Pourquoi Alonso ne fait pas le shakedown de l'Alpine A521

Remis de son accident de vélo, Fernando Alonso aurait pu participer au shakedown de l'Alpine A521, mais les circonstances en ont voulu autrement.

Pourquoi Alonso ne fait pas le shakedown de l'Alpine A521

Présentée ce mardi, la toute première Formule 1 de l'écurie Alpine (ex-Renault) prend la piste aujourd'hui. L'Alpine A521 effectue à Silverstone une journée de tournage promotionnel qui fait office de shakedown ; comme le veut la réglementation, ce test est limité à 100 kilomètres avec des pneus de démonstration fournis par Pirelli.

Lire aussi :

Cependant, seul Esteban Ocon est présent pour prendre le volant, Fernando Alonso ayant été victime d'un accident de vélo le 11 février dernier. Le retard pris dans la préparation physique de l'Espagnol et les restrictions de circulation entraînées par la pandémie de COVID-19 ont ainsi dissuadé Alpine de le faire venir en Angleterre pour la présentation de l'A521 et son shakedown, dans un contexte où les essais de pré-saison commencent dans seulement neuf jours à Bahreïn.

"Nous espérions que Fernando soit ici avec nous", a reconnu Marcin Budkowski, directeur exécutif, à l'occasion de cette présentation. "Il s'agit vraiment de lui donner les meilleures chances de se remettre complètement pour le début de la saison. Je sais que notre équipe de communication n'est probablement pas d'accord, mais il est plus important qu'il soit en pleine forme à temps pour les essais à Bahreïn plutôt qu'il soit là pour la présentation ou qu'il pilote la voiture pour le shakedown. En plus, quand quelqu'un se remet d'un accident et qu'il y a des restrictions de circulation, des quarantaines, etc, ce n'est pas la meilleure situation qui soit. Donnons à Fernando 100% du temps pour se remettre, qu'il soit en forme pour les essais de Bahreïn."

Alonso semble en tout cas avoir recouvré une condition physique optimale, et même plus tôt que prévu, à en croire les propos de Laurent Rossi, PDG d'Alpine : "Fernando va très bien. Il a eu un mauvais accident ; les accidents de vélo sont rarement bénins, mais il a eu de la chance et n'a souffert que de sa mâchoire. En dehors de l'opération et des soins nécessaires au niveau de sa mâchoire, le reste va parfaitement bien. Fernando est en pleine forme, il est parfaitement opérationnel. Nous sommes même surpris qu'il se soit remis si vite ; il nous a confirmé presque immédiatement après l'incident qu'il serait à Bahreïn, ce qui a été confirmé par ses médecins, et on dirait qu'il avait raison car il est en pleine forme. Nous sommes impatients de le voir dans la voiture la semaine prochaine."

Rappelons que Fernando Alonso fait son retour en Formule 1 après deux ans d'absence ; le double Champion du monde va participer à sa 18e campagne dans l'élite, rejoignant l'écurie basée à Enstone pour la troisième fois de sa carrière.

partages
commentaires
Le plafond budgétaire comme opposition majeure à Mercedes ?
Article précédent

Le plafond budgétaire comme opposition majeure à Mercedes ?

Article suivant

Photos - Le casque d'Esteban Ocon avec Alpine

Photos - Le casque d'Esteban Ocon avec Alpine
Charger les commentaires
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021