Red Bull craint la perte d'un autre moteur après l'accident de Pérez

Red Bull craint d'avoir perdu une unité de puissance Honda à la suite du choc subi par Sergio Pérez au premier virage du Grand Prix de Hongrie de F1.

Sergio Pérez, qui s'élançait du quatrième emplacement sur la grille, a été pris dans le carambolage provoqué par le freinage manqué de Valtteri Bottas au premier virage. Le Mexicain a subi des dégâts importants sur sa monoplace et, après avoir tenté de rallier les stands, s'est immobilisé en piste quand le moteur a cessé de fonctionner.

Christian Horner a révélé après la course que l'abandon de Pérez était dû à des dommages liés à l'accrochage mais surtout que les premières analyses laissaient craindre que l'unité de puissance Honda soit définitivement hors d'usage. "[Le moteur] a perdu toute son eau immédiatement", a déclaré Horner.

"Nous devrons l'examiner plus en détail, mais les premiers rapports indiquent qu'il ne pourra plus être utilisé." Si le moteur est véritablement inutilisable, alors Pérez devra monter son troisième et dernier bloc turbo hybride de la saison à l'occasion du Grand Prix de Belgique, au retour de la trêve.

Lire aussi :

Lors d'un week-end où des craintes se sont finalement fait jour autour du moteur de Max Verstappen qui a subi le crash de Silverstone, et qui a dû être changé avant la course de ce dimanche, Red Bull pourrait subir un coup très dur plus tard dans la saison s'il faut monter une quatrième unité de puissance. Cela entraînerait en effet des pénalités importantes lors d'au moins une épreuve.

Interrogé par Motorsport.com sur l'espoir de terminer la saison sans avoir besoin d'un quatrième moteur pour l'un ou l'autre des pilotes, Horner a répondu : "Très mince, j'en ai peur. Et c'est très frustrant pour Honda parce que ce n'est pas dû à la fiabilité, mais à des accidents que nous n'avons pas causés. Ils en subissent donc les conséquences, tout comme nous du côté du châssis."

À propos de l'incident en lui-même, Horner a ajouté : "Je ne pense pas que nous pouvions faire quoi que ce soit. C'est la brutalité de la course, n'est-ce pas ? Je pense que, malheureusement, vous avez vu Valtteri prendre un mauvais départ, il a manifestement mal évalué son freinage et il a fait un excellent travail pour Mercedes en sortant nos deux voitures. Il y a eu une quantité importante de dégâts. Cela a coûté un autre moteur à Sergio et évidemment Max a ensuite été fortement compromis."

partages
commentaires
Crash de Bottas : Norris attend mieux de la part de top pilotes

Article précédent

Crash de Bottas : Norris attend mieux de la part de top pilotes

Article suivant

Stats Hongrie 2021 - Ocon hisse haut les couleurs françaises !

Stats Hongrie 2021 - Ocon hisse haut les couleurs françaises !
Charger les commentaires
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021