Ocon : Merci, au revoir... et à "très bientôt" !

partages
commentaires
Ocon : Merci, au revoir... et à
Par : Basile Davoine
25 nov. 2018 à 16:45

Le Français a malheureusement vu son 50e Grand Prix se terminer par un abandon. Mais il jure par-dessus tout qu'il ne s'agissait pas de sa dernière course en F1. Objectif 2020 !

Esteban Ocon, Racing Point Force India prend un selfie lors de la photo de fin d'année de Racing Point Force India F1 Team
Esteban Ocon, Racing Point Force India VJM11, abandonne
Esteban Ocon, Racing Point Force India VJM11, abandonne
Esteban Ocon, Racing Point Force India VJM11 et Max Verstappen, Red Bull Racing RB14 en lutte
Lance Stroll, Williams Racing et Esteban Ocon, Racing Point Force India
Esteban Ocon, Racing Point Force India VJM11, leads Max Verstappen, Red Bull Racing RB14, Esteban Ocon, Racing Point Force India VJM11, Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team R.S. 18, et Marcus Ericsson, Sauber C37
Esteban Ocon, Racing Point Force India VJM11, devant Sebastian Vettel, Ferrari SF71H
Will Smith parle avec Lance Stroll, Williams Racing et Esteban Ocon, Racing Point Force India avant la parade des pilotes

Auteur samedi d'une belle séance de qualifications, Esteban Ocon n'a pas pu concrétiser en course à Abu Dhabi. Le pilote Force India a pourtant fait tout ce qu'il fallait, et allait marquer des points, lorsque son moteur l'a trahi à quelques tours de l'arrivée. Un finish en fumée pour un pilote privé de baquet la saison prochaine, et qui va devoir ronger son frein tout en mettant toutes les chances de son côté afin de revenir en 2020.

"Le moteur s’est coupé d’un coup donc j’ai dû rentrer", explique le Français au micro de Canal+. "C’est dommage car on avait tout fait parfaitement sur cette course. On n’avait pas la super stratégie au début avec les pneus tendres, mais on a réussi à être dans les points, à revenir, à faire de super dépassements, c’était vraiment top."

Lire aussi :

Lors de son premier relais en pneus hypertendres, Ocon a notamment croisé, ironie du sort, la route de Max Verstappen. Deux semaines après l'incident polémique du Grand Prix du Brésil, la passe d'armes s'est avérée musclée ! "C’était viril ouais, mais je l’ai repassé, alors quand j’aurai une bonne voiture on verra !" lance le Normand sous forme de prophétie.

Un terrible jeu de patience

Un nouveau chapitre s'ouvre pour Esteban Ocon, loin d'être son souhait numéro un. Privé de volant par le mauvais concours de circonstances qu'a généré le marché des transferts, c'est en qualité de réserviste chez Mercedes qu'il va rester intégré au paddock F1 en 2019. Toujours fortement soutenu par la firme à l'étoile, il n'oublie pas tous ceux qui l'ont aidé, avec la promesse affichée de rebondir.

"Peu importe cette course, je voudrais remercier tout le monde qui m’a donné beaucoup de soutien cette année, que ce soit les fans, que ce soit les gens dans ce paddock, les pilotes, les chefs d’équipe, les mécaniciens, tout le monde… tous ceux sont derrière moi pour m’accompagner, et aussi les médias qui m’ont soutenu. Je voudrais remercier tout le monde et leur dire que je serai de retour très bientôt."

 

Article suivant
Stroll au volant de la Force India dès mardi

Article précédent

Stroll au volant de la Force India dès mardi

Article suivant

Bottas au bout du rouleau après un nouveau revers

Bottas au bout du rouleau après un nouveau revers
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Abu Dhabi
Catégorie Course
Lieu Yas Marina Circuit
Pilotes Esteban Ocon
Équipes Force India , Racing Point Force India
Auteur Basile Davoine