Pérez déplore d'être "très limité par le kilométrage"

partages
commentaires
Pérez déplore d'être
Par :
28 févr. 2019 à 09:29

Le pilote de l'écurie Racing Point est l'un de ceux qui compte le moins de tours parcourus à Barcelone jusqu'à présent, devançant uniquement les deux pensionnaires de l'écurie Williams.

Sergio Perez, SportPesa Racing Point F1 Team RP19
Sergio Perez, Racing Point F1 Team RP19, s'arrête au stand
Sergio Perez,Racing Point F1 Team RP19
Sergio Perez, Racing Point F1 Team RP19
Sergio Perez, Racing Point F1 Team RP19
Sergio Perez, Racing Point F1 Team RP19
Sergio Perez, Racing Point F1 Team RP19
Sergio Perez, Racing Point F1 Team RP19 pit stop
Sergio Perez, Racing Point F1
Sergio Perez, Racing Point RP19
Le nouveau casque de Sergio Perez

Sergio Pérez déplore le manque de kilométrage qu'il a pu engranger jusqu'à présent au volant de la Racing Point à Barcelone. Sur les trois journées auxquelles il a pris part, le Mexicain n'a jamais franchi la barre des 100 tours : il en a parcouru seulement 30 lors de son premier roulage, 67 lors du second, et 88 mercredi. Lance Stroll est au volant de la RP19 ce jeudi, tandis que Pérez disposera d'une ultime séance vendredi et que les 185 tours accumulés sont loin de le satisfaire. Un total qui le place uniquement devant les deux pilotes Williams sur l'ensemble des deux semaines d'essais.

Lire aussi :

La "bonne et solide journée" de mercredi lui permet d'entrevoir de belles choses, mais Pérez insiste sur le fait qu'il lui en faut davantage vendredi pour se sentir enfin dans de bonnes dispositions en vue du premier Grand Prix de la saison.

"J'ai été très limité par le kilométrage pendant les essais hivernaux, alors j'espère vraiment que ma dernière journée pourra être positive et que je pourrai avoir de bonnes sensations. Nous faisons sans aucun doute de bons progrès chaque jour. Nous apprenons tous les jours, pas seulement quand je pilote mais également quand c'est Lance, et nous comprenons la voiture. Je crois que nous allons dans la bonne direction."

Ce temps de piste restreint qui frustre Sergio Pérez n'a toutefois rien d'étonnant car toute l'équipe Racing Point s'attendait à vivre cette situation à Barcelone. "Nous savions que ce serait le cas en arrivant ici, nous attendons une voiture assez différente pour Melbourne", précise-t-il. "Plus nous pouvons comprendre cette voiture, mieux c'est. J'espère vraiment que ma dernière journée me permettra de comprendre beaucoup de choses avec les charges de carburant, les différents types de gommes, etc."

Depuis le lancement de sa nouvelle monoplace, l'équipe rachetée l'été dernier par le consortium de Lawrence Stroll a plusieurs fois rappelé que la RP19 serait amenée à subir de grosses évolutions dès Melbourne. La spécification actuelle reste une base sur laquelle un développement annoncé agressif et cadencé va s'établir.

Sur le plan sportif, Pérez ne s'inquiète pas de la situation et estime que l'écurie sera en mesure de répondre aux attentes avec une monoplace compétitive en Australie. "Je pense que nous sommes davantage dans le coup que l'année dernière", estime-t-il. "Je ne sais pas exactement où nous nous situons. Tout le peloton est regroupé, notamment en milieu de grille, donc je ne sais pas où nous sommes, mais ça n'a pas d'importance. Être dernier ou premier du milieu de grille ne fera pas une énorme différence. J'espère que nous pourrons être forts à Melbourne, et débuter la saison sur une note élevée."

Article suivant
Kubica mitigé car "le temps est compté" pour Williams

Article précédent

Kubica mitigé car "le temps est compté" pour Williams

Article suivant

Ferrari a découvert la cause de l'accident de Vettel

Ferrari a découvert la cause de l'accident de Vettel
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement Essais hivernaux de Barcelone II
Pilotes Sergio Pérez Boutique
Équipes Racing Point
Auteur Basile Davoine
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu