à Portimão

Article précédent

Verstappen frustré par le trafic à Portimão

Article suivant

GP du Portugal F1 - Programme TV et guide d'avant-course

GP du Portugal F1 - Programme TV et guide d'avant-course
Charger les commentaires
Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull Prime

Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull

Sergio Pérez a passé la majorité de sa carrière à piloter en milieu de peloton, se demandant s'il aurait un jour une chance d'accéder à une équipe de pointe. Red Bull lui a donné cette opportunité, et bien que la vie au sommet soit difficile, le vainqueur de Bakou fait tout ce qu'il faut pour s'entendre avec Max Verstappen.

Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1 Prime

Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1

Le Grand Prix du Canada 2008 s'était apparenté à de véritables montagnes russes en piste comme en dehors, et avait été absolument passionnant à couvrir depuis le paddock. Voici pourquoi.

Formule 1
13 juin 2021
Un calendrier de 23 Grands Prix en péril Prime

Un calendrier de 23 Grands Prix en péril

Après l’annonce de l’annulation du Grand Prix de Singapour à cause des restrictions sanitaires en vigueur, la Formule 1 cherche des alternatives pour conserver un calendrier de 23 courses. Mais ce projet audacieux est-il voué à l’échec ?

Formule 1
12 juin 2021
Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré Prime

Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré

Jean Alesi a immédiatement marqué la Formule 1 lors de ses débuts avec Tyrrell, mais sa décision de rejoindre Ferrari plutôt que Williams en 1991 était une erreur de jugement, dans une saison au cours de laquelle les luttes politiques internes ont miné le développement de la monoplace...

Formule 1
11 juin 2021
Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego Prime

Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego

Les pilotes ont tendance à être égoïste, mais pas Riccardo Patrese. Retour sur la carrière d'un véritable gentleman.

Formule 1
9 juin 2021
Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021

Après le Grand Prix d'Azerbaïdjan, sixième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
7 juin 2021
Comment Honda a transformé son moteur en rival de Mercedes Prime

Comment Honda a transformé son moteur en rival de Mercedes

Pour la première fois de l'ère turbo hybride, Red Bull mène les deux championnats après sa victoire au Grand Prix de Monaco.

Formule 1
5 juin 2021
Comment Amazon aide à façonner le futur de la F1 Prime

Comment Amazon aide à façonner le futur de la F1

Le partenariat entre la Formule 1 et Amazon Web Services se traduit par de nombreux graphiques servant à approfondir la compréhension des Grands Prix. Mais la discipline cherche également à améliorer le spectacle proposé en piste aux spectateurs.

Formule 1
2 juin 2021