Räikkönen "va manquer à la F1", selon Vettel et Alonso

Sebastian Vettel et Fernando Alonso ont assuré que Kimi Räikkönen manquerait à la Formule 1, alors que le pilote Alfa Romeo doit quitter les circuits à la fin de la semaine.

Räikkönen "va manquer à la F1", selon Vettel et Alonso
Charger le lecteur audio

Au mois de septembre, Kimi Räikkönen a annoncé que sa 19e saison en catégorie reine serait la dernière. Le quadragénaire finlandais va mettre fin à l'une des plus longues carrières en F1, débutée il y a 20 ans avec Sauber et récompensée par un titre de Champion du monde en 2007 avec Ferrari. Au volant des machines de la Scuderia, et également avec McLaren et Lotus, Räikkönen a remporté 21 victoires et est monté sur le podium à plus de 100 reprises.

Sebastian Vettel a partagé quatre années avec Räikkönen, entre 2015 et 2018, et fait partie des rares pilotes très appréciés par le Finlandais. Invité à réagir sur le futur départ de son adversaire, le pilote Aston Martin a indiqué qu'il éprouvait un "grand respect" pour Räikkönen.

"Je pense que c'est quelque chose de naturel", a expliqué Vettel au sujet de la retraite du Champion du monde 2007. "L'horloge n'avance que dans un sens. Son heure est venue, bientôt ce sera mon tour et, dans très longtemps, ce sera au tour de Lando [Norris, l'un des benjamins de la grille, ndlr]. C'est sûrement la chose la plus naturelle. Est-ce qu'il va nous manquer ? Oui. Je pense qu'il avait une personnalité unique et j'ai adoré les moments partagés dans la même équipe. Mais, pour être honnête, j'ai appris à le connaître bien avant."

"Il est probablement l'un des rares pilotes qui n'a pas changé, il a été extrêmement ouvert et m'a bien accueilli lorsque je suis arrivé en F1. Et, à ce moment-là, il était le pilote le plus connu. [J'ai pour lui] un grand respect. Je ne pense pas que vous puissiez vous disputer ou avoir un problème avec Kimi. Si c'est le cas, le problème ne vient pas de lui mais de vous. C'est une personne formidable, et je suis sûr que nous resterons en contact. Je lui souhaite le meilleur et son silence va me manquer."

Avant l'arrivée de Vettel à Maranello, Räikkönen a fait équipe avec Fernando Alonso. Bien qu'il n'ait cohabité qu'un an avec lui, le double Champion du monde a salué la "très bonne personne" se cachant derrière la froideur emblématique du Finlandais.

"Je pense que Kimi va manquer à la F1", a affirmé Alonso. "Je l'aime beaucoup, [j'aime] sa manière à lui d'aimer la F1, et il y court depuis tant d'années. Je pense qu'il est toujours très honnête, et j'aime vraiment cette facette. À l'extérieur, il est peut-être perçu comme un homme froid, comme Iceman, mais il y a une très bonne personne à l'intérieur que l'on peut rencontrer de temps en temps en dehors des circuits."

"On se voit à l'aéroport, au restaurant, dans des endroits qui ne font pas partie de l'environnement du paddock. Kimi est alors une personne totalement différente. Il a été génial pour la F1 et il va beaucoup nous manquer, parce qu'il avait une vraie personnalité et parce qu'il était différent."

Propos recueillis par Luke Smith

Lire aussi :

partages
commentaires

Voir aussi :

McLaren dévoile une livrée Art car pour le GP d'Abu Dhabi
Article précédent

McLaren dévoile une livrée Art car pour le GP d'Abu Dhabi

Article suivant

Vers un retour de Jean Todt chez Ferrari ?

Vers un retour de Jean Todt chez Ferrari ?
Charger les commentaires
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021