Formule 1
12 mars
-
15 mars
EL1 dans
18 jours
C
GP de Bahreïn
19 mars
-
22 mars
EL1 dans
25 jours
02 avr.
-
05 avr.
EL1 dans
39 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
EL1 dans
74 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
EL1 dans
87 jours
04 juin
-
07 juin
EL1 dans
102 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
EL1 dans
109 jours
25 juin
-
28 juin
EL1 dans
123 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
130 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
144 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
158 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
186 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
193 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
207 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
214 jours
08 oct.
-
11 oct.
EL1 dans
228 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
EL1 dans
242 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
249 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
263 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
277 jours

Racing Point se félicite d'une pénalité "méritée" pour Kvyat

partages
commentaires
Racing Point se félicite d'une pénalité "méritée" pour Kvyat
Par :
5 nov. 2019 à 15:00

Le directeur de Racing Point, Otmar Szafnauer, estime que Daniil Kvyat méritait la pénalité de cinq secondes reçue pour son contact avec Sergio Pérez dans le dernier tour à Austin.

Comme à Mexico, Daniil Kvyat a reçu une pénalité après l'arrivée pour avoir porté une attaque optimiste sur un concurrent, et a été repoussé hors des points au profit de Sergio Pérez. Une décision qui pourrait avoir son importance car cela a échangé la 10e place de la course entre les deux pilotes, et changé l'avantage d'un point de Toro Rosso sur Racing Point en une unité de retard pour l'équipe italienne sur sa rivale canadienne.

Lire aussi :

La différence entre la sixième et la septième places en termes de distribution des revenus se situe autour de cinq millions de dollars (4,5 millions d'euros). Kvyat a été pénalisé après un accrochage avec Pérez, alors que les deux hommes étaient en lutte pour la dixième position. Un double drapeau jaune était agité, empêchant le Russe de dépasser au virage 12, mais il s'est rapproché de la Racing Point avec l'aide du DRS et a attaqué au virage 15.

"Il a mérité [la pénalité]", a déclaré Otmar Szafnauer à Motorsport.com. "Vous ne pouvez pas rattraper tout ce temps dans une zone de double drapeau jaune, ne pas ralentir, et décoller sur les vibreurs pour percuter quelqu'un. Je pense que justice a été faite. Sans cela, Sergio aurait pu le contenir."

"Si vous regardez la caméra embarquée, il se rapproche sous drapeau jaune. Sans être capable de revenir, il n'aurait eu que quelques virages et c'était fini. Checo a ralenti comme ils sont censés le faire avec un double drapeau jaune, il faut se préparer à freiner et ne pas ouvrir le DRS. Pourquoi ouvrir le DRS si vous êtes préparé à ralentir et freiner ?"

Lire aussi :

Le directeur de course de la FIA, Michael Masi, a déclaré que, comme pour l'incident du dernier tour entre Kvyat et Nico Hülkenberg au Mexique, la décision d'infliger une pénalité a été plutôt évidente pour les commissaires, qui ont eu accès à la vidéosurveillance.

"C'était une décision évidente", a expliqué l'Australien. "Du fait que ce soit dans le dernier tour, nous avons directement envoyé [les extraits] aux commissaires. Dany est arrivé, a sauté sur le vibreur à l'intérieur, tenté de faire une manœuvre avec freinage tardif, et il y a eu un contact en résultat à cela. Les commissaires ont regardé les images et ont décidé de la pénalité."

Szafnauer admet que la bataille pour la sixième place avec Toro Rosso s'intensifie, surtout compte tenu des implications financières qui en résulteront : "Il reste deux courses, donc nous allons tout faire pour essayer de [conserver] cet écart. Mais l'argent est très important. Nous avons une lutte à mener, et nous devons maximiser nos points dans les deux prochaines courses. Tout peut arriver, mais nous travaillerons dur."

Article suivant
Pneus : Mercedes avec bien moins de tendres que Ferrari au Brésil

Article précédent

Pneus : Mercedes avec bien moins de tendres que Ferrari au Brésil

Article suivant

Sainz salue le recul de la F1 sur les couvertures chauffantes

Sainz salue le recul de la F1 sur les couvertures chauffantes
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP des États-Unis
Catégorie Course
Pilotes Sergio Pérez Boutique , Daniil Kvyat Boutique
Équipes Racing Point
Auteur Adam Cooper