Ocon revient sur l'échange radio tendu avec Renault en fin de GP

Esteban Ocon est revenu après le GP d'Italie 2020 sur l'échange radio tendu avec le muret des stands Renault, et notamment Cyril Abiteboul, juste après la fin de la course à Monza.

Ocon revient sur l'échange radio tendu avec Renault en fin de GP

Esteban Ocon a terminé huitième du Grand Prix d'Italie 2020. Le Français était en lice pour la septième place juste derrière son équipier Daniel Ricciardo mais a dû céder dans les derniers tours face à Lewis Hamilton. Juste après avoir franchi la ligne d'arrivée, le #31 a été félicité pour sa bonne course par son ingénieur, début d'un échange qui a tourné court.

Lire aussi :

Ocon souhaitait en effet mettre en avant ce qui avait été, selon lui, une opportunité manquée mais le staff Renault, Cyril Abiteboul en tête, ne voulait pas que cela soit discuté en public. Voici l'échange dans son intégralité :

Mark Slade : "OK Esteban, boulot fantastique, boulot fantastique. Bien joué mon gars, 8e après être parti 12e, ce n'est pas mal du tout. Daniel 6e. De nouveau de bons points pour l'équipe. Bien joué, mon pote."
Esteban Ocon : "Ouais, compris. Je ne suis pas d'accord, je pense que nous avons complètement manqué cette course. Il y avait une immense opportunité..."
MS : "OK, ne dis rien à la radio, s'il te plaît. Ne dis rien. Nous en parlerons dans le bureau, merci."
EO : "Non, on doit regarder en face..."
MS : "S'il te plait ! Ne parle pas..."
EO : "...la réalité..."
Cyril Abiteboul : "Esteban, ce n'est pas l'endroit !"
EO : "OK, compris."

Interrogé à froid sur ce moment de tension, Ocon a mis de l'eau dans son vin et juge que le déroulé de la course de Renault a plus reposé sur un manque de réussite que sur une mauvaise gestion de la part de l'écurie française. "Je pense qu’en réexaminant les choses, c’est juste la chance qui n’était pas de notre côté aujourd’hui. Je pense qu’en termes d’exécution et de prise de décisions, nous avons fait ce qu'il fallait."

Lire aussi :

"Évidemment, si nous étions restés en piste, et avions eu le Safety Car, des choses auraient pu se passer… Mais, tout bien considéré, si le drapeau rouge n’était pas intervenu [dans ce cas de figure], nous aurions perdu du temps, donc en réexaminant… Ouais, c’était une bonne course globalement. C’est dommage que nous soyons rentrés dans ces circonstances, mais ces choses arrivent. La chance va tourner."

Le tournant majeur de l'épreuve aura en effet été l'abandon de Kevin Magnussen suivi par la fermeture de la voie des stands, qui a non seulement piégé Hamilton, alors large leader, mais également regroupé le peloton avant de procéder aux arrêts une fois le feu vert affiché. Sur la relance, le drapeau rouge brandi suite à l'accident violent de Charles Leclerc a permis aux pilotes qui s'étaient arrêtés tôt ou à ceux qui ne s'étaient pas arrêtés de conserver leur position au moment du second départ.

partages
commentaires

Voir aussi :

Gasly a triomphé malgré des pneus "complètement morts"

Article précédent

Gasly a triomphé malgré des pneus "complètement morts"

Article suivant

Hamilton explique sa visite aux commissaires pendant le drapeau rouge

Hamilton explique sa visite aux commissaires pendant le drapeau rouge
Charger les commentaires
Pourquoi Mercedes semble dans le match sur un "circuit Red Bull" Prime

Pourquoi Mercedes semble dans le match sur un "circuit Red Bull"

Mercedes a terminé les essais du vendredi au Hungaroring avec un net écart sur Red Bull grâce au rythme de Valtteri Bottas qui a dominé les EL2. Mais il y a d'autres raisons pour lesquelles l'équipe des Flèches d'Ébène est satisfaite de ses progrès jusqu'à présent sur un circuit que de nombreux observateurs considèrent comme favorable à Red Bull.

Formule 1
31 juil. 2021
Les mystères soulevés par le rejet de la requête de Red Bull Prime

Les mystères soulevés par le rejet de la requête de Red Bull

Le rejet par la FIA de la demande de Red Bull de réexaminer l'accident du Grand Prix de Grande-Bretagne entre Lewis Hamilton et Max Verstappen a peu surpris dans le monde de la Formule 1.

Formule 1
30 juil. 2021
À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ? Prime

À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ?

La F1 de 2022 présentée ces derniers jours ne se retrouvera pas à l'identique sur la grille la saison prochaine. Les équipes ont la liberté de mettre leur patte dans plusieurs zones clés, et elles ne vont pas s'en priver.

Formule 1
28 juil. 2021
Les signes de la très bonne santé de la F1 Prime

Les signes de la très bonne santé de la F1

Le calendrier de la Formule 1 est peut-être encore perturbé par la pandémie qui affecte les voyages, mais, selon Mark Gallagher, le business lui-même est fondamentalement fort grâce à la rivalité épique sur la piste et à l'arrivée constante de nouveaux sponsors.

Formule 1
27 juil. 2021
L'avantage inattendu de la course sprint Prime

L'avantage inattendu de la course sprint

Le test des courses sprint en Formule 1 à Silverstone a suscité des réactions mitigées samedi, mais il restait à savoir quel serait son impact sur le Grand Prix de dimanche. Alors que les fans s'émerveillaient du départ de Fernando Alonso, une leçon clé permettait d’anticiper l’accident survenu à Copse le lendemain.

Formule 1
25 juil. 2021
Les conséquences cachées du crash de Verstappen Prime

Les conséquences cachées du crash de Verstappen

Les limitations budgétaires mises en place en 2021 n'ont de cesse d'amener les équipes de pointe à devoir faire de nouveaux compromis pour limiter les dépenses. Ceux-ci sont particulièrement ressentis en situations d'accidents causant d'importants dégâts.

Formule 1
24 juil. 2021
Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin Prime

Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin

Lawrence Stroll est un homme qui aime obtenir ce qu'il veut. Et, en ce moment, ce qu'il veut par-dessus tout, c'est faire de son équipe de Formule 1, Aston Martin, des gagnants et des Champions du monde.

Formule 1
22 juil. 2021
Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis ! Prime

Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis !

Après un week-end bien chargé avec trois courses à Silverstone, quoi de mieux qu'une escale dans le studio londonien de Motorsport.tv ? Théo Pourchaire nous a fait le plaisir de nous rendre visite et s'est exprimé sans tabou sur un grand nombre de sujets, qu'il s'agisse de Formule 1, de Formule 2... ou de son permis de conduire !

FIA F2
21 juil. 2021