Ocon disqualifié du GP des États-Unis

Esteban Ocon a été disqualifié du Grand Prix des États-Unis suite à une infraction technique.

Ocon disqualifié du GP des États-Unis

Après avoir entendu les représentants de Force India, les commissaires du Grand Prix des États-Unis ont décidé de disqualifier Esteban Ocon. Une enquête avait été ouverte après la découverte d'une infraction technique commise dans le premier tour de course. 

La VJM11 du pilote français a dépassé en début de course la limite de consommation de carburant autorisée, fixée à 100 kg/h et contrôlée par un débitmètre. 

En dépassant cette limite, l'écurie est en infraction avec l'article 12.2.4 de la Réglementation Technique de la Formule 1, ce qui a conduit les commissaires à prendre la décision d'une disqualification. Racing Point Force India a la possibilité de faire appel de cette sanction. 

Lire aussi :

Esteban Ocon perd quant à lui la huitième place ainsi que les quatre points qui y étaient associés, en dépit d'une belle course. 

"J’ai essayé de finir la course, c’est ce que je retiens de ce Grand Prix", a-t-il confié au micro de Canal+ avant l'annonce de la disqualification. "Tous les autres se sont jetés, ont pris beaucoup de risques, mais ça, ça ne passe qu’une fois, pas plusieurs fois dans une saison. Aujourd’hui on l’a vu, ça crashe dans tous les sens là où je suis et ça m’a fait perdre des positions. Mais je marque de bons points, on finit bien. On n’avait pas la vitesse qu’on voulait mais c’est un résultat satisfaisant. C’est vraiment le départ qui a fait la différence. La vitesse était assez similaire comparé à Renault. On avait un petit peu plus de mal à un moment, mais après ça s’est stabilisé. La saison n’est pas finie, il reste des courses donc on va continuer à se battre.”

Un pic corrigé sur la totalité du tour

Directeur de Force India, Otmar Szafnauer a expliqué que les données montraient que la monoplace d'Ocon avait rencontré un afflux d'essence inhabituel, avant que cela ne se rectifie avant la fin du tour. Il a insisté sur le fait que ce phénomène n'avait apporté aucun bénéfice de performance en raison de la correction automatique qui a suivi. 

"Ce qui s'est passé, c'est qu'il y a eu un pic de débit, puis un creux, donc si l'on prend la totalité du tour, c'est neutre", a-t-il précisé. "Si l'on prend la totalité du tour, il n'y a pas d'infraction, mais ça dépend comment l'on coupe le tour. C'est la première fois que ça se produit."

"Nous n'en avons pas tiré d'avantage. Il y a des limites de piste, mais si vous allez au-delà, ce qu'il ne faut pas faire, et si vous n'en tirez pas d'avantage, ils [les commissaires] ne disent rien. Si vous en tirez profit, alors ils interviennent. Là, c'est une autre limite, avec laquelle nous n'avons pas tiré d'avantage. Je crois que c'est sans précédent."

United States Grand Prix des États-Unis

  Pilote Équipe Temps/Écart Pts
1 Finland Kimi Räikkönen  Ferrari 56 tours 25
2 Netherlands Max Verstappen  Red Bull 1.281 18
3 United Kingdom Lewis Hamilton  Mercedes 2.342 15
4 Germany Sebastian Vettel  Ferrari 18.222 12
5 Finland Valtteri Bottas  Mercedes 24.744 10
6 Germany Nico Hülkenberg  Renault 1'27.210 8
7 Spain Carlos Sainz Renault 1'34.994 6
DSQ France Esteban Ocon  Force India 1'39.288  
DSQ Denmark Kevin Magnussen  Haas 1'40.657  
8 Mexico Sergio Pérez  Force India 1'41.080 4
9 New Zealand Brendon Hartley  Toro Rosso 1 tour 2
10 Sweden Marcus Ericsson  Sauber 1 tour 1
11 Belgium Stoffel Vandoorne  McLaren 1 tour  
12 France Pierre Gasly  Toro Rosso 1 tour  
13 Russian Federation Sergey Sirotkin  Williams 1 tour  
14 Canada Lance Stroll  Williams 2 tours  
Ab Monaco Charles Leclerc  Sauber    
Ab Australia Daniel Ricciardo  Red Bull    
Ab France Romain Grosjean  Haas    
Ab Spain Fernando Alonso  McLaren    
partages
commentaires
Ricciardo a "mis son poing dans le mur" après son abandon

Article précédent

Ricciardo a "mis son poing dans le mur" après son abandon

Article suivant

Magnussen disqualifié de la course à Austin

Magnussen disqualifié de la course à Austin
Charger les commentaires
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021