Red Bull veut concrétiser la "dynamique" construite en 2016

partages
commentaires
Red Bull veut concrétiser la
Par : Basile Davoine
3 févr. 2017 à 16:02

Red Bull Racing a conscience des attentes qui pèseront sur l'équipe pour concurrencer Mercedes cette saison, après trois années de domination de la marque à l'étoile.

Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12
Max Verstappen, Red Bull Racing teste les pneus Pirelli 2017
Podium : le troisième, Max Verstappen, Red Bull Racing
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12
Max Verstappen, Red Bull Racing RB12
Max Verstappen, Red Bull Racing RB12
Max Verstappen, Red Bull Racing RB12
Max Verstappen, Red Bull Racing RB12
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12

Ces attentes sont également partagées en interne, bien que teintées d'une prudence légitime alors que les cartes pourraient être redistribuées par le nouveau règlement technique de la Formule 1.

On se souvient des ambitions élevées de Ferrari à pareille époque l'année dernière, après une saison 2015 qui avait remis la Scuderia sur le chemin de la victoire. Mais on a surtout retenu la douche froide qui a stoppé net l'écurie de Maranello dans sa marche en avant. Pour Red Bull, il s'agit de transformer une "dynamique" construite grâce aux progrès évidents de Renault et aux deux victoires décrochées en 2016 par Max Verstappen et Daniel Ricciardo

L'attente est amplifiée par la capacité qu'a eue l'équipe autrichienne par le passé à exploiter la mise en œuvre de nouvelles règles, qui plus est quand celles-ci peuvent lui permettre de faire valoir ses compétences en matière d'aérodynamique.

"On a l'impression de construire une dynamique", confirme à Sky Sports Christian Horner, directeur de l'équipe de Milton Keynes. "En 2016, il était question de construire cette dynamique, et il y a un réel sentiment d'optimisme dans l'équipe, selon lequel si nous pouvons pousser un peu plus le moteur… Pour le châssis, nous espérons avoir une bonne voiture pour donner à nos gars les outils pour se battre avec Mercedes."

"2017 part d'une page blanche, et personne ne sait où se situent ses adversaires. Nous avons été plutôt bons avec les changements de règlement auparavant, mais rien ne peut être pris pour acquis. Nous espérons que des progrès similaires pourront être faits avec le moteur, et si c'est le cas, je crois que nous avons deux pilotes très talentueux et capables de se battre avec Mercedes."

"Mercedes sera favori au début de l'année, mais si nous pouvons réduire l'écart et les mettre un peu sous pression, ce serait formidable pour tout le monde."

Des monoplaces "vraiment impressionnantes"

Les nouvelles F1 prendront la piste à la fin du mois, lors des essais hivernaux organisés à Barcelone. La date de présentation de la future RB13 n'a pas encore été annoncée, mais Horner confirme le sentiment général de tous : ces nouvelles monoplaces seront impressionnantes.

"La voiture est plus physique, elle est plus rapide et redevient une voiture d'homme comme Brundle et Herbert en ont pilotées à leur époque", promet-il. "Elles paraissent agressives, elles sont plus larges, elles génèrent plus d'appui ; ça fera la sélection entre les hommes et les garçons. Les virages à haute vitesse comme le troisième de Barcelone… Je crois que ces voitures vont vraiment être impressionnantes."

Article suivant
Grosjean - Il y aura "plus d'erreurs" cette saison

Article précédent

Grosjean - Il y aura "plus d'erreurs" cette saison

Article suivant

Räikkönen à son tour en piste à Fiorano

Räikkönen à son tour en piste à Fiorano
Charger les commentaires